Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Entre le salon et les chambres, nos coeurs balancent ...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

Invité


Invité
HJ : euh ... je ne tai pas oublié ... cest juste que je n'avais pas d'inspiration ... et jen ai toujours pas dailleur loool vraiment desolée .... *cours se cacher dans un trou*
Au fait, Joyeux Noel et Bonne Année 2009 !!! mes meilleurs voeux mon cheri !


Comment en etait elle arrivée là ? Elle n'aurait jamais pensée tomber sur un homme-chat et en tomber amoureuse ! Et qui plus est, de donner la seule chose qu'elle avait arrivé a garder jusque là, ca virginité.

Ce moment intense, elle l'appreciait jusqu'a en verser des larmes de joie. Ran la rassurait en l'embrassant, en souriant avec elle, elle etait heureuse, heureuse que ce soit lui son premier amour et amant.

Les genoux pliés, les cuises entre ouverte, elle se donnait a lui sasn tabou. Elle laissa aller ses petits cris de plaisirs, des soupirs de temps a autres, telllement ca respiration etait alletante. Elle lui offrait son cou en souriant, lui chuchottant a son oreille tout l'amour qu'elle lui porte. Ses mains traversent son corps jusqu'a aggripper ces fesses pour le sentir encore


"R-Ran !"


Dans un mouvements de passion, Yuya roule sur lui sans retirer son sexe du sien, a cheval sur son bassin, elle commence les mouvements maladroitements. Elle pose ses mains sur sotorse, ses cheveux collaient a sa peau, cachat une partie de son anatomie. Elle sourriait timidement, son corps bougeait tout seul dans une danse erotique. Elle esperait qu'il aime cette initiative malgres qu'elle navait pas trop confiance en elle

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Qui aurait crut que Ranmaru Meiroo, le séducteur de première, finirait par tomber sous le charme d’une femme, une esclave humaine qui plus est ? Mais tout ceci n’avait aucune importance, il l’aimait, il était bien, là, avec elle, et aurait voulut que ce moment dure pour l’éternité. Elle ne retenait plus les manifestations de son plaisir, se laissant aller à l’amour qu’il lui portait, souriante, venant chuchoter mille mots d’amour à son oreille, ce qui faisait un peu rougir le Neko qui lui en offrit tout autant. Il sentit les mains de la jeune femme courir le long de son corps, venir jusqu’à agripper ces fesses, ce qui fit sourire Ran, qui augmenta un peu plus le rythme de leurs plaisirs à la demande silencieuse de Yuya.

Ma Yuya…

La jeune femme les fit ensuite rouler pour pouvoir se retrouver au-dessus de lui, entamant une danse sensuelle de son bassin. La vision qui s’offrait à lui était divine, le corps de Yuya dans toute sa splendeur, ses longs cheveux mauves retombant pour en masquer une partie, ses yeux remplis d’un plaisir profond, sa respiration haletante…
Oui, le Neko appréciait et plus que fortement. L’une de ses mains vint caresser délicatement le visage de son amante avant de redescendre lentement pour venir jouer avec sa poitrine. L’autre se posa en douceur sur la cuisse de Yuya avant de remonter tout aussi lentement jusqu’à ses hanches pour l’accompagner dans sa danse. Cela dura quelques longs instants, puis, sans faire bouger Yuya, Ran se redressa pour venir enlacer son amante, la sentir contre lui alors que ces mains descendaient sur les fesses de cette dernière pour lui imprimer un mouvement sensuel en rythme. Le Neko se retenait, le plaisir était tellement intense qu’il ne savait pas s’il arriverait à se contenir encore très longtemps mais pour Yuya, il ferait tout pour s’assurer que ce soit elle qui y prenne le maximum de plaisir en priorité.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya jouait de son bassin, elle ne connaissait rien a se plaisir, c’en tout nouveau pour elle. Son regard était souvent dans celui de Ran, mais elle aimait mater son corps bouger sur le sien. Son immense bien être était d’entendre gémir son tendre.

Ran se redresse pour venir contre elle. Elle transpirait légèrement elle pouvait encore bouger a l’infini. Il lui m’intiens les fesses l’aidant a danser faisant durer le plaisir. Elle l’enlace en souriant, se blottissant contre lui et en l’embrassant tendrement lui dévoilant a quel point elle l’aime a la folie

Elle voulait que ce moment dure éternellement. Même si son fluide lubrifié intensément ses parois vaginales, elle sentait tout. Elle continuait ses mouvements se serrant contre lui avec passion


« je t’aime !! »

Elle rougit encore a ses paroles sincères Tout en restant accrocher a lui, sa tête tombe en arrière laissant sortir un cris de plaisir. Alors un petits moments, une idée lui vint. Elle se sépare doucement de lui, posant ses mains derrière elle, sur le matelas, le dos cambré, les pieds a plats sur le lit. Yuya offre a son amant le plus beau des spectacles. Elle recommença les mouvements de haut en bas. Elle le regarde de temps a autres en souriant, heureuse de cette nouvelle sensation.

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
La jeune humaine n’était peut-être pas expérimenté en la matière mais elle mettait tout son cœur et sa passion dans chacun de ses gestes, ce qui rendait l’acte toujours meilleure. Quand il se releva vers elle, elle se blottit à lui et cela lui réchauffa le cœur, sentir sa chaleur était la chose la plus belle qui soit. Ses baisers, qu’il lui rendait, était d’une passion sans limite, exprimant ainsi l’intensité de ses sentiments à son égards. Continuant ce délicieux mouvement commun, le Neko constata que l’intimité de sa belle réagissait fort bien à leurs ébats, pour un peu, on aurait pu croire qu’elle n’était pas vierge. Mais bon, détail, ils étaient bien là, heureux, donnant à l’autre tout le plaisir et l’affection possible.

Moi aussi ma petite Yuya…

Lui répondit-il quand elle cria carrément qu’elle l’aimait, le plaisir commençait envahir ses sens apparemment vu qu’elle n’arrivait plus à se contrôler au mieux. Mais dans un sens, c’était la preuve qu’elle recevait de lui un plaisir évident et cela rendait Ran heureux. Il la vit ensuite glisser son dos en arrière, poser ses mains derrière elle, lui offrant une vision de rêve. En effet, grâce au fin rayon de lumière qui filtraient à travers le rideau, il avait une vue imprenable sur le corps en sueur de sa belle et voyait très bien sa verge tendu entrer et ressortir de l’intimité de son amante. Le Neko se pencha un peu lui aussi pour avoir le maximum d’appuis et répondit à ses coups de bassin par d’autre synchronisé venant de lui. Cependant, cette position accentuait d’avantage les sensations et il ne savait pas s’il allait tenir encore longtemps face à cette jeune fille qui lui faisait tant d’effet.

Yuya… c’est… trop bon… je…vais…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Les gouttes de sueurs ruisselets sur son corps. Il faisait chaud et son coeur palpitait etonnament fort. Ses seins bougeait en meme temps que son bassin dandinant de haut en bas avec dynamisme.
Elle continuait ses mouvements de bonheur, elle tenait le plus posible, ca lui apportait tellement de plaisir. Les sensations etaient exquises et accentuées, elle entendait les lamentaions de bohneur de son amant. L'envie et l'exitation montaient rapidement. Elle etait elle aussi au bord de l'extase.

Ses mouvements de hanches s'accelerent. Elle voulait le meilleur, elle voulait etre fiere d'avoir fait jouir l'homme qu'elle aime a la folie.


"je vais ...."

Yuya continue avec fureur cette danse interminable de va et viens. Ses parois vaginales commencerent a ce contracter. une exces de ciprine degouline le long de la verge de Ran, ca y est, elle avait atteint l'orgasme.
Le trou noir dans sa tete, une nouvelle sensation, la sincerité de ses sentiments. Ses jambes tremblaient sous la jouissance. Mais elle continue dans l'espoir qu'il ai jouis avec elle. Elle le regarde tendrement, ralentissant les mouvements attendant une phrase, un mot de sa part.

Le sourire aux levres, elle se reblotti cntre lui, reprenant la position precedente, elle l'embrasse a nouveau continuant doucement de petits mouvements sexy, toujours lui en elle
.

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Yuya n’en diminua pas ses mouvements, au contraire, elle se faisait toujours plus vive, plus passionnée. Finalement, le grand bonheur leur fut accordé en même temps. Sentir les contractions vaginales sous l’effet du plaisir de sa belle eurent immédiatement raison de la résistance de Ran qui eut son orgasme en même temps qu’elle, lâchant un râle de jouissance alors que sa semence coulait à flot en elle, se mélangeant à son jus d’amour qu’elle produisait en large quantité. Geste sans conséquence, vu qu’humain et Ainoko était infertile entre eux, ils pouvaient donc faire l’amour autant qu’ils voulaient sans avoir à se retenir.

L’orgasme amena un doux ralentit de leurs gestes et Yuya revint se blottir à lui, le gratifiant de très léger mouvements de bassin qui aidaient le Neko à garder toute sa… vigueur. Délicatement, il leva son menton du doigt et vint lui offrir un baiser remplie, d’amour, de passion et de tendresse.

Yuya, c’était fantastique, j’espère que ça t’a plut…

En fait, jamais le Neko n’avait fait l’amour avec une telle passion, la jeune humaine était différente des autres, elle éveillait en lui des choses inconnus… mais pas déplaisante. Il avait encore envie d’elle, il voulait lui faire l’amour toute la journée, lui montrer à quel point il l’aimait.

Si nous allions prendre un bon bain pour enlever toute cette transpiration ?

Délicatement, il se leva et prit la jeune femme dans ses bras, quittant la chambre et ne souciant pas de détails comme le fait qu’il était tous les deux nue ou que sa virilité était encore… de bonne humeur. Mais eux avaient dépassé ce stade et personne ne rentrerais dans ses appartements sans sa permission, ils étaient dans leur sanctuaire, libre de faire ce que bon leur semblait.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya etait essouflée et blotti dans ces bras. Elle sourit a chaque secondes, realisant l'action qu'elle venait de faire. Elle avait eu une relation sexuelle avec l'homme de sa vie. Qui aurait cru qu'elle serait tombé amoureuse d'un homme chat ? Là etait ca derniere pensée. POurtant elle en avait entendue parlé de cette race, mais qu'a travers la télé et les rumeurs, toutes, negatives et defaitistes.
Ran se leve avec Yuya dans les bras, elle le regarde en rougissant. Elle vient de realiser ce qu'elle afait avec le plus grand plaisir. Les bras toujours autour de son cou


"oui je veux !!"

elle l'embrasse furtivement. Tourne la tete dans tout les sens pour le voir avancer vers la salle de bain. Ils franchissent la porte. La salle de bain etait vaste et propre. Une grande baignoire carré ou 4 personnes pouvaient entrer facilement

Yuya descend des bras de son amant. Elle touche furtivement le sexe encore dur de Ran, se tourne puis se penche pour ouvrir l'eau, courbant ainsi ses fesses


"je vais mettre de l'eau bien chaude, on va etre bien ^^"

Elle etait heureuse de cette complicité et se sentiment reciproque. Elle se redresse esperant qu'il s'est rincé l'oeil, car cetait le but.
Elle se retourne, attrappe le bain moussant et en verse une dose suffisante.
Elle commence a entrer dans l'eau, elle s'instale puis le regarde


"tu es trop beau ...."

elle rougit sans cacher ses yeux baladeurs

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran avait plaisir de voir que la réserve et la timidité de Yuya s’étaient envolés, elle se laissait aller à leur jeu, le provoquait gentiment, l’idée de se promener nue dans leur maison et de prendre un bain avec lui ne la dérangeait pas le moins du monde en sa présence. Un lien très spécial s’était établis entre eux, quelque chose d’unique que Ran chérissait par-dessus tout, même si sa rencontre avec la jeune femme était très récente.

Arrivé dans la salle de bain, elle descendit de ses bras et le Neko frissonna quand il sentit son amante effleurer sa verge tendue, il était encore très sensible et plein de désir pour elle.

Avec toi, je suis toujours bien.

Il lui répondit ainsi quand elle se pencha pour ouvrir l’eau. Ran ne pouvait plus détourner le regard de se charmant fessier qui se dandinait devant lui. Il était sûr qu’elle le faisait exprès et il se retenait à grande peine d’aller l’embrasser ou lui faire même d’autre chose. Elle met ensuite un peu de gel de bain et va dans l’eau en le reluquant sans gêne, ce qui ne le dérangeait absolument pas. Il va ensuite dans l’eau pour rejoindre sa douce esclave dont il s’approche délicatement.

Et toi tu es la plus belle de toute…

Il finit sa phrase en l’embrassant délicatement dans un baiser long et sensuel avant de la relâcher. Le Neko a encore envie d’elle, il a envie de lui offrir le plus de plaisir, de la rendre heureuse, de jouer gentiment avec elle, il s’approche alors de son oreille pour lui murmurer délicatement.

Dis-moi, ca te dirait que je te fasse une toilette de chat ?

Et dans un grand sourire, il commence à lui lécher le cou, usant de sa langue légèrement râpeuse dans de longue léchouilles, telle un chat qui fait sa toilette. Il continua ainsi, descendant légèrement ses coups de langues, prenant son temps jusqu’à atteindre la poitrine de sa belle. Il continua son petit jeu d’abord sur le haut de ses seins puis il descendit et s’attaqua à ses charmants petits tétons qu’il gratifiait de grand coup de langues pour offrir plein de sensations à sa belle, passant de l’un à l’autre de temps en temps. Il releva ensuite la tête et fit son grand sourire à Yuya.

Veux-tu que je te nettoie autre part ma Yuya ?

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
l'eau du bain mouilla sa peau blanche, elle etait tiede, a bonne temperature, bercant les deux amants. Yuya ne pensait a rien, elle etait heureuse d'etre aussi bien tombée, un maitre qui semblait l'aimer et s'occuper d'elle comme une princesse. Elle rougissait a chaque phrases comportant un compliments envers elle.

Avant eu le temps de repondre a ca question, qu'il etait deja entrain de lui faire la toilette. Sa langue etait rapeuse ofrant une toute nouvelle sensation a ca zone erogene, ses tetons. Ils continuaient a grandir sous ses coups de langue. Elle se pinca la levres inferieur, tellement la sensation etait succulente. Elle le regarde faire avant de dire


"j'aime quand tu t'occupe aussi bien de moi ..."

elle gratouille l'arriere de son oreille, elle s'avait que les chats aimés ca, ca pouvait les faire ronronner. Elle le regarde, les paumettes legerement rougeatre.
Quand il eu fini cette petite toilette, il lui posa une autre question, elle lui sourit en repondant


"oh oui ... j'aimerai encore ...."

elle voulait etre perverse dans ces paroles, mais elle voulait rester la gentil petite Yuya qu'il connaissait. Ca fesait pas longtemps qu'elle etait la, et elle eprouve tant d'amour pour lui.

Elle le regarde dans les yeux, le sourire venait doucement. Elle l'embrasse tendrement se blottissant contre lui, enrolant son cou avec ses bras attendant qu'il fasse sa toilette

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran adorait sa Yuya, elle était douce, gentille, sensuelle… Sa compagnie était un réel bonheur et il ne s’en séparerait pour rien au monde. La douceur de ses mains sur sa tête lui tira des ronrons digne d’un gros chat et l’invitèrent à continuer ses petits assauts sur les seins de Yuya avec plus d’envie. Ce qui ne semblait pas gêner cette dernière qui avait l’air de flotter sur un petit nuage. Il arrêta et regarda sa petite esclave adorée.

J’adore m’occuper de toi^^

Elle se contenta ensuite de se blottir contre lui et lui offrit un nouveau baiser remplie d’amour auquel il répondit tendrement. Il lâcha ensuite ses lèvres et laissa sa langue parcourir le corps de la belle, descendant très lentement.

Dans ce cas je continue ta toilette ma Yuya.

Ran continua lentement sa descente, savourant la peau délicate de Yuya sous la langue. Arrivé entre ses seins, il donna un rapide coup de longues sur ses tétons pour les maintenir excités avant de reprendre sa descente. Tout en faisant cela, il guidait Yuya hors de l’eau pour l’allonger hors de la baignoire, seules ses jambes trempaient encore dans l’eau chaude du bain. Il arriva en bas de son ventre et dévia vers la cuisse droite de Yuya, levant sa jambe en douceur pour pouvoir savourer sa peau tout le long. Sa langue commença ensuite à se frayer un chemin dans la partie intérieure de la cuisse, s’approchant lentement de la zone clé pour stimuler son amante. Ran se décida à la surprendre, il plongea son visage d’un coup vers son intimité et se mit à déposer de grand coups de langues bien râpeux qui remontaient l’intégralité de ses lèvres intimes et venaient provoquer sensuellement le petit bouton d’amour de sa belle.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Ran jouait le jeu avec entrain, elle sentait l'affection qui lui portait, elle se laisser faire sans ronchonner, ecartant les cuisse volontier soujs les coups de langue de Ran. Elle se retrouva sur le bord de la baignoir, le dos allongé sur le carrelage tiede, collé a la porccelaine blanche de la grande bassine d'eau.

Yuya s'avait un peu ce qui l'attendait. Elle se sentait flatté de faire autant d'effet a son maitre. Elle resta silencieuse pendant que Ran continuait a lui faire du bien.


"Ran ...."

Aucfune ne sortit au moment ou Ran lecha, sans qu'elle s'y attende, son intimité avec fougue

"ahhhaah"

L'une de ses mains s'aggipa a ses cheveux, tandis que l'autre attrappa son sein pour se procurer encore plus de plaisir. Elle laissa aller ses cris sans retenu, les paumettes rouges, tellement son corps bouillionné de plaisir.

Son intimité mouiller sans arret, elle se sentait un peu mal a l'aise de son laisser aller alors que l'amour de sa vie etait entre ses cuisses.

Elle esperait que ran abuse d'elle encore plus fort, sans retenu et sans tabou

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran continuait de lécher Yuya avec amour, cherchant à lui faire le maximum de bien. Sous cet assaut soudain, elle commença à se caresser les seins tout en lui agrippant les cheveux pour l’encourager à continuer. Ran obéit à son ordre silencieux, enfonçant sa langue pour cueillir le plus possible de son délicieux nectar qui coulait en abondance.

Tu triches ma Yuya ! comment veux-tu que je te nettoies si tu mouilles plus vite que je te lèches ?

C’était des propos un peu osé mais Ran adorait taquiner sa petite esclave adorée et il savait parfaitement qu’elle ne pouvait pas se retenir, sa perte de virginité était encore récente, son corps devait être ultra-sensible, ce qui ne gênait absolument pas le Neko qui adorait faire de l’effet à son humaine préférée. Il continuait de s’occuper d’elle, léchant avidement, enfonçant sa langue le plus profondément possible pour la stimuler. Au bout d’un moment, il arrêta et remonta pour coller un long et délicat baiser amoureux à sa belle. Elle l’excitait, il avait envie d’elle, de lui faire l’amour encore et encore. Son sexe durci frottait sur le ventre de son amour et sa queue de chat balançait en rythme derrière lui.

Yuya…

Incapable de dire un autre mot, lui parlant simplement par son regard, il se contenta de l’embrasser à nouveau puis il la pénétra de nouveau avec douceur avant d’entamer une lente et langoureuse série de va-et-vient en elle…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Ran s'avait y faire avec les femmes. OUi elle savait qu'il avait un passé de dragueur professionnel. Il aimait les femmes, leur fair plaisir. Est ce un piege ? non, il lui a dit qu'il avait des sentiments pour elle, que c'etait serieu.
Ran la lecha avec vigueur, elle aimait ca, il etait tout pour elle, il etait doux et delicat. Elle souriait durant toute la "toilette". Lorsqu'il prononca sa phrase, elle ne pu s'empecher de rougir, en placant sa main devant sa sexe, delicatement enlevé par son amour. Les jambes ecartées, Ran continua a lecher son intimitée


"je .... desolée"

elle se pince la levre inferieur tellement elle etait genée
Ran vint l'embrassé tendrement, elle en profita pour toucher furtivement sa verilité de pleine main.


"je ...."

Il lui sourit en la pénétrant doucement. Un cri cris sort de la bouche de Yuya. Malgrés le fait qu'elle a deja eu une relation, ca paroi vaginale etait encore etroite. Cette petite douleur l'exita d'avantange. Les joues rosées, elle s'agrippe a son cou murmurant tout l'amour qu'elle lui porte a son oreille.
Quand il prononca son prenom, elle etait d'autant plus exitée. C'etait une preuve qu'il ne pensait qu'a elle, et rien qu'a elle. Ses jambes ecartées, la bouche mi ouverte, les yeux dans les yeux de son tendre, elle aimait cette situation attendant avec impatience la jouissance absolue

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Oui, c’est vrai, Ran était un séducteur, le genre d’homme a toujours être souriant et galant avec les femmes, sans préférences pour d’autres mais sans forcément chercher à coucher avec elle. C’est ce qui le différencier du simple playboy de bas étage. Mais Yuya… Yuya avait un petit quelque chose d’unique, quelque chose qui le rappellerait toujours à elle. En un sens, c’était lui qui était devenue son esclave. Il avait de la satisfaire, de lui faire du bien, de se plier à toute ses envies. Pour le moment, il s’occupait de lui faire découvrir des choses nouvelles, de lui faire découvrir le plaisir qui prenait un tout autre sens quand les sentiments s’en mêlaient mais qui donnaient au final un goût tellement délicieux. Elle venait à peine de perdre sa virginité, son corps était sensible, son intimité délicatement serré, pressant délicatement la verge du Neko qui se faisait un honneur de s’occuper d’elle avec amour.

Yuya…

C’était bien le seul mot qu’il arrivait à prononcer, tout son esprit était à présent focalisé sur elle, il ne pouvait penser à rien d’autre, le monde n’existait plus en cet instant… Alors qu’il continuait de la pénétrer, il vint l’embrasser, d’un baiser fougueux et passionné, cherchant sa langue pour une danse enflammée et enivrante. Il lâcha ensuite ses lèvres et plongea dans son cou pour y déposer moult baisers, quelques petits mordillements et un petit suçon délicieux. Suite à quoi il la regarda dans les yeux en lui souriant et se redressa, changeant légèrement leur position. Il prit l’une des jambes de la jeune humaine et la posa sur son épaule, dans cette position, il pouvait la pénétrer en plus profondément, lui faire encore plus de bien…
Les mouvements accélérèrent alors et l’une des mains du Neko alla se perdre sur la poitrine de son amante, la stimulant de bien des façons, toujours pour lui faire toujours plus plaisir…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Elle ne doutait pas de lui, elle avait confiance, elle l'amait atrocement, et cela pouvait ce voir. Son vagin laissait echappé une cascade de ciprine montrant le bien etre qui lui offrait.
Assise sur le bord de la baignoire, en pleine lumiere, elle pouvait voir le corps nue de son amant, en pleine action, aussi pres d'elle. Cela stimulé ses sens !

Ran commenca ses mouvements de vas et viens tous aussi puissants les uns des autres. Les mains sur le carrelage en appuis, il ne lui restait que les yeux pour toucher. Yuya regarda avec un air pervers son partenaire, le vice etait né en elle. Ran remonta sa jambe en appuie sur son epaule, legerement pliée, son vagin etait encore plus serré ce qui offri une nouvelle sensation, tout aussi delicieuse que les precedentes

il vint lui faire un sucon suivit de plusieurs baisers dans le cou, elle lui offrait volontier suivit murmurs d'amours et vicieux

Yuya etait de plus en plus exitée. Sa petite langue lecha ses levre tout en regardant le mecanisme de l'amour. Pleins d'idees perverse lui traversées l'esprit

Des gemissements sortaient de sa bouche, il lui faisait tellement de bien. Elle aimait etre dominée, elle jouisserai a coup sur !


"je veux que tu ... me prenne encore !!"

dit elle avec un petit beguaillement

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Le plaisir jouait avec leurs sens à tout les deux. Les deux amants doux et délicats étaient en train de laisser la place à des amants passionnés, dominés par le plaisir. Yuya était de plus en plus excitée et se laissait aller à une agréable petite perversité. Du côté de Ran, c’était pareil car par réaction, plus Yuya était excitée, plus il l’était, plus elle prenait de plaisir, plus il voulait lui en donner. Et la voir dire des mots coquins avec ce visage remplie d’envies perverses la rendait terriblement sexy et séduisante, il la voulait, encore et toujours plus. La journée était loin d’être finie…

Pour le Neko aussi les sensations étaient délicieuses, d’un côté, l’intimité fraichement déflorée de son amante était délicieusement serrée autour de lui et son excitation la faisait tellement mouiller que le fruit de son plaisir offrait en même temps une sensation de douceur unique. C’était l’amour comme il ne l’avait jamais fait. Et entendre Yuya lui demander de la prendre encore ne l’aidait pas à se calmer, bien au contraire.

Oui… ma Yuya… tout ce que tu veux…

Soudainement, il arrêta et ramena la jeune fille à lui dans un fougueux baisers alors qu’ils étaient maintenant debout dans la baignoire du Neko.

Si tu as des envies… particulières… demandes-moi…

Il lui avait soufflé ces mots entre deux baisers puis il retourna la jeune femme, qui se retrouva dos à lui, pouvant sentir le membre bien dur de Ran frotter contre ses fesses. Gentiment, il la pencha en avant de caresser ses fesses avec amour puis de venir même les lécher et les mordiller. Il se remit ensuite en position et la pénétra de nouveau dans cette position, lui faisant découvrir le plaisir de la levrettes avec de l’eau jusqu’au genoux…

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Yuya ne savais plus quoi penser, ses pensees etaient noyées dans l'extase, juste son sexe lui dicté sa conduite.

Apres une parole non dominante de son amant, sa l'exita encore plus. Le corps de Ran s'arreta pour la guider dans une nouvelle position.Il l'embrassa fougueusement, elle lui rendit la pareil toue lui touchant son sexe dur et feroce.

De ses mains il la guida pour se retrouver a quatres pattes, puis il passa ses levres sur ses fesses bonbées, la lechant et mordillant tendrement. La tete sur le cote, elle le regardait faire, montant l'adrenaline au maximum.

Avant qu'il la penetre a nouveau, justre apres ces dires, Yuya passa sa main entre ses cuisses pour se carresser tendre le bouton, vicieuse et pleine de desir. Elle esperait que Ran la voie faire, l'encourageant a continuer, il fallait qu'elle lui fasse plaisir encore et encore.


"je veux ... je veux que tu me prennes fort !!"

il la pénétre, elle rougit en souriant, elle gemit encore, elle tourne la tete pour le voir faire ces mouvements de bassin, les genoux dans l'eau, voila une toute nouvelle sensation. Elle savait qu'elle allait de nouveau

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Un petit côté du Neko ne comprenait plus très bien ce qu’il se passait, il y a encore peu, Yuya était une jeune femme gentille, douce, timide et même effrayé par le sexe vu son passé. Et maintenant elle s’était transformée au point que seul le plaisir comptait maintenant. Pourtant, Ran n’avait pas envie de la contredire car plus elle était excitée et plus par effet, elle l’excitait d’avantage lui aussi. Sentir ses mains touchait son membre avec force et envie, la voir se toucher avec tant de plaisir… elle faisait tout pour qu’il ne se calme pas. Puis elle lui demanda de la prendre fort et il ne put résister. Il la pénétra de nouveau, sans violence mais avec fougue et profita de la position pour la pénétrer toujours plus en profondeur, obsédé par une seule idée : faire encore et toujours plus de bien à celle qu’il aimait, car aucune autre ne lui avait fait un telle effet auparavant…

Yuya… ma Yuya…

Seul mot qu’il pouvait dire tant la jeune femme hantait son esprit de plus en plus enfiévré. Si la température de la salle de bain était si haute, ce n’était pas seulement à cause de l’eau chaude, leur passion devait y être aussi pour quelque chose.

Yuya… si bon… avec toi… je vais…

En effet, le Neko contenait son extase comme il pouvait, la jeune femme lui faisant un effet des plus monstrueux mais il voulait d’abord lui offrir la jouissance, lui faire découvrir la joie de monter haut à s’en écrouler au sol sous le poids du plaisir…

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum