Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Entre le salon et les chambres, nos coeurs balancent ...

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Invité


Invité
Apres cet intermede dans le onsen, Yuya se sentit plus legere, elle est Ran s'etaient avoués des choses, ils sont meme aller jusqu'a s'embrasser, quel bon moment ... elle avait hate de recommencer.

Une fois franchit la porte, ils entrerent dans la deumeur, tout le monde dormait. Yuya enleve ses chaussures, se dirigea vers sa chambres avec ses achats. Ran et elle rigolaierent de leur soit disant silence, ils etaient tellement bruyant.
Arrivée a la porte de sa chambre, elle se retourne vers son maitre


"j'ai passé une exellente journee ... merci pour tout ..."

Ses mains se rejoignent devant elle tenant des tonnes de sacs. Ses cheveux tomberent sur son visage, encore mouillés apres la visite au onsen


"vous voulez que je vous fasse quelque chose avant d'aller dormir ?"

elle sourit gentillement, une main arragnea la touffe du matou, elle aimait son contact, meme s'il etait aussi anodin que celui la. Elle le regarde dans les yeux tendrement

"j'ai pensé tout ce que je vous ai dis au bassin, je suis tellement heureuse avec vous ..."

prenant son courage a deux mains, elle s'approche et l'embrasse tendrement. Elle voulait lui dire quelque chose, mais elle se retint. Et continu de l'embrasser passionemant

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ranmaru et Yuya rentrèrent finalement de leur folles journées de course et Onsen. Le Neko aidait la jeune fille à porter tous ses paquets tant elle avait dévalisé les boutiques, se faisant plaisir comme le lui avait ordonné Ran. Les deux faisaient du bruit mais ce n’étaient pas très grave, les Meiroo sont de joyeux fêtards et il encore tôt de leur point de vue, peu dorment à cette heure-ci. Ran posa tout dans le salon et invita Yuya à en faire de même.

Tu n’as pas besoin de me remercier Yuya, tant que tu souris, je suis heureux.

Oui, un visage heureux et souriant était ce qu’il convenait de mieux pour cette jeune fille. Sur le moment, elle semblait tellement belle avec ces cheveux humide encadrant son visage que Ran ne put s’empêcher de lui caresser le visage pour dégager quelques mèches pendant qu’elle caressait ses cheveux.

Non tu es libre ma petite Yuya. Et saches que moi aussi, je pensais ce que je te disais là-bas. Je suis heureux de t’avoir avec moi.

La jeune fille commence ensuite à l’embrasser, d’abord tendrement, elle n’arrive pas à se décrocher de lui, le baiser gagne en intensité et se fait plus profond et plus passionné. Ran prend la jeune fille par la taille et l’attire vers le canapé, elle à moitié avachie sur lui.

Tu mets beaucoup de passion mon chaton. Tu sais, on n’est pas obligé d’aller plus loin si tu ne te sens pas prête, je ne veux pas te forcer, mais j’aimerais bien que tu dormes avec moi ce soir, j’ai juste envie de te sentir près de moi.

Il était sincère dans ses propos, il ne voulait pas abuser de la jeune femme, il n’était pas ce genre d’homme, il voulait simplement avoir sa douce présence avec lui

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Sans savoir ce qui l'attendait, Ran attire la jeune inexperimenté vers le canapé, tout en l'embrassant. Elle rougit rien qu'en passant aux actions suivantes, apres tout, il pourrait lui demander de faire l'amour avec lui, mais elle n'etait pas prete encore. Cela faisait un mois qu'ils se connaissaient, et elle n'avait pas envie de faire plus que des bisoux pour le moment. Elle voulait etre sure ... etre sure d'elle, mais aussi etre sur que lui la desirait. Qu'il la desirait par passion et amour, et non un trophé de plus a son tableau de chasse. Il etait seducteur, il lui avait dit, mais en un mois, il peut se passer des choses.

A moitié avachit sur lui, elle posa un genoux sur le canapé, une main sur le dossier pour ne pas s'appuyer sur lui. Elle portait un robe noir, courte jusqu'aux genoux montrant ses jambes longues et fines. Ils detacherent leurs levres, puis Ran lui dit son souhait.

"dormir avec vous ?"

elle rougit intensement. Il avait l'air sincere sans un soupson de perversité, elle lui un signe d'accord avec sa tete, elle semblait tres heureuse

"oh oui je le veux !! je veux venir dormir avec vous !!"

elle se jette dans ses bras, les deux genoux sur le canapé, elle le serrait contre elle, son menton sur sa tete. Lui etait proche de sa poitrine, a moitié denudé par la robe et la temperature. Apres ce long calin, elle se leve du sofa et le regarde

"je vais vite mettre tout ca dans ma chambre, allez y jarrive ^^"

elle attrappe tous ses achats et fonce dans sa chambre, profitant pour faire sa toilette et mettre un pyjama qu'elle s'est fait offrir aujourd'hui

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Yuya lui réponds d’une manière extrêmement positive et lui saute dessus pour lui faire un énorme câlin. Il se connaissait depuis un petit moment maintenant. Il était assez étonné de vois à quelle point la jeune humaine pouvait être affectueuse et câline par moment, visiblement elle avait manqué de câlin avant même de venir sur l’île et Ran lui offrait volontiers toute l’affection qui lui avait manqué.

Et bien, je suis heureux que ça te mette d’aussi bonne humeur mon chaton.

Ran adorait l’appeler comme ça, pour lui, elle était comme un petit chaton abandonné qui ne demandait qu’un peu de chaleur et d’affection. Pour le moment, le Neko fermait les yeux car la jeune humaine était vêtue d’une petite robe noire, légèrement décolleté et leur position pouvait lui en donner une jolie vue s’il le voulait. Mais Ran n’est pas un pervers, s’il doit voir la poitrine de sa charmante esclave, ce sera parce qu’elle lui montrera d’elle-même. La jeune fille attrapa ses paquets et se dirigea vers sa chambre.

Je t’attends mon chaton.

Le Neko se dirigea vers sa chambre où il se changea rapidement pour sa tenue de nuit, à savoir un pantalon de pyjama longs et un t-shirt. Les draps de son lit étaient doux et dans une matière très agréable, témoignant de la richesse de la famille. Il avait également beaucoup de coussin à la tête car il est bien connu que les chats adorent se vautrer dans les coussins. Pour l’instant, il attendait tranquillement, allongé sur le lit, que Yuya le rejoigne…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Une fois dans la chambre, Yuya s'exita, elle sautait dans tout les sens, heureuse d'aller dormir avec Ran, elle se rpesenta devant le miroir tout en ce regardant de haut en bas. Elle avait envie d'etre belle, meme magnifique ce soir.

Les paquet sur le lit, elle court vers celui ci, deballant rapidement le coté pyjama. Elle sortit plusieur nuisette, toutes diferentes et de couleur diferentes.
Apres quelques esseyages, elle trouva enfin celle de son choix. Un petite nuisette de couleur jaune, tres courte et decoltée. Elle alla vite se laver, se coiffer, tout pour etre belle ce soir.
Elle enfile sa nuisette, puis un shorty assortis a sa nuisette. Elle se regarde un derniere fois dans le miroir, puis met un peignoir leger luisant mauve.

Elle sort de la chambre et court rejoindre celle de son maitre, par reflexe elle toqua. Puis elle rentre des qu'il donna l'autorisation. Elle etait enfin dans la chambre de son maitre, elle n'y rentrait seulement pour le menage et rien d'autre. Elle avance vers le lit. Il etait somptieu, grand et propre.


Elle enleve le peignoire tout en parlant

"desolée ... j'ai mit beaucoup de temps ^^' "

elle sourit betement puis rentre dans le lit, du coté vide. Elle allongea rapidement son corps. Elle le regarde une fois calée.


"je vous plait dans cette tenue ? j'ai mit du temps a me trouver bien dedans ;p "


elle tire la langue en riant un peu

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran attends tranquillement dans sa chambre, un petite lampe diffuse une lumière tamisé et il survole un magasine en attendant qu’arrive son adorable petite esclave qui n’est jamais avare de câlins. Il entends toquer à la porte, il reconnait bien là Yuya, sa politesse et sa timidité la rendant adorable, même s’il aurait préféré qu’elle rentre sans avis avec une démarche féline, mais bon…

Entre, Yuya, pour toi, c’est toujours ouvert, tu le sais.

Elle s’avance vers le lit, vêtue d’un petit peignoir mauve, laissant voir ses longues jambes fines et nues. Elle l’enlève ensuite et se révèle dans une nuisette jaune à la fois sexy et adorable, courte et décolleté avec un petit shorty assortie juste en dessous.

Ce n’est pas grave Yuya, la surprise est encore meilleure quand elle se fait attendre et désirer.

Elle rentre dans le lit, s’installe en face de lui tout en gardant cet air adorable. Oui, la jeune fille lui plaît et pas qu’un peu.

Bien sûr que tu me plaît. Mais mon chaton, si tu continue à mettre des tenues aussi qui te rende aussi sexy en face de moi, je ne sais pas combien si je vais pouvoir me retenir.

Il avait parlé à voix basse et était même venue lécher sensuellement le cou de la jeune humaine avant de se rallonger devant elle. Bien sûr, il mentait un peu, il n’allait rien faire à Yuya sans son consentement mais il adorait la taquiner, lui faire monter le rouge aux joues, ça la rendait tellement adorable…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Quand Ran vint lui lecher le cou, elle posa sa main sur son visage, comme une invitation a continuer. Les yeux fermés et le sourire au eclat, elle gemit a la sensualité qu'il degagait dans ses faits et gestes.
Quand Ran reprit sa position initiale, elle s'approcha de lui, lui ouvre le bras et sinstalle sur son torse, son bras faisait ceinture et sa jambe s'etallé jusqu'a l'autre coté. Elle passa sa main sous le tee shirt tout en parlant


"j'aimerai tellement me donner a vous ... mais j'ai peur ... j'ai peur de ce qui m'attends ...."

le sourire triste elle deballa un peu son passé

"Quand je vivais chez mes parents, mon pere etait alcoolique. Il prenait mon salair et celui de ma mere pour payer ses bouteilles et le peu de nourriture que je n'avais pas le droit de toucher. Pendant ses crises, ma mere n'etait pas la, il venait me voir pour ce defouler ..."

sa main caressait son torse

"il me frappait et me touchait ... maintenant, quand j'y pense, je le plainds. Je ne lui en veut pas, mais ... je voudrais tellement vous satisfaire et vous plaire ..."

sans trop conprendre, elle grimpe sur lui, assise sur son ventre, pas trop bas. Ses cheveux tomberent sur ses epaules. Elle etait trop belle avec ses grands yeux bleu. Elle lui sourit, ne sachant pas l'etandu de la chose

"Maitre Ran, si un jour je vous demandait de m'apprendre ... vous le feriez ?"

Elle rougit un peu

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Yuya semblait apprécier le gentil petit coup de langue que Ran lui avait donné. Le neko s’étonnait souvent de voir à quel point elle était timide mais appréciait les marques d’affections fortes comme celle-ci et les demandait. Elle vient ensuite l’enlacer gentiment et passa sa main sous son t-shirt. Ran aime sentir les mains de la jeune humaine sur sa peau, elles sont douces et délicates…

Tu n’as pas à te forcer, je ne t’oblige à rien Yuya et saches que tu n’auras jamais besoin d’avoir peur de moi.

La jeune fille a un sourire triste, elle lui raconte sa vie, sa misère et le cœur du jeune Neko saigne à ces malheurs…

Ton père était faible, il faisait passer sa frustration sur toi, ma pauvre Yuya…

Il la sent continuer de caresser son torse, il sait que le sentir près d’elle la rassure et la prend gentiment dans ses bras.

Tu as vraiment un cœur en or pour pardonner ainsi, tu es un ange ma Yuya, je te promets qu’ici, tu ne vivras plus jamais ce genre de chose…

Elle s’assoit ensuite sur lui à califourchon, elle ne comprend pas très bien la dimension érotique de son geste mais Ran le sait très bien et c’est pourquoi, bien que rougissant, il ne fait que lui sourire gentiment. Les doux cheveux violacés de Yuya tombent sur lui, ses yeux bleus plonge dans les siens. Il tend la main pour lui caresser gentiment le visage.

Bien sûr, avec grand plaisir. Pas comme ces maîtres sans scrupules qui se servent mais comme un homme à une femme, je t’apprendrais comment faire l’amour tendrement, tu verras, c’est tellement bon quand c’est bien fait.

Il l’amena ensuite à lui pour lui offrir un doux baiser, long et passionné avant de la relâcher et de lui sourire gentiment.

Le jour où tu auras envie, tu n’auras qu’à me le dire… ou me sauter dessus.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Ran se redressa, en appuie sur ses mains, il atteind les levres de Yuya. Ils echangerent un baiser passionné et pleins de tendresse. Ses mains s'enroulerent autour de sa nuque, et des petits gemissements s'echaperent. Puis il se detache et replonge sur le coussin, elle lui sourit, toujours les joues roses

"tres bien, je vous dirait ^^ a moins que ca ne vienne tout seul ..."


un petit silence, les yeux dans les yeux. Tant de sentiments, elle l'aimait ... oui elle l'aimait, elle le savait. Lui aussi elle en etait sure, mais s'etait sans doute pas le meme amour.

Elle lui sourit tendrement, allonge son corps sur le sien, toujours a cheval, elle lui baise le front, puis les joues, puis remonte sur ses oreilles, gobant la pointe doucement.

Le decolté de Yuya se retrouva devant le visage de Ran, elle n'avait pas une forte poitrine, elle n'etait pas tres gaté par la nature de ce coté là, mais elle se defendait.
Apres ses oreilles, Yuya descendit, le visage pres du sien, elle lui chuchotte


"comment c'etait votre premiere fois ?"

elle rougit encore, puis l'embrasse tendrement avant meme d'attendre la reponse

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Quand tu veux mon chaton, je suis tout à toi.

Elle le regarde ensuite droit dans les yeux, Ran aime beaucoup les yeux bleus de Yuya, on dirait deux grands saphirs. Tiens c’est une idée ça, lui offrir un bijou orné de cette pierre, pour que ca aille avec ces yeux…

Elle vient ensuite s’allonger délicatement sur lui et lui embrasse le front, les joues et vient jouer avec la pointe de ses oreilles de chat. Son petit point sensible comme chez tout les Neko. Elle le sait et s’amuses avec ça, lui collant son magnifique décolleté en plein visage. Certes la jeune humaine n’a pas une énorme poitrine mais ce n’est pas la taille qui compte, elle a de belles formes et sait les mettre en valeur. Ran profite de sa position pour embrasser le haut de sa poitrine, là où le décolleté met sa peau à nue. Quand elle commence à redescendre, il en profite pour lui embrasser le cou. Elle lui demande comment était sa première fois et Ran chercher dans ses souvenirs pendant que Yuya revient l’embrasser tendrement. Quand elle le lâche, il la regarde dans les yeux en souriant.

J’avais quinze ans à l’époque, je venais de découvrir mon don de transformation et j’étais allé prier au temple la déesse Arano, symbole de la nature et de nos instincts pour essayer de comprendre mon pouvoir. Et donc va savoir, ce jour-là, j’ai tapé dans l’œil d’une prêtresse qui m’a fait des avances ouvertes avant de m’amener dans un coin tranquille et la suite… tu t’en doutes. Je me rappelle que c’était agréable, très agréable, ce dont je me rappelle le plus, c’était ses gémissements de plaisir. A croire que ça m’a marqué car je ne peux pas aimer faire l’amour si je n’entends pas ma partenaire me faire savoir qu’elle est heureuse. C’est aussi un peu pour ça que je ne peux pas forcer qui que ce soit.

Il revient ensuite lui lécher le cou et descends un tout petit peu, se faisant un peu plus sensuel et provocant tout en restant correct.

J’espère qu’un jour, j’aurais le plaisir d’entendre les tiens…

Lui murmure-t-il à l’oreille délicatement.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya ecouta son recit. Une pretesse ... quelle perverse, c'est censée etre vierge et fidéle a dieu. Elle avait sentit tout de lui

"pourquoi ...."

il lui embrasse le dessus de sa poitrine, puis le cou, elle gemit legerement en ayant un frisson de plaisir. Elle se retrouve devant lui, en lui souriant

"pourquoi ... etes vous comme ca ...."

elle l'embrasse a nouveau, penchant sa tete sur le coté. Son baisé etait plus sensuel, plus profond. Elle se tortillait sur lui, comme si ... un plaisir enorme l'envahissait. Ses mains etaient sur ses joues, c'etait un baiser different de tous les autres. Elle descendit legerement son bassin, comme une attirance vers le bassin de son maitre. Tout en l'embrassant, elle gemissait, elle lui donnait sa langue et ses caresses.
Ran pouvait sentir la chaleur de l'entre jambe de Yuya, elle n'etait pas mouillé, mais elle avait tres chaud.
Apres ce long baisé, elle se detache de ses levres, le regard fuyant


"pardon, je me suis pas controlée ..."


puis elle repense a sa derniere phrase

"je crois ... que vous avez entendu deja une partie .... je peux vous poser une question ?"

elle lui sourit tendrement

"quel sentiment vous eprouvez pour moi Maitre Ran ?"

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Elle le regarde dans les yeux et à l’air étrange, il ne comprend pas très bien sa question.

Pourquoi suis-je comment Yuya ?

La jeune fille lui attrape ensuite le visage de ses mains avant de lui coller un nouveau baiser. Celui-ci n’a rien à voir avec les autres, il plus profond, plus puissant, plus sensuel…
Elle bougeait, son bassin frottait contre son ventre et descendait vers son bas ventre, le tout dans une démarche lente et remplie de sensualité, à croire que les deux faisaient un concours, ce qui n’était pas vraiment déplaisant. La jeune fille a le rouge aux joues, elle semble fiévreuse, elle a chaud, l’ambiance lui monte à la tête. Elle se détache ensuite de lui et semble gênée…

Ce n’est pas grave Yuya, ne cherche pas à te contrôler, laisses-toi aller, avec moi tu peux…

Elle lui sourit et lui demande ce qu’il ressent pour elle. Ran ne sait pas vraiment mettre de nom dessus.

Je ne saurais le décrire, depuis que je t’ai rencontré, les autres filles ne m’intéresses plus, tu attire mon cœur inexorablement, j’ai envie de te garder près de moi, de te protéger et de passer mes journées à te donner toute l’affection que tu veux, c’est étrange, je n’ai jamais ressentit ça, je vis avec toi des choses que je n’ai jamais vécue avant…

Ran avait toujours été un gentil séducteur, il avait connut beaucoup de femmes, les avait apprécié, avait prit du plaisir et en avait donné au moins autant mais jamais il n’était tombé amoureux et c’est peut-être pour ça qu’il ne sait pas mettre de nom sur ce qu’il ressent pour Yuya.

Par contre, il y a une chose dont je suis sûr, c’est que quand on est entre nous, je ne veux pas que tu me vouvoie ou que tu m’appelle maître. Pour toi, c’est Ran, juste Ran…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Il est vrai qu'elle le cherché, le faisait elle expret ? Elle se releve en ecoutant ses mots. Elle sourit tendrement, droite sur lui. Elle arrange ses cheveux puis dit

"Ran ... je suis heureuse avec ... toi "

elle rougit une nouvelle fois. Il etait tellement serieu et calme. Yuya soupir en tonbant sur le coté, se retrouvant la tete aux pieds de Ran, elle se mit a rire

"comme je suis heureuse ici !!"

Les jambes legerement ecartées, Ran pouvait voir son shorty sexy rentré un peu dans ses fesses. Elle detend les jambes et les bras


"j'ai de la chance d'etre tombé sur toi !"


elle ferme les yeux

"ran, dit moi des choses, des histoires, dis moi ton histoire ... racontes moi ...."

elle aimait l'entendre, mais elle aimerait qu'il agisse, mais là, la fatigue l'atteint s'il ne fait rien


HJ : dsl cest court, mais je crois que jai le cerveau vidé a cette heure ci XD dsl mon amour

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Elle se redresse, arrange ses cheveux, elle est divine… Tout en elle est grâce et sensualité…

Moi aussi je suis heureux de t’avoir avec moi et je suis heureux de te rendre heureuse chaque jour…

Elle se laisse tomber, elle est dans l’autre sens, la tête au niveau des jambes Ran, ce dernier peut voir ses jolies jambes et ses petites fesses adorables ainsi que l’adorable dessous qu’elle avait mis ce soir pour lui plaire. Elle lui dit combien elle est heureuse. Ran se redresse et se retourne pour se mettre dans le même sens que Yuya, mais il est au niveau de ses pieds.

Doucement, la jeune fille s’allonge sur le ventre, doucement, il se saisit de l’un de ses pieds et l’embrasse avec délicatesse. Le neko entame alors une remonté à coups de baisers et de caresses. D’abord il remonte sa jambe en l’embrassant, ses mains la caresse. Il arrive ensuite à sa cuisse, il se fait plus lent, ces mains la caresses, doucement vers l’intérieur sans monter trop haut, ne pas la brusquer, faire monter le désir gentiment. Il dépose ensuite un petit baiser sur sa fesse, par-dessus le shorty, un geste mignon, un peu osé mais sans plus…
Elle lui demande de lui raconter des choses, des histoires…

Bien sûr mon chaton, quel genre d’histoire veut-tu entendre ?

Tout en parlant, il remonte ses mains le long des hanches de la jeune humaine et atteint ses côtes, il lui embrasse le bas du dos et remonte ses baisers le long de sa colonne vertébrale, laissant ses mains monter au même rythme.

Des histoires douces ? Des histoires qui font peur ? Des histoires chaudes ?

Il parle d’une voix douce tout en remontant. Ses mains passent sur ses omoplates puis sur ses épaules et font se perdre sur la douceur de la peau nue de ses bras…
Ses baisers remontent et atteignent sa nuque où il écart délicatement ses cheveux avant de continuer à la couvrir de baisers avec passion et douceur…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya se mit sur le ventre, elle amait bien cette position. Quand elle etait chez elle, elle dormait souvent dans cette position, c'etait une protection contre son pere et les autres. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle pensait a son chat, Prince, il lui manquait beaucoup. C'etait son ami, son echapatoir ... pourquoi pense t elle a lui maintenant ? peut etre du a la prescence de son maitre.

Mais son son cerveau se vida quand Ran commenca a lui embrasser les pieds, puis les jambes. Elle ne pu s'empecher de gemir doucement. Il etait tellement doux. La tete sur ses bras croisés, elle le laissa faire.

Il arriva vers ses fesses, baisant une partie. Bizarement, elle ne serra pas celles ci, elle avait confiance en lui. Son pere lui touchait souvent le derreire, meme jusqu'a aller plus loin avec sa main. Elle fronce un peu les yeux, sans doute le reflexe, mais elle ne bougea pas, le laissant faire. Ensuite ses cotes, elle sourit par le frissons de chatouilles involontaire, elle aimait ce qu'il lui faisait. Ses mains toucherent ses hanches, ce sentiment de dominée lui plaisait


"n-n-non, les histoires de ta vie, des anecdoctes ... tes c-coups de coeur ..."

elle disait un peu n'importe quoi, tellement elle etait concentrée sur ses carresses. Elle sourit de bonheur. Il lui baise la colonne vertebrale. Une zone tellement sensible, presque erogene pour beaucoup de personne, c'etait son cas. Ses carresses .... hummm ... ses caresses, tous reveillé quelque chose en elle. Une reaction dans son bas ventre, une sensation intense, tellement qu'elle eu comme des petites contrations de desir. Elle ne connaissait pas ca. Ran etait au niveau de sa nuque, qu'il baisa doucement

"qu'est ce qui m'arrive ..."

elle avait chaud, elle rougissait plus intensement.
Elle se retourne pour se retrouver devant lui, ses cheveux etaient etalés sur le lit, elle embrasse tendrement son maitre puis le regarde intensement


"je .... me sens bizarre ..."

elle fermes les yeux tout en prenant sa main. Elle la dirige sur son ventre, puis son son shorty, pas trop bas, sur son bas ventre.

"mon corps ne m'obeis plus ..."

elle rouvre les yeux

"ca veux dire que j'ai envie de vous ??"

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Il acheva ses caresses alors qu’elle se retournait, tout déboussolé par ce qu’il lui faisait.

Es-tu sûr d’avoir envie d’entendre des histoires ? D’autant plus que le seul coup de cœur que j’ai eu est pour toi, qu’il durera l’éternité et qu’il est si fort que je ne puis te le décrire.

Son visage est face au sien, ses cheveux violacés s’étalent autour d’elle, elle l’embrasse, tendrement, passionnément…
Elle prend la main de Ran et la guide à son bas-ventre, cherchant des réponses, a-t-envie de lui ? Le jeune Neko lui sourit gentiment et l’embrasse de nouveau.

Ton cœur seul connait la vraie réponse… Laisses-le te guider… né réfléchis pas… détends-toi… laisser aller tes envies…

Il l’embrasse à nouveau avec passion et lâche ses lèvres avant d’amorcer sa descente, il s’attaque à son cou, l’embrasse, le lèche, mordille très gentiment. Il descend encore, embrasse ses épaules, revient en embrasser le haut de sa poitrine mise à nue par le décolleté. Il descend de nouveau, passe entre ses seins sans s’y arrêter, ne pas précipiter les choses… il descend sur son ventre jusqu’à la limite du shorty. Ces mains viennent délicatement remonter la nuisette en caressant le corps de la jeune humaine… Il s’arrête sous sa poitrine, laissant son ventre à nu. Il commence à explorer l’endroit de ses lèvres et de ses mains. Savourant le corps de Yuya et espérant lui offrir le plus de désir possible…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Toujours sous le rouge de la timidité, yuya repond a ses baisers. Ran etait important pour elle, elle ne sait pas comment elle reagirait si il pourrait lui mentir ou la tromper.
Ran descendit dans son cou pour le baisé a nouveau. Ensuite sur son ventre entierement nue. Yuya etait genée, elle ne s'etait jamais devetit devant quiconque, pourtant elle se laisse faire.


"vous eprouvez donc des choses pour moi ... je suis heureuse !"

elle sourit tendrement. Elle avait compris maintenant, elle savait ce que voulé son coeur et son corps, il le desirait.Ran etait l'homme de ses reves, l'homme qu'elle a toujours desirée.
Pendant qu'il etait sur son ventre, Yuya se redresse, assise donc devant lui


"je sais maintenant de quoi j'ai envie Ran ..."

elle sourit timidement puis retire sa nuisette, laissant furtivement sa poitrine a nue, que furtivement car elle place ses bras dessus, le reflexe encore

"mais je ne sais pas comment my prendre ... j'aimerai ..."

elle s'approche de son oreille, comme la demande qu'il lui avait faite "si elle avait peur de le dire en face, il suffisait de lui dire dans l'oreille pour qu'il le fasse"

"j'aimerai faire l'amour avec vous ..."

sans le regarder, elle se blotti contre lui, blottisant sa poitrine contre la sienne

"je t'aime ... Ran"

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran continue d’embrasser tendrement le ventre de la jeune humaine, sa peau et douce et réconfortante, elle semble heureuse, leurs cœurs se comprennent…
Elle se lève, elle sait ce qu’elle veut, elle a une petite lueur dans les yeux, Ran l’a déjà vu chez certaines femmes mais elles ne brillaient pas aussi fort que Yuya. Elle retire sa nuisette, laissant au neko apercevoir sa poitrine agréablement sculptée par la nature, avant de la couvrir de ses bras, cette pose la rend hyper sexy. En tout cas, Ran avait tenue sa promesse, il avait promit à Yuya que si un jour elle se déshabillait devant lui, ce serait parce qu’elle en aurait envie.

Ne t’inquiètes pas, prends ton temps, nous avons toute la nuit…

Elle s’approche ensuite de lui et vient lui parler au creux de l’oreille comme lorsqu’il lui avait dit de faire si elle voulait lui demander quelque chose de gênant. Ran ne peut s’empêcher de rougir un peu lorsqu’elle lui demande de lui faire l’amour. Elle se blottit ensuite contre, Ran peut sentir sa poitrine nue s’écraser sur son torse et elle lui murmure qu’elle l’aime.

Moi aussi je t’aime Yuya et j’aimerais te faire l’amour. Cette nuit, je vais t’apprendre, doucement, gentiment et avec amour…

Il ramène le visage de la jeune fille à lui et lui offre un autre baiser, encore plus profond et sensuel, embrassant aussi son cou quelques instants. Il la rallonge ensuite délicatement, la tête sur les coussin tout en l’embrassant passionnément. Il se redresse ensuite, pour contempler le corps de la belle jeune femme, il sourit et se penche à son oreille.

Honnêtement, tu devrais avoir plus confiance en toi ma Yuya, tu es vraiment magnifique…

Il en lève ensuite son t-shirt laissant son torse nu se poser contre la poitrine de la jeune femme alors qu’il vient l’embrasser à nouveau. Il descend ensuite, mordillant son cou avant de finir jusqu’entre ses seins. Cette fois-ci, il laisse sa langue remonter sur l’un, arriver au sommet, il commence à la laper délicatement, comme un chat qui lape du lait…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
HJ raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah mon poste s'est effacéééé T-T j'ai les nerfs !!!


Elle avait bien entendu ? il a dis qu'il l'aimait. C'etait tellement important pour elle, ca avait une grande signification. Elle ne pu s'empecher de sourire.
Il se retrouva sur elle, il la regarde pendant un petit laps de temps, il semble sous le charme. Elle tourne la tete, elle ne voulait pas le regarder
Mais quand il enleve son tee shirt, elle le matte. Il ne s'etait jamais deshabiller pour elle. Il etait tres beau, elle amena sa main sur son torse. Elle avait des doigts, longs et fins. Elle sentit chaque centimetre de son corps, il etait chaud et musclé.

Il se colle contre elle, l'embrassant a nouveau, un baisé plein d'amour et de passion. Puis plonge dans son cou, jusqu'a remonter au sommet de son sein. Elle laissa echapper un gemissements different des autres. C'etait une nouvelle sensation, c'etait anodin comparer a ce qui l'attendait, mais intense. Elle le regarde faire furtivement, puis ferme des yeux en replacant sa tete normalement sur le cousin.

Le regard .... c'etait le plus dur. Elle ne voulait pas le regarder encore, elle etait trop gené par la situation. Ses bras enlacerent la tete de Ran


"R-Ran ...."


elle laissa echapper son prenom sans vraiment lui demander quoi que ce soit

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
[HJ: c'est pour ça que je fais mes post sous word^^]


Quand elle le regarde et le touche du bout de ses doigts, Ran adore ça, il sent qu’elle le désire, qu’elle veut tout de lui et lui se sent prêt à tout faire pour la satisfaire…

La jeune a l’air de savourer les caresses buccales du Neko sur sa poitrine. Elle enlace sa tête, l’invitant discrètement à continuer. Elle laisse échapper son prénom, preuve qu’elle se laisse aller. Ran n’en est que plus heureux, surtout lorsqu’il sent sous sa langue les petits tétons de Yuya pointer et devenir dur. Encouragé, il décide d’y aller un peu plus fort.

Il commence à jouer avec ces adorables petites cerises, de sa bouche il en prends une, la suçant, la jouant de sa langue de dessus, mordillant gentiment pour offrir à la jeune humaine tout un panel de sensations variées. L’une de ses mains caresses ses hanches et ses côtes avant de venir prendre l’autre en mains. D’abord il le malaxe gentiment puis se concentre sur la pointe, tapotant dessus, pinçant, tirant, le tout toujours en douceur et avec délicatesse. Son autre main passe sur son corps, les bras, les épaules ensuite, les joue de la jeune fille. Il la passe ensuite sur son ventre et descends jusqu’à son bas ventre à la limite de son mignon petit shorty mais sans jamais s’y aventurer. Ran voulait que cette première fois soit inoubliable pour Yuya dans le sens positif du terme, il voulait prendre son temps, lui offrir de tout découvrir progressivement et en douceur afin de bien s’en imprégner…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
HJ : désolée j’avais pas vu *cours se cacher dans un trou*

Comment définir ce qu’elle ressentait … c’était impossible de dire. Son entre jambe régissait tout seul. Elle sentait un fluide agréable sortir d’elle. Ses hanches se tortillaient sous les contractions incessantes de son vagin. Elle ne connaissait pas cette sensation, Ran avait tellement d’influence sur elle. Tout son corps réagissait différemment a son contact.

Ran s’occupa d’elle, il était a son écoute. Il jouait avec sa poitrine, faisant naitre des sensations nouvelles. Il mordille son téton, puis l’aspire, donnant des coups de langue de temps à autre, il savait s’y prendre.

Ses mains caressaient la tête à Ran, faisant glisser ses oreilles entre ses doigts. Elle avait envie de lui faire plaisir, mais elle ne connaissait rien … enfin, ce que son père lui avait appris oui, mais rien de plus. Yuya ne retenait pas ses gémissements, elle en était fière, sa faisait plaisir a son maitre, maintenant devenu son amant dans un lit. Il était amoureux d’elle, il l’a dit !! Qu’elle douce sensation que de se sentir aimé par un homme

Elle écarta les jambes pour le laisser tomber entre elle, elle ne voulait pas aller vite. Lui caressait les moindres parcelles de son corps. Les caresses, c’était ceux qu’elle aimait le plus. Elle voulait l’entendre, lui qui avait pleuré devant elle, maintenant elle voulait le voir prendre du plaisir grâce a elle


« que …. Que dois-je faire …. ? »

Dit t elle dans un soupir de plaisir. Les genoux pliés prête a s’offrir a lui, corps et âme

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
La chaleur augmente progressivement, Ran sourit pendant que sa bouche s’occupe avec ferveur de la poitrine de Yuya, il la sent se laisser aller. Il sent ses hanches qui remuent sous lui, il l’entend gémir avec délice, elle caresse sa tête, joue avec la pointe de ses oreilles, son petit point sensible, elle écarte ses jambes pour lui offrir sa plus précieuse fleur…

Aucune fille n’avait jamais éveillé en lui de telles sentiments, un tel désir. Jamais son envie de satisfaire quelqu’un n’a été aussi forte, il veut qu’elle soit heureuse, il veut lui offrir une nuit comme on en vit qu’une fois, une de ces nuits sortit d’un rêve…

Elle lui demande que faire, encore un peu timidement. Elle est douce et hésitante, elle cherche ses conseils, il n’en a pas vraiment. Il revient vers son visage et lui offre un autre de ces baisers brûlants. Pendant ce temps, il la prend dans ses bras et retourne la situation, s’allongeant sur le dos et plaçant la jeune fille au-dessus de lui, lui offrant de dominer un peu.

Et bien… cela dépends de ce que tu as envie de faire… cherches et découvres par toi-même, laisses-toi aller simplement…

Pendant ce temps, les mains du neko caressent les cuisse de Yuya, l’une d’entre elle monte plus haut, passe sur son ventre et descends. Ran ne veut pas aller trop vite, il passe par-dessus le shorty et caresse son entrejambe avec douceur, s’amusant à en deviner la forme à travers le fin tissu qui commence à s’imprégner d’une douce humidité…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya sentit comme un sursaut, elle se retrouva sur lui, ne sachant pas trop quoi faire, même avec ses conseils, son laissé aller, comment faire ?
Une fois a cheval sur son ventre, elle ne pu s’empêcher de couvrir ses seins avec ses bras. Même s’il l’avait encouragé a etre sure d’elle, elle avait du mal a s’afficher facilement devant lui. Elle rougit légèrement, son cœur battait fort dans sa poitrine.
Ran caressait ses cuisses sans retenue, puis son entre jambe. Son shorty aspirait la cyprine de sa maitresse. Elle avait chaud et encore ses contractions incessantes toujours là, montrant son envie.
Yuya avait du mal a bouger sur lui, elle le laissa faire sans se débattre, comme son père le faisait … son père … Yuya ferma les yeux, elle ne voulait pas y penser, mais c’était plus fort que elle


« …. N-non …. »

Encore un reflexe mal placé, une mauvaise pensée, elle mit ses mains sur ses yeux. Elle avait envie de pleurer, elle se retenait. Elle n’était pas aussi forte que les autres esclaves, beaucoup s’étaient faite violée ou maltraitée, Yuya rien de tout ca, juste des caresses, des doigts et des fellations forcées, rien de plus, elle était encore vierge, mais ….
Elle s’allongea sur Ran comme pour se protéger de quelqu’un allait arrivé. Elle le sert contre lui, laissant des larmes coulées


« je …. Peux pas …. Pas encore …. »

Elle sent voulez, elle était tres mal a l’aise. Son cœur lui disait de foncer mais sa tête lui rappelait de mauvais souvenirs

« Je suis vraiment …. Désolée »

Encore dans son cou, elle n’osait pas le regarder. Elle était bien avec lui, elle l’aimait du plus profond de son cœur, mais c’était encore frais pour elle

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran continuait ses petites caresses douces et gentilles, ne voulant pas la brusquer. Elle se cache les seins, sa timidité reprends le dessus. Ensuite c’est vraiment étrange, elle semble sur le point de pleurer. Le jeune Neko arrête, croyant avoir fait quelque chose de mal. Elle s’allonge sur lui, se sert à son corps, enfouis sa tête dans son cou et se met à pleurer. Ran est soudainement inquiet.

Ca va Yuya ? J’ai fait quelque chose de mal ?

De mauvais souvenirs ou quelque chose comme ça semblait lui revenir en tête. Ils faisaient barrage et l’empêchait de profiter du moment présent. Tendrement, il lui caresse les cheveux pour lui parle doucement pour la rassurer.

Ce n’est pas grave Yuya, prends le temps qu’il te faut… Je ne vais pas t’abandonner pour ça…

Il continuait de lui caresser la tête et le dos, tentant de la calmer un peu. Il ramène la couverture sur eux pour les mettre à l’aise. Après tout à la base, ils avaient simplement prévus de dormir ensemble. Sentir la présence de la jeune femme près de lui suffisait à son bonheur…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya se sentait mal, il allait lui envouloir elle le savait.
Toujours sur lui, il la couvre doucement. Elle glisse sur le coté, sous son aisselle. Sa main restait sur son torse, une jambe sur les siennes. Des larmes continuaient de couler. Les yeux brumeux fixés le vide
Yuya prit son courage a deux mains et l'embrasse furtivement, sans le regarder


"je suis desolée ...."

Sans trop attendre, Yuya fermait les yeux. Elle avait pleurée pendant plusieurs minutes, elle etait fatugué par cette journee

"Ran ... je te promet que tu seras mon premier car cest avec toi que le veux le faire ..."


LEntement, Yuya ateint les bras de morphée, les yeux gonglés par les larmes

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum