Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Plus on est de fous, plus on rit^^

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Jeu 11 Déc - 20:08

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran n’y croyait pas, la jeune fille semblait lui pardonner, en fait elle continuait de sourire mais il savait bien qu’elle était triste. Il avait beau lui dire qu’elle pouvait laisser aller ses sentiments, elle s’obstinait à les contenir. Finalement, Miruku et elle avaient un point commun : aussi têtue l’une que l’autre dans ce domaine. Elle l’embrasse gentiment et essuie ses larmes, il lui sourit, il l’aime et est heureux de ne pas l’avoir perdue. Elle lui fait ensuite un de ces câlins comme ils aiment tous deux, réconfortant et chaleureux…

Ne t’excuses pas Yuya, ce n’est pas de ta faute, ta réaction était naturelle.

Les deux jeunes gens font route vers les quartiers de Ran, Il est un peu inquiet pour la vachette, il n’aurait peut-être pas du la laisser seule et avait un mauvais pressentiment. Sur le chemin, jusqu’à l’arrivée, il essaya d’expliquer la situation à Yuya.

En ce qui concerne Miruku, la situation risque d’être compliquée… pour des tas de raisons. Tout d’abord, il faut comprendre qu’elle a été traité comme une esclave depuis toujours, elle est brisée, elle-même me l’a dit, elle se prend pour un objet, son ancien maître devait la violer tous les jours, ce qui explique sa réaction de tout à l’heure, pour elle c’est normal de faire ça à son maître mais je n’ai sentit aucun désir de ce point de vue.
Ensuite le problème de la traite. D’abord tu dois comprendre qu’elle est une Ainoko, un vache, elle a des réactions d’une vraie vache, elle produit tous les jours du lait qu’elle doit évacuer sous peine de terrible douleurs à la poitrine, imagines-toi comme si on te plantait des milliers d’aiguilles dans les seins et tu comprendras à peu près ce qu’elle peut ressentir. Là le problème, c’est que son maître lui faisait utiliser un machine exprès pour lui faire mal, pour la forcer à apprécier la bouche. Même avec la nouvelle machine qui est douce, elle gardera l’idée que ca fait mal. Je sais aussi qu’elle a allaité un enfant, ce qui devait être la seule période douce de sa vie. En résumée, pour elle, être tété, c’est la seule chose positive qu’elle connaisse. Elle risque donc de nous harceler pour qu’on la tète nous même pendant un moment, je suis désolé Yuya…

Ran était vraiment gêné par la situation mais hormis ce problème, il avait déjà une idée de comment mieux gérer la vachette. Lui donner trop de liberté et de choix la déstabilisait, il fallait y aller progressivement. Bien sûr, Ran ne pouvait pas être un maître méchant mais il pouvait peut-être tourner ses phrases autrement…

Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Ven 12 Déc - 19:16

Invité


Invité
Ran se montrait dur dans ses propos. Elle n'était pas bête, elle savait a quoi s'en tenir, même lui, il lui avait dit que ca réaction était naturelle … Il n’avait pleuré que quelques instants, il s’était donc foutu d’elle. Il savait que les femmes réagissaient a la moindre larme. Elle se mit a sourire, non pas par ses paroles, mais par son comportement

« je suis pas bête Ran, pas la peine d’être aussi méchant dans tes paroles »

Elle reprit son sérieux, puis rajoute

« Et puis j’ai bien aimé ta, soit disant, tristesse ! Tu t’en es vite remis »


Yuya aussi pouvait être méchante dans ses mots. Elle n’était pas rancunière, mais elle n’était pas conne quand même. Minoue n’y était pour rien dans la discutions, mais la façon dont il la parlé, ne lui avait pas plus. « Tu comprendras à peu près ce qu’elle peut ressentir » …. Pourquoi ? Il le sait lui peut être ?
Pleins de mots dans ce genre. Mais elle était indulgente, c’était dans sa nature, puis elle ajouta


« je suis heureuse que Minoue soit parmi nous, et je suis heureuse qu’elle nous fournis en bon lait, alors comme bonne esclave que je suis, je suis d’avis que vous vous occupiez d’elle en la soulageant de son lait. Quant a moi, je m’occuperais de Minoue pour les autres taches »

Voila, c’est dis, elle mit un terme a la relation de Ran et elle. Elle s’était remise a le vouvoyer, et marchait un pas derrière lui. Apres ses derniers mots, ils arrivèrent dans la maison, silencieux tout les deux, Ran n’avait rien dit tout le long
La jeune vachette n’était plus dans la pièce. Yuya cherche un peu partout puis la retrouve par terre recroquevillée sur elle-même. Yuya se mit a genoux, devant elle. Lui caressant la tête doucement


« elle s’est endormie … vous devriez l’amener dans sa chambre … »

Yuya n’adressait plus trop de regards a Ran, elle était déçu. Il était très très gentil, mais là, et seulement là, il a fait comprendre a Yuya a qu’elle point elle était idiote, alors qu’il lui avait dit le contraire quelques secondes avant
Une fois que Ran mit la vachette dans son lit, Yuya s’engouffra dans le sien, tournant le dos a son maitre


« Maitre Ran, je vous réveillerai demain pour votre petit déjeuner »



Hj : un peu dur le poste je sais lol ^^ moi j'ai rien contre toi mon amourrrrrrreuh

28 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Ven 12 Déc - 20:05

Invité


Invité

Peur… si peur… de tout.. Tous ce qu’il y a ici lui fait peur.. Tu la trouble, lui donne envie de fuir, mais elle peut pas, elle doit vivre ici, parce qu’elle a été achetée, un vulgaire animal que l’on se passe, en plus on ne veut pas d’elle ici, elle le sait bien elle le sent bien, personne n’ a jamais voulut d’elle nulle par… Doucement sans qu’elle ne le réalise, dans le sommeil, elle viens poser sa main sur la clochette qu’elle porte sans cesse autour du cou, le son qui résonne l’apaise, c’est le son de sa mère, elle s’en rappelle encore, elle peut encore en rêves, la vie qu’elle a vécut avant de devenir esclave cela lui semble si lointain… Mais pour elle le rêves n’a pas durer longtemps, dans ces rêves tous se transforme en cauchemar, les bras chaud de sa mère, l’odeur qu’elle dégageait, tout lui a été enlever, plus rien, plus rien, elle n’a plus rien que son cœur qui bat…

Un peu plus elle se recroqueville sur elle même malgré que ces seins la gêne, malgré que le sol est froid, elle ne veut plus se réveiller, même si le cauchemar continue dans son esprit, au moins elle comprend ce qui lu arrive, elle comprend les coup qui s’abatte sans cesse sur son échine, elle comprend pourquoi ces maîtres la batte.. Pourquoi il l’on laisser toute seule, elle ne demandait qu’a les aimer, qu’a les prendre prés d’elle, les bercer… Mais non personne … Personne ne veut d’elle…. Personne…

Une main qui se poser sur ces cheveux elle la sent, bougeant un peu elle ne peut s’empêcher de murmurer quelque mot, sans vraiment savoir ce qu’elle dit, dans un demi sommeil qu’elle ne veut rompre….


« Maman… ne …me …prenez pas …maman… »

Sans savoir pourquoi la jeune vachette éclata en sanglot, pourquoi il lui prenne sa mère, pourquoi il la laisse toute seule, le regard de son maître lui fait peur, alors qu’elle recule , cherchant a fuir quelque chose qu’elle voit seulement sous ces paupières clause…

Des bras qui la soulève, elle ne se réveille pas encore, c’est doux les bras c’est chaud… Mais quand son corps touche le drap… Elle se réveille.. Dans son regard c’est seulement la peur qui se lit, alors qu’elle se redresse d’un bond repoussant l’homme qui était prés d’elle…. Sa bouche s’ouvre sans qu’un cris ne s’échappe, elle a repousser son maître…. Sans qu’elle ne réfléchisse la vachette se jette au sol, posant sa tête au sol, presque sur les pieds du Meirro…


« Pardon.. Miruku a été méchante… Mais pas frapper…. Pas frapper…. Miruku vas être une bonne fille elle vas plus rien dire…. Pas frapper »

Encore une fois les larmes coulait sans cesse sur ces joues, combien de larmes elle avait déjà laisser couler, combien de fois elle avait supplier de ne pas frapper, de ne pas lui faire de mal, de ne pas jouer avec elle, combien de fois est-ce qu’elle avait pleurer pour que son maître la soulage de la douleur qu’il lui infligeait…

29 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Ven 12 Déc - 20:46

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran était choqué, il ne comprenait plus rien… qu’avait-il dit ou fait pour la mettre dans cet état ? Comment fonctionnait donc l’esprit de Yuya ? Pourquoi tant de froideur alors qu’il faisait tout pour lui montrer sincèrement qu’il l’aimait ? Il ne pouvait prononcer un mot, que dire de toute manière ? Yuya était bornée à sa manière, quoiqu’il dise, elle ne le croirait pas. Ils retrouvent la vachette endormie dans la salles de bain, Ran la soulève et la dépose dans le lit qui lui est réservé, à côté de celui de Yuya. Elle se couche, lui tourne le dos et ne dit rien. Le cœur du Neko souffre horriblement, il se retient, il ne veut plus pleurer, il se mord la lèvre au point de saigner très légèrement…

Il veut fuir, s’en aller, courir dans la nuit, une bonne bagarre pourrait aussi aider mais en option. D’une manière ou d’une autre, s’occuper pour ne pas penser, jusqu’à ce que son corps le lâche et qu’il s’écroule de fatigue. Ces pensées sont interrompus, la jeune vachette s’agite dans son sommeil, elle fait un cauchemar, elle se relève brutalement et repousse violement Ran. Elle s’en rend compte et se jette au sol en pleurant et en le suppliant de ne pas la frapper. Ran se rappelle, c’est pour sauver cette jeune fille qu’il avait sacrifié son bonheur, et encore il n’était même pas sûr de l’avoir sauvé…

Ce n’est rien Miruku, tu as fait un cauchemar, ça arrive à tout le monde…

Il le relève doucement, ses yeux sont tristes, il serait injuste de blâmer la vachette de quoique ce soit, elle n’avait rien fait de mal, elle était victime… victime d’un système qui écrase le cœur des gens sans pitié… Pour le moment, il allait tenté de lui donner un meilleure vie, mais en la présentant d’un autre manière, plus apte à être comprise de la deuxième esclave.

Retournes dormir dans ton lit. Au fait, si tu veux dormir, sers-toi du lit et ne vas pas te coucher n’importe où, c’est un ordre, de même que tu te laveras à la salle de bain tout les jours.

Façon discrète de lui offrir une autre vie un peu plus confortable, il suffisait de faire passer ça pour un ordre et la vachette obéirait.

Ton travail ici sera différents de ce qu’il était chez ton ancien maître. A partir de demain, tu aideras Yuya dans son travail. Ce n’est pas grave si tu as du mal au début, fait juste de ton mieux.

Malgré la fin plutôt encourageante de ses propos, sa voix est froide et mécaniques, dissimulant tant bien que mal sa douleur. Il sort, il se force à ne pas regarder Yuya, il sait que sinon, il va craquer…

Bonne nuit à toutes les deux.

Il sort un moment dans le jardin, pas loin, là il vide sa rage dans un puissant cri alliant douleur, chagrin et rage. Il est enragé contre lui-même de ne pas avoir su s’y prendre mieux. Il est triste, il vient de subir une horrible peine de cœur, le genre de blessure dont on ne se remet jamais. Il rentre ensuite dans ses quartiers et va à sa chambre, là il s’assoit sur le lit, il ne veut ni ne peux dormir, il reste assis à regarder devant lui, le regard presque vide à l’exception d’une pointe de tristesse...

Voir le profil de l'utilisateur

30 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Sam 13 Déc - 19:07

Invité


Invité

Yuya etait dans son lit, elle avait mal elle aussi. Elle n'avait pas comprit ce qui c'etait passé dans sa tete, la jalousie sans doute ... oui ... c'est sans doute ca !
Elle remuait dans son lit, elle n'arrivait pas a dormir. Elle se retourne dans la direction de Miruku, les yeux grand ouvert, elle regarda sa nouvelle voisine. Etait elle dans le lit ? elle ne voyait rien, elle entendiat son souffle rien de plus. Pleurait elle ? sans doute, Yuya etait mechante ce soir. Mais encore une fois, elle n'avait jamais etait comme ca. Elle aggrippe le drap pour le ramener a sa gorge, son corps etait sous la couette



"Miruku ... tu dors ?"

un soupir se laisse entendre

"je suis desolée pour ce qui c'est passé ... je ... je ne sais pas ce qui m'arrive, je me sens differente depuis que je suis ici"

elle se laissa aller, meme si Miruku s'en fouté, elle avait envie de ce confier, de parler tout simplement, pas besoin de reponse, juste parler

"depuis que j'ai rencontré Ran, je suis differente. Il m'a tellement apporté que, que maintenant je suis amoureuse de lui ... oui je sais, ce n'est pas possible. Un maitre et une esclave, ca ne pourra pas aller loin, mais je me sens tellement bien a ses cotés ..."

elle se redresse, assise en indien dans le lit

"je n'ai rien contre toi ! au contraire, je suis contente d'avoir quelqu'un avec moi dans cette chambre ! je me sens moins seul, plus vivante. Tu me semble etre quelqu'un de bien, j'espere que l'on s'entendra bien toute les deux !"

Yuya reprit son sourire, elle voulait approcher mais elle ne voyait rien. Et puis, Miruku ne semblait pas en confiance avec elle

"tu as ... mal là ?"

31 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Sam 13 Déc - 19:46

Invité


Invité
Se mordre les lèvres pour ne plus pleurer.. Pour ne rien dire.. Posant un instant son regard sur le lit, elle tremble un peu… Elle ne sais pas si elle sera capable de dormir la dessus… Elle voit bien que le regard du maître est triste, elle ne comprend pas vraiment pourquoi, c’est a cause d’elle, elle a fait quelque chose de mal… Elle a dit quelque chose qu’il ne fallait pas… Elle doit dormir dans le lit, au chaud, sur un matelas moelleux…. Mais elle en le mérite pas, mais si le maître le dit, elle y est obligée, doucement elle hoche la tête, sachant parfaitement qu’elle ne pourra pas refuser…

Aider Yuya, mais elle est maladroite comme pas possible, elle vas tout casser, la jeune femme tremble un peu plus mais elle hoche la tête… Mais souvent faire de son mieux c’est pas suffisant il y a toujours quelque chose qui ne vas pas…

Monter en tremblant sur le lit, posant sa main sur sa clochette sans se mettre sous les couverture seulement se recroqueviller sur elle même, les yeux grand ouvert sur la nuit, elle a peur, son corps tremble encore, et le lit est bien trop mou… Bien trop nouveau pour elle…
Si elle dormait… Non elle ne pouvait pas.. Elle avait bien trop peur, la nuit lui semblait hantée, et puis son ouie plus sensible que celle des humain capta quelque chose, un cris douloureux, qui lui amena encore une fois les larmes aux yeux, qui lui donnèrent envie de pleurer…

Amoureuse.. C’est quoi l’amour, elle ne sait même plus c’est la chaleur qu’elle éprouvait pour le bébé la joie qui lui ravageait le ventre a chaque fois qu’elle le serrais contre lui… Doucement elle se recroquevilla un peu plus sur elle même, dans ces bras un coussin qu’elle berçait en douceur…

En écoutant la jeune femme parler la jeune femme se redressa doucement, l’habitude du noir, lui permis d’aller jusqu’au lit de la jeune femme, de monter dessus un peu timidement…


« Pou..Pourquoi… pas aller…Dormir .. Avec Maitre… ran… Si.. si tu l’aime…. »

La jeune femme viens frotter doucement son nez contre al joue de la jeune humain, son corps un peu tremblant, elle ne comprenait pas ce qui retenait la jeune femme d’aller de l’avant… De s’offrire a son maître… Fronçant un peu le nez, elle reprit la paroles de sa voie douce un peu tremblante…

« La..la… vie… elle… est doulou..reuse… Il…il faut ..pro..fiter… Il faut …pas ..Penser a demain… C’est trop loin.. Miruku aime… pas voir les gens triste…. Le maitre a mal, elle l’a.. entendus crier… »


La jeune femme recula doucement se posant au pieds du lit, sans aller par terre son maître lui avait interdit, se roulant en boule… Les yeux toujours grand ouvert…. Elle ne comprenait pas les deux jeune gens…. Pourquoi penser a ce qui les sépare pourquoi ne pas voir ce qui les rassemble…

32 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Sam 13 Déc - 21:04

Invité


Invité
Yuya avait un air triste. C'etait juste une crise de passage ... n'est ce pas Ran ? Elle sentit Miruku s'approcher d'elle, elle ne bougea pas. Miruku lui parlait, elle ne semblait pas lui en vouloir. POurquoi ? Yuya a vraiment manqué de respect aujourd'hui, aussi bien a la vachette qu'a son maitre.

"un cris tu dis ?"

Yuya n'avait rien entendu, rien vu non plus. Elle etait tellement aveuglé par la jalousie et sa colere

"... je reste la ce soir, je reste avec toi ^^"

C'est vrai, il ne faut pas mentir, elle voulait s'excuser, courrir l'embrasser, mais elle avait ete assez egoiste ce soir. Non, il faut rester avec Minoue, elle a besoin qu'on reste avec elle un peu .

"c'est vrai ... il faut profiter de la vie ... maintenant tu vas pouvoir t'epanouir ^^ je te le promet !"

elle lui sourit tout en se penchant vers elle. Elle etait recroquevilliée au pied du lit de Yuya. Dans le chemin, elle prit le dessus de couette et le replis sur Minoue

"tu dors avec moi ce soir ?"

elle fit un bref bisou sur la joue de Minoue, puis se remet allongé dans son lit, les genoux pliés*


"je te promet d'aller voir Ran demain, et de tout arranger ^^ bonne nuit Miruku ^^"

Elle ferma les yeux, attendant la reponse de la vachette

33 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Dim 14 Déc - 12:29

Invité


Invité
« Oui… On aurais dit qu’il………. avait mal… c’était loin… Mais je l’ai…….. entendus…. »

Rester avec elle…. Non elle n’avait besoin personne.. Personne pour la protéger, personne pour la calmer… Elle n’aimait pas etre toute seule, mais elle n’aime pas entendre les autre être triste, sa maîtresse lui avait expliquer que quand deux personne s’aimait et qu’elle était séparée elle était triste…. Et elle voulait mettre les deux ensemble, pour qu’il ne soient plus triste, de elle, on s’en fiche, elle n’est rien…

Elle s’épanoui, non elle est brisée depuis trop longtemps, elle ne pourra plus sourire aussi joyeusement que d’autre… On l’a brisée depuis toute petit, elle n’attends plus rien de la vie, qu’un peu de paix… La couette c’est trop chaud, mais elle ne bouge pas, la laissant la couvrire, parce que c’est ce que l’autre voulait… Prendre contre elle la couverture et sourire tranquillement…

« Oui… »

Juste ça comme réponse rien de plus, rien de moins… Fermer un instant les yeux, pour essayer de dormir, pourtant le lit est trop mou, trop doux… Elle ne s’y habitude pas encore…

« Bonne nuit… De..demain.. C’est… Mi..ruku… qui..fait..Le..petit..déjeuner. »


La jeune femme sourit a elle même, gardant les yeux fermer, laissant sa respiration se faire plus courte, écoutant les bruit de la nuit, un peu effrayée par cette nouvelle maison.. Elle attends que l’autre fille soient bien endormie avant de descendre timidement du lit, elle n’arrive pas a dormir la dessus, emmenant la couette dans un coin de la pièces elle se couche au sol, enroulée dans la couverture, elle fini par s’endormire rapidement.. . Il faudra qu’elle se réveille avant les autres…

34 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Dim 14 Déc - 20:29

Invité


Invité
"j'ai hate alors ...."

dit elle. Elle s'endormit doucement. Yuya passa une nuit atroce, elle cauchemardait a chaque reveil.
A chaque sursaut, elle se reveilla voyant le pied de son lit vide. Minoue etait par terre, avec la couette, dans un coin. Yuya repose sa tete


"ca viendra ..."

elle sourit. Elle fit hallusion a Minoue. Elle etait sure qu'un jour, elle s'habiturait a tout ca, au luxe et au confort. Elle se rendort assez rapidement avec l'angoisse de faire encore des mauvais reves

Elle s'endormit jusqu'au lendemain attendant avec impatience le petit dej'

35 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Lun 15 Déc - 16:14

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
La nuit de Ran fut l’une des pires de sa vie. En fait il l’a passé assis sur son lit, les fesses au niveau des coussins, le dos au mur, une jambe étalée sur le lit, l’autre repliée devant lui, le coude posé sur le genou. Le regard perdu devant lui, il n’a pas bougé de la nuit, incapable de trouver le sommeil…

Plutôt qu’essayer de se vider l’esprit, il a fait la pire chose qui soit : cogiter. Tout cela le travaillait. Pourquoi ? Comment en était-il arrivé là ? Lui qui il y a encore quelques heures était un homme heureux, avait tout perdu. Tout ça pour sauver quelqu’un, cela le fit sourire, lui sauver quelqu’un ? L’insouciant, séducteur et fêtard Meiroo ? Depuis quand ce conduisait-il comme un Yume ou un Tenshi ? Mais en fait il ne regrettait rien… Oui, il avait bon cœur et alors ? Si c’était à refaire, il le referait.

En fait, c’était le comportement de Yuya qu’il avait du mal à s’expliquer, comment de la jeune fille amoureuse était-elle passée à cette jeune fille cynique, dure et blessante ? Avait-elle joué la comédie dès le début, fais semblant d’être gentille pour pouvoir lui briser le cœur ? Voulait-elle se venger d’être esclave ? Ran chassa bien vite cette pensée idiote, Yuya n’était pas comme ça, c’était une gentille fille et il le savait, alors pourquoi ?

Le jour point timidement alors qu’il n’a pas changé de position de la nuit. Son regard est triste et froid, il a des cernes sous les yeux. Qui que soit celle qui viendrait pour le réveiller, elle tomberait sur un spectacle plutôt effrayant…

Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Lun 15 Déc - 16:46

Invité


Invité
Bon il faut préparer le petit déjeuner, par instinct la jeune femme s’est réveillée assez tôt, très tôt même, alors que le soleil se levait a peines, parce qu’elle ne savait pas dormir plus que cela, doucement elle avait remit la couverture sur l’humaines, avant de se diriger, faisant taire sa clochette pour ne pas réveiller les gens qui se trouvait ici.. Ces seins était gonfler de lait, et elle cherche un moment après une petit cruche dans laquelle, elle traie un peu de lait… Du vitalisant.. celui qui remets en forme qui donne de l’énergie pour toute la journée, elle soupire de bien être en tirant comme cela son lait, elle n’a le droit de le faire que quand elle fait a manger comme cela…

Doucement encore chercher dans l’armoires, après des ingrédients et comme toujours quand elle fait quelque chose elle n’utilise que son lait… Elle prépare assez rapidement des crêpes bien épaisse, tranquillement .. avec des œuf au bacon.. Chercher encore dans l’armoires, avant de mettre la table le mieux possible, souriant doucement…

De son pas un peu lourds revenir a la chambre, et secouer la jeune femme… Pour la réveiller doucement…. Lui sourire avant de changer de chambre… Doucement pousser la porte de son maître, froncent les sourcils en voyant le spectacle.. Un peu troublée… Elle avait mal au niveau du cœur et elle ne savait même pas pourquoi… D’un pas hésitant elle s’approche du lit, sans oser rien faire…


« Maitre Ran.. j’ai… préparer … le .. petit….déjeuner .. Vous .. Venez ou.. Ou ……..vous voulez …..que je vous l’apporte…"

37 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Lun 15 Déc - 18:05

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
La porte de la chambre s’ouvrit discrètement laissant entrer la vachette qui avait l’air un peu effrayée de voir Ran dans cet état, elle lui annonce que le petit-déjeuner est prêt. Ran essaye de se calmer un peu, la vachette ne mérite pas qu’il la traite aussi froidement. Il lui fait un petit sourire, mais un sourire triste, il se lève et lui caresse gentiment les cheveux.

Je viens Miruku, merci beaucoup, allons donc manger.

Il revint ensuite vers elle et lui parla discrètement à l’oreille.

Pour ce qui est de tes petits… problèmes de lait, voici ce que nous allons faire. Si tu fais bien ton travail, je te soulagerais moi-même, si tu fais des bêtises, tu te serviras de la machine. Et bien sûr interdiction formelle d’en parler à Yuya.

Il n’y avait rien de méchant envers la jeune humaine ou de pervers envers la vachette. Ran aimait sincèrement Yuya mais la désespoir s’était emparé de lui alors il la croyait perdu même s’il désirait vraiment retrouver son cœur. Bref perdu pour perdu autant essayer de donner envie à Miruku de faire des efforts pour s’adapter avec pour récompense la seule chose qu’elle aime.
Il quitte la chambre, suivit de sa seconde esclave, Yuya n’est pas encore là, il regarde la table où le repas préparé par Miruku attends. Même s’il n’a pas grand appétit, ça a l’air plutôt bon et il s’installe sur le coussin près du sol et de la table.

Ca à l’air appétissant, c’est très bien Miruku.

Le repas avec la présence de Yuya serait peut-être difficile mais il devrait s’y habituer car il ne la laissera pas le quitter et ne la vendra pas. Pour le moment, inutile de se poser trop de question, le repas et ensuite une bon bain pour se détendre et peut-être qu’après il y verrait plus clair…

Voir le profil de l'utilisateur

38 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Lun 15 Déc - 19:31

Invité


Invité
Yuya avait passé une mauvaise nuit. Elle avait fait beaucoups de cauchemards, tous indefinisables, elle preferai ne pas s'en rappeller. Le corps a moitier dehors et l'autre dans la couverture, elle dormait legerement. Elle sentit la couverture arrivé sur elle, mais oublia desuite apres tellement elle avait sommeil.

Quelques minutes apres, Yuya sentit une main sur elle, la secouant un peu. Elle ouvre les yeux doucement, Miruku etait deja sortie de la chambre. Elle s'etire puis se frotte les quinquets. Elle se redresse rapidement. Elle pense a sa journee ...


"elle va etre longue ..."

Elle sort du lit, elle etait encore habillée de la veille. Elle soupir puis ce deshabille avant de mettre un peignoir, prete a aller se laver apres le bon petit dejeuné qu'elle sentait d'ici

Elle sort de la chambre puis s'avance dans le salon, frottant encore ses mirettes. Elle ralentit le pas en voyant son maitre, elle le regarde normalement retroussant ses levres ne sachant quoi dire. Elle avait fait boulette ... elle le savait


"bonjour a tous les deux ^^"

elle s'asseoit en souriant timidement, genée par la situation. Elle regarde Ran

"je voulais vous dire que je suis desolée ... je ne sias pas ce qui m'a prise"

elle regarde ensuite la table, puis Miruku

"j'espere que c'est de ton lait, ca me donne envie de gouter ^^"

Elle s'est exusée mais elle savait que ca ne suffisait pas. Elle ne savait pas trop quoi dire, elle repense aux mots de Miruku, puis a ceux de son maitre. C'est vrai, elle a merdée. Ca jalousie a emporté sur sa raison

Elle commence a prendre sa tasse et une crepes attendant des reproches et peut etre meme une punition ... ou l'exil

39 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Lun 15 Déc - 19:59

Invité


Invité
La jeune femme sentait la tension dans l’air et elle n’aimait pas cela, elle avait envie de faire un câlin au deux personne, mais cela elle ne l’osait pas non plus, c’était encore trop tôt pour elle…
Un sourire éclaira le visage de la jeune femme, un sourire lumineux, qui chassa pour un instant la peur qui était quasi présente dans ces pupilles… Alors il voulait bien la traire si elle faisait bien son travail…

Un mouvement rapide ,e t venir poser un baiser sur la joue de son maître, avant de s’éloigner en rougissant un peu, elle savait que certain maître n’aimait pas que leur esclaves fasse cela, mais elle avait eu envie de lui dire merci sans mot, parce qu’elle ne savait pas quoi dire…

Suivre son maitre et aller s’asseoir non loin de lui a mi –distance entre la jeune femme et lui en fait, a genoux, les mains posée sur les genoux, elle ne mange pas encore.. Son regard un peu inquiété…. Un sourire a Yuya, ils faudrait qu’il s’habitue la jeune vachette ne parlait pas beaucoup préférant le silence…


« Oui..le …mien »
Toujours se débit un peu haché, parler elle n’en a pas vraiment l’habitude, son ancien maître préférais le silence.. Sa queue de vache battait doucement dans son dos, mais elle bougeait pas gardant les mains sur les genoux, elle n’avait pas le droit de manger avec le maître, son regard passait de la jeune femme a l’homme, pour voir si elle avait bien fait si il aimait ce qu’il avait sur la table… L’estomac de la jeune femme gronda doucement, cela faisait prés de deux jours qu’elle n’avait pas manger…. Mais elle ne voulait pas faire de bêtise, manger avec les maître en était une…

Doucement baiser le regard en entends sans ventre crier doucement, un main qui se pose sur son estomac, elle ne veut pas qu’il crie, elle ne veut pas gêner son maître…


« Pardon… »

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Yuya arrive et Ran appréhende ce moment. Que va-t-elle faire ? Elle lui sourit et s’excuse. Un grand sourire s’étire sur le visage du Neko. Il peut encore y croire après tout… Yuya est une gentille fille même si parfois ces sentiments l’embarquent trop vite.

Bonjour Yuya. Tu n’as pas à t’en faire, j’ai ma part de responsabilité là-dedans. Mais juste, la prochaine fois, essayons d’en discuter calmement.

Ran ne lui parlait pas méchamment, au contraire, il avait même utilisé une expression du style je-suis-un-pauvre-chaton-malheureux-et-je-veux-des-câlins pour l’attendrir. Il aimait la jeune femme et il aimait son sourire, il voulait le conserver à jamais…
Ils commencent à manger, c’est très bon et il se sent une pêche d’enfer pour toute la journée.

C’est très bon Miruku, tu es très douée.

Ran remarqua que la vachette ne touchait à rien, son ventre criait et elle s’en excusait. Le jeune neko soupira, son ancien maître l’avait vraiment traité plus bas que terre…
Il attrapa un morceau de crêpe et le mit doucement dans la bouche de Miruku.

Allez manges donc et autant que tu veux, tu en as bien besoin. J’ignore comment tu faisais avant mais ici, on mange tous ensemble… c’est un ordre.

Lui dit-il tout sourire. Ca le gênait un peu de devoir présenter les choses comme ca mais c’était le seul moyen pour que la vachette ne s’isole pas et s’habitue à ses nouvelles conditions de vie bien plus agréables.

Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Mar 16 Déc - 13:48

Invité


Invité
Yuya restait silencieuse. Elle ne dit rien pendant un bout de temps. Ran sourit et lui parle comme si rien n'etait. Meme si tout allait bien, pour elle, elle avait fait une betises, donc elle resta sur la defensive.
Miruku semblait heureuse, tant mieu, elle le merite

elle entendit l'estomac de la vachette, Ran lui mit un morceau de crepe dans la bouche. Yuya regarde l'action, elle rougit un peu, elle savait ce qui lui avait promit, il faut pas etre bete lol mais elle le prenait bien, du moins, elle baissa le regard pour regarder son assiete.


"hum bon ap' et surtout que personne ne se retienne !"

elle sourit a elle meme. L'ambiance semblait un peu moins tendu maintenant. Elle attrappa ses couverts et commence a entamer son assiette. Elle boit ensuite le bon lait chaud, elle se sentit mieu tout d'un coups

"miam miam ! il est exellent !"

elle regarde Miruku en souriant comme pour l'encourager de continuer.vElle retourne dans son assiette manger le reste


Yuya etait mal a l'aise meme si elle demontrait le contraire. Elle n'osait pas trop regarder Ran, son coeur battait a la chamade. Yuya discutait de tout et de rien avec Miruku et Ran sans evoquer l'histoire d'hier

42 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Mar 16 Déc - 14:14

Invité


Invité
La jeune femme sent un peu la tension dans l’air, elle sourit un peu a son maître a Yuya pour essayer d’apaiser la chose, mais elle ne sait pas trop comment faire… La notion de vie en communauté c’est pas son truc… Elle a plus l’habitude de vivre seule, et d’attendre la douleur… Mais parler avec les autres elle ne connaissait vraiment pas…
Un sourire lumineux naquit sur les lèvres de la jeune vachette, alors son maître trouvait ce qu’elle avait fait très bon… doucement sa queue bougea , tranquillement pour bien exprimer qu’elle se sentait bien…

C’est un peu étonnée qu’elle sentit la crêpe sur ces lèvres, par réflexe elle ouvrit la bouche, prenant la bouchée en douceur, sa langue effleurant les doigts du neko… Ca faisait du bien de manger… Manger autant qu’elle voulait , en même temps que tous les deux, la jeune femme marqua cela dans un coin de son cerveaux.. Avant de rouler en douceur une crêpes et de la manger rapidement, comme si elle avait peur qu’on lui prenne…

D’un mouvement prendre une deuxième crêpes et y mettre un peu de confiture, et la manger encore une fois assez rapidement, sentant un peu de confiture rouge se poser sur son visage, la jeune femme n’était pas vraiment habituée au couvert, son maître préférais qu’elle mange a quatre patte, dans un bol…

Un sourire lumineux a Yuya son visage un peu barbouiller de confiture, elle ressemblait presque a une enfant a cet instant, si on excluait les seins un peu trop enfler de la vachette… La jeune femme aime écouter les deux autre parler écouter le son de leur voie, tranquillement, elle n’ose pas vraiment parler… Pourtant elle veut dire quelque chose…


« M… j’…aime bien..Cuissiner… mais… Mais la…vi..viande.. me rends…mal…ade… Est-ce que ..Je …serais… obligée d’en manger… »


Son ancien maître lui en faisait manger, et ça la faisait vomir a chaque fois…. La jeune femme bougea doucement, se tremblant doucement, les joue rouge vif, elle n’a pas l’habitude de poser des question, juste de suivre ce qui viens… Sortir un instant sa langue pour venir locher ces lèvres, et jeter un regard un peu apeuré au Neko avant de prendre encore un crêpe et de la mange un peu plus doucement…

43 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Mar 16 Déc - 15:32

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Le repas continue doucement, Ran a du mal à regarder Yuya, il connait sa manie de toujours garder ses sentiments sans rien lui dire, donc il n’est sûr de rien en ce qui concerne ses sentiments vis-à-vis de lui. Il préférerait qu’elle explose, pleure, hurle, qu’elle libère sa frustration sur lui mais qu’elle soit honnête, ce serait toujours plus supportable que ce doute permanent…

Miruku commence à manger avec impatience, dévorant les crêpes les une après les autres, affamés qu’elle était. Cela réchauffait le cœur, la voir manger ainsi, de la confiture plein le visage, telle un enfant qui retrouvait goût à la vie. Finalement, leurs efforts n’étaient pas vains…

Non, bien sûr que non. Si tu n’aime pas quelque chose, tu n’es pas obligé d’en manger, ici tu es libre de choisir ce que tu veux manger.

Lui dit-il en souriant alors qu’il lui essuyait le visage avec une serviette. Ran ne faisait pas ce genre de chose exprès pour rendre Yuya jalouse, c’est juste qu’il ne savait pas quoi dire ou faire, ce genre de sentiments étaient nouveaux pour lui aussi. Tout était bon pour essayer de ne pas trop y penser et s’occuper de Miruku était un moyen comme un autre même s’il ne se servait pas de la vachette et cherchait sincèrement à l’aider… Par Taisha, que cette situation est compliquée…

C’était très bon. Je vais aller faire ma toilette les filles, vous irez après et ensuite on ira faire les magasins pour Miruku.

Ran, qui avait finis son petit-déjeuner quitta la table et laissa les deux jeunes filles, allant se glisser dans un bon bain pour se détendre un peu…

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Jeu 18 Déc - 15:57

Invité


Invité
HJ : desolée je ne peux pas repondre quand je veux ^^' hier j'etais pas chez moi (cadeaux de noel T-T) donc desolée du retard Wink

Que dire, Yuya ecoutait Ran parlait. De temps a autre, elle esseyait de discuter avec Miruku de temps a autre, l'aidant a developper son parlé.
Elle souriait a tout ce qui ce disait. Il parlait de tout et de rien pendant une bonne dixaine de minutes.

Ran se leve de table en disant le planning de la journée. Comme toujours, il reste a l'ecoute des desirs des femmes. Yuya le regarde se redresser, il avait l'air fatigué. Elle sourit tristement


(quelle gourde je fais ...)

pensa t elle. Il s'en va en laissant les deux filles ensemble.
Yuya prit son chocolat en main et recommence a le boire. Le silence ne dure pas longtemps


"on va aller fair du shopping, ca va etre trop bien ^^"


elle lui sourit. Elle l'a trouvé mignone comme tout. Pourquoi etre jalouse ? y a pas de raison
Elle approche son visage comme pour lui dire un secret


"j'aimerai que tu fasses quelquechose pour moi ^^"

elle tourne la tete de gauche a droite pour voir si il y avait personne puis enchaine

"j'aimerai que tu donnes un maximum de lait a notre Ran, si tu as mal, n'hesites pas a lui demander ! il sera heureux comme un chat ^^"

elle reprend sa place initiale en souriant. Bizarement, ca ne la genait plus, apres tout, comme toutes les femmes le savent, les hommes succombent facilement aux charmes des femmes.
Elle finit sa tasse de chocolat. Elle sentit comme une vague de tonicité l'envahir


"oh je me sens super bien !! tu as mis quoi dans ton lait ?"


elle la regarde en souriant

45 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Jeu 18 Déc - 16:34

Invité


Invité
Elle n’était pas obliger de manger ce qu’elle n’aimait pas.. tant mieux, le cuisiner ne la gênait pas, tant qu’elle ne devait pas l’avaler et puis un chat cela aimait bien la viande non.. tant qu’il ne lui venait pas dans l’idée de la manger elle… Un peu surprise elle le laissa faire, sentir la serviette sur son visage, ce geste doux elle ne le comprenait pas, mais c’était agréable… Un sourire encore alors il avait bien aimer ce qu’elle préparais, tant mieux… Sa toilettes, il ne leur demande pas d’aider, son ancien maître avait toujours une esclave pour le laver… Etrange, encore quelque chose qu’elle ne comprends pas…

Les magasin pour elle… Ca ça lui faisait un peu peur… Trop bien, le regard un peu étonner de la vachette se posa sur l’humaine , elle avait peur de la foule elle espérais qu’il n’aurais pas trop de monde , sinon elle n’oserais pas y aller… Un petit sourire timide naquit sur les lèvres de la jeune femme…
Donner son lait a Ran c’est tous ce qu’elle demandait, elle était née pour en donner, mais avoir la permission de la jeune femme lui faisait plaisir…


« Le..le.. don de… miruku.. lui per..met de changer … Son ..lait… J’ai..mit… des .. energisant...“

Doucement la jeune femme se redressa, venant ramasser les assiettes, un peu gênée par ces seins, mais se débrouillant assez bien, ramasser la vaisselle et aller l mettre dans la machin... Elle se demandait un peu ce qu’elle allait mettre pour sortir.. Tout en travaillent elle se mit a chantonner, bougeant la tête pour faire sonner sa cloche, s’amusant du son qui en sortait…

46 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Jeu 18 Déc - 16:54

Invité


Invité
yuya la regarde s'expimer, elle etait belle comme tout, pourtant elle semblait engoissée par l'idee d'aller a l'exterieur ... serait ce parce qu'lle ne connait pas ce lieu ? ou parce qu'il y avait trop de monde ? Elle ne le savait pas trop, Miruku ne s'exprimait pas trop encore.
Elle avait vu ce geste de Ran sur les levres de Miruku, elle ne voulait pas s'en rappeller, pour le moment, elle prefere laisser fair les gens. Personne ne lui appartient, c'est elle qui appartient a quelqu'un

Cependant, meme si Yuya parlait beaucoup a la jeune vachette, elle remarqua ne faisait pas trop attention a elle. Miruku semblait plus a l'ecoute de son maitre, qu'a la petite Yuya. Apres tout, c'etait normal ...


"des energisants ??? c'est super ca ^^"

Miruku se leve et commence a debarrasser fredonnant un air tout en jouant avec sa clochette pour les petites percusions. Yuya la suit, arrageant son peignoir et debarrasse avec elle. Le sourire aux levres, elle ecoute la melodie de la jeune vachette, bougeant legerement la tete tout en suivant le rythme

Une fois la table vide et propre, Yuya pose ses mains sur ses hanches. Elle regarde Miruku,

"je vais me laver dans la bassine de la chambre, toi va voir le maitre, il a peut etre besoin de quelque chose ^^"

Elle n'avait pas de mauvaises pensées, Ran avait toujours besoin de Yuya quand il prenait son bain, soit pour lui passer un shampoing ou pour lui donner le telephone, pleins de choses dans le genre.

Yuya amene la jeune vachette devant la porte de la salle de bain, la oou il y avait son maitre

"lecon numero 1 : toujours voir si le maitre a besoin de rien ^^"

elle lui sourit la laissant seule pour apprendre. Yuya va dans sa chambre pour commencer sa toilette

47 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Ven 19 Déc - 17:55

Invité


Invité
Si Miruku ne parlait pas trop a la jeune femme, si elle n’y faisait pas autant attention qu’a Ran .. La raison était très simple Ran était le maître de la vachette, il était un ainoko… Yuya elle était une humains, quelqu’un qui par sa nature lui faisait peur, l’effort était déjà énorme pour elle, de lui faire un peu confiance… Si elle pouvait écouter facilement le maître quand il lui donnait des ordres, elle en savait pas comment réagir avec quelqu’un qui la traitait comme une égale… Parce que dans l’esprit de la vachette elle n’était pas égale, elle même était bien plus bas que l’humaines…

Un sourire naquit encore sur les lèvres de la vachette, elle aimait bien alors ce qu’elle avait mit dans son ait, cela lui faisait plaisir, la réjouissait même… A la bassine, pourquoi elle ne prend pas une douche avec le maître.. Si il s’aimait ils devaient vouloir se toucher le plus possible, elle ne comprenait pas les deux être avec qui elle vit… Allez voir si le maître avait besoin de quelque chose, doucement elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose avant de la refermer rapidement, non elle ne pouvait rien, dire Yuya… Elle devait l’écouter…

Elle la connaissait la leçon, elle la connaissait depuis toujours, dans le regard de la vachette naquis un lueur de douleur de tristesse… Mais elle ne faisait que des bêtise quand elle servait les maîtres, c’est pour cela qu’on la laissait toujours en bas, qu’on ne venait la voir que pour la prendre.. Ou la traire.. Doucement elle frappa a la porte de la salle de bain… Avant d’entrer…


« Mai…maitre Ran.. Vous..Vous avez b..besoin de..Quel..quelque chose… »


La jeune femme trembla un peu plus fort elle ne savait pas ou était les objet ici, elle ne savait rien, pourquoi l’humain l’avait t’elle laisser toute seule, elle risque de faire une bêtise et de se faire punir, les oreilles de la jeune femme s’abatirent doucement sur sa tête, alors qu’elle attends en tremblant un peu…

48 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Ven 19 Déc - 19:07

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Le neko avait quitté les deux jeunes femmes et était partit dans la salle de bain, espérant que le contact de l’eau chaude réussirait à calmer son esprit. Il n’avait pas dormi de la nuit, cela devait se voir sur son visage et un bon bain lui ferait le plus grand bien. Il somnolait presque dans la baignoire, repensant à Yuya et à sa façon de faire. Son sourire était-il sincère ou était-ce une de ces façades qu’elle se forçait à arborer en permanence ? Elle avait la mauvaise manie de garder sa souffrance et le neko comprit très bien que ça n’allait pas. Il finissait tranquillement quand quelqu’un frappa à la porte. Au fond de lui, il espérait que ce soit Yuya mais ce n’était pas la cas, c’était la jeune vachette qui rentra, heureusement, il avait sa serviette autour de la taille. Elle tremblait de peur, semblait effrayée de faire une maladresse, Ran se doutait bien qu’elle n’était pas venue ici de son propre chef, Yuya avait dû l’envoyer, mais pourquoi ? Quel genre de film la jeune humaine se faisait-elle. D’abord Ran calma Miruku en lui souriant gentiment et lui caressa les cheveux.

Merci Miruku mais j’ai déjà fini, je vais aller m’habiller dans ma chambre. Fais ta toilette, prends ton temps et quand tu seras prêtes, nous irons faire du shopping.

Le neko quitta la pièce et au lieu d’aller à sa chambre, comme il l’avait prétendue, il se dirigea vers la chambre des esclaves, là où il savait qu’il trouverait Yuya. Il se glissa rapidement dans son dos, ne se souciant ni de sa tenu ni de celle de la jeune humaine. Il l’enlaça alors par derrière, en douceur, les mains posés sur son ventre et vint glisser sin visage dans ses cheveux avant de venir lui poser quelques baisers dans la nuque.

Yuya… Est-ce que… tu me détestes ?

Voir le profil de l'utilisateur

49 Re: Plus on est de fous, plus on rit^^ le Sam 20 Déc - 14:58

Invité


Invité
Yuya regarda Miruku entrer, en fait, elle n'etait pas loin. Yuya etait bizarre en ce moment, elle savait pas tres bien en fait.. .. Elle netait pas jalouse, elle ne se faisait pas de film non plus, elle avait confiance en lui, voila tout

Des que Miruku entra dans la salle de bain, elle tourna sur ses talons pour se diriger dans la chambre. Elle pousse la porte puis s'avance vers la petite table avec une bassine vide et des serviettes.
Elle avance puis la prend. Elle sort de la chambre pour aller dans la cuisine. Ils etaient encore dans la salle de bain, elle passa sans bruits jusqu'a levier. Son esprit etait remplis de pensees diverses, mais toutes se dirigerent vers Ran, pourquoi il l'obsedait autant ?
Elle remplie la bassine d'eau tiede puis retourne dans la chambre.

Elle retire son haut, puis son soutien gorge. Elle regarde ses seins, ils n'avaient rien a envier, ils etaient tres petits par rapport a ceux de Miruku. Elle soupir en souriant, puis attrape le gant pour le tremper dans l'eau. Pendant que le gant faisait le sous marin, elle retire son pantalon, ne gardant que son shorty

Il faisait chaud dans la piece, Yuya etait tres a l'aise dans cette maison. Elle chantonnait un air complement inconnu, en faite, elle avait peur et manquée de confiance en elle. Sa main attrape la poche qu'elle essort


"je vois pas pourquoi je m'inquiete ...."

elle savonne le tissu puis commence a savonner son corps commencant par le haut.

"... c'est vrai, j'ai pas a m'inquieter ^^"

elle sourit. Alors que son cerveau pensait a tout et a rien a la fois, des bras viennent l'enlacer, suivit par des baisers dans le cou.

"Ran ??"

ses yeux etaient grand ouvert, elle ne s'attendait pas a le voir. Pourtant elle le souhaitait quelque part
Ses mains se posent sur les siens


"non ... je ne t'en veux pas ... pourquoi dis tu ca ? c'est moi qui suit en faute ..."

elle sentait la chaleur de son corps dans son dos, elle etait poitrine nue devant lui, elle n'avait pas honte

"et toi ? tu m'en veux ?"

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum