Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Eichi esclave?[pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Eichi esclave?[pv] le Lun 29 Déc - 16:43

Invité


Invité
"Aaaaaaaeuuuaaarg"

Foutue gueule de bois. Il l'avait décidé, jamais plus il ne boirait autant mais il était bien trop facile de se laisser entrainer par une bonne ambiance. Satanée vodka, plus fourbe qu'un serpent. Il avait du s'endormir à cause de ce trop plein d'alcool. Sa nuque le démangeait aussi, étrange. Il fallut plusieurs minutes pour qu'il ne découvre son étrange situation. Un cliquetis métallique éveilla son attention, comme des chaines... ses chaines! Mais que se passait-il? Ce n'était pas normal. Vraiment pas normal... Autour de lui, il n'était pas le seul à subir ce sort. Et certains de ses compagnons d'infortune lui paraissaient étranges. Après quelques minutes, on l'informa de son tragique destin. S'en était fini, il était piégé sur une île d'esclavagistes qui asservissait les humains. Les humains? Pourquoi ce mot sonnait étrangement? Les gens bizarres autour de lui ils étaient... des sortes de... non? C'était impossible... Il rêvait... il ne pouvait y croire... Qu'est-ce que... ce surnaturel... non... c'était hallucinant... impossible...

Tout ceci s'était déroulé quelques heures plus tôt. Maintenant il était assis par terre, dans un marché public, attendant d'être vendu au premier venu. A quelqu'un qui ne serait même pas humain mais une sorte de croisement avec un animal. Espérant encore être dans une sorte de rêve étrange, il ne pouvait encore se résoudre à la vérité. Mais très vite, il se rendit compte que rêve ou pas, son plus grand espoir était de se faire acheter au plus vite par quelqu'un de correct. Ce ne serait surement pas compliqué de se faire acheter compte de la somme dérisoire qui était demandée. Le principal argument de vente était jeune, en bonne santé, et encore sauvage. Ah ah ah, c'était vraiment désespérant. Les gens passaient et passaient, jetant des coups d'œil, parfois s'arrêtant pour le détailler du regard puis repartaient. Maintenant Eichi était désespéré...

2 Re: Eichi esclave?[pv] le Lun 29 Déc - 17:38

Invité


Invité
Dure journée qui commence, après la journée d’hier ou elle en a trop fait, elle a encore mit K.o un de ces humains, ce genre qu’elle déteste tellement, qui lui est utile pour survivre, sans leurs énergies, elle ne pourrait pas survivre, parce qu’elle ne pourrait pas se soigne.. Enfin il faut qu’elle aille sur le marcher, pourtant elle ‘n a pas envie d’y aller, cet endroit lui donne envie de vomir, envie de courir loin de tout… La guerre n’avait rien eu de bien pour cette île, que du contraire, elle avait l’impression que tout croulait de plus en plus… Les gens devenaient de plus en plus fort.. Comme chaque matin elle avait laisser les jumeaux s’occuper d’elle... Elle les avait laisser prendre soin de son corps, c’est les seules qui avaient se droit, les autres ne pouvait la toucher…

Aujourd’hui elle s’était vêtu d’un kimono blanc neige pour contraster avec ces ailes couleur de rubis… Des ailes d’oiseaux du paradis hériter de sa mère, qu’elle chéri plus que tout.. Une fois on lui a arracher une a une ces plumes depuis plus personne ou presque… elle a l’impression que cela lui fait un mal de chien a chaque fois qu’on les touche…

Aujourd’hui elle ne travaille pas, et elle a confier une mission au jumeaux c’est donc une autre de ces esclaves qui l’escorte, avec elle, elle peut voler, elle est la seule esclave ailée qu’elle possède pour l’instant, donc pas besoin de la voiture, elle peut prendre la voie du ciel… Et se poser au milieu du marcher son esclave faisant écarter les gens pour qu’elle puisse replier en douceur ces ailes de rubis…

Sur le visage de la jeune femme un sourire doux et tendre… Paisible, tout en elle était d’une douceur un peu étrange… Comme celle d’un ange, sûrement une douceur héritée de son père. Doucement elle pose la main sur le bras de son esclave, avant de marcher dans le marché en douceur…
Son ouie plus développé que les autres, elle écoutait en douceur chacun de ces bruits… Cherchant quelqu’un qui pourrais lui plaire.. Simplement parce qu’elle pouvait entendre quelque chose d’autre que le bruit ambiant…

Elle avait aussi donner l’ordre a l’esclave cygne qui l’accompagnait de la prévenir si elle voyait quelqu’un qui pourrait convenir… Il faut bien dire que même aveugle la jeune Tenshi, qui n’était plus si jeune ne voulait pas de malade, ni de laid dans sa maison, parce qu’elle devait respecter un certain standing…

Soudain elle sent la main de son esclave lui effleurer la main.. La belle ainokos cygne au cheveu blanc comme neige dirigeais sa maîtresse vers un groupe d’humain.. Des humains elle ne les aime pas tellement.. Mais qu’elle importance…

« Il y a la un beau jeune homme.. Maîtresse Tenshi… »

La jeune femme souris et s’approcha en douceur de l’humain, tendant la main , ces yeux d’or vide se posant sur l’homme, comme si elle cherchait quelque chose, doucement elle effleure la joue de l’homme… Laissant son don agir pour savoir ce qui se passe en lui.. Son corps a l’air jeune.. Il devait avoir a peu prés vingt ans , en bonne santé, mais quelque chose était gênante comme une trop grande dose d’alcool… Un instant elle laisse son don agir soignant l’homme en douceur…

« Vous allez mieux… dites-moi.. Que diriez vous si je vous délivrait de ces chaînes ».


Un sourie doux angélique resta sur les lèvres de la jeune femme, sans qu’un seul instant son regard d’or ne quitte celui de l’homme.. Un regard aveugle, mais profond.. Qui ne laisse rien échapper…

3 Re: Eichi esclave?[pv] le Lun 29 Déc - 18:27

Invité


Invité
C'était long... Peut-être même vain... Quant serait-il libre? Au moins il avait de la distraction, les "gens" se suivaient mais ne se ressemblait pas. Des oreilles de chats, des ailes d'oiseaux, l'un d'eaux avait même des sortes d'écailles à la place de la peau. Peut-être même que son étonnement et son regard insistant était la cause du manque d'intérêt qu'il suscitait. A un moment, un couple intéressé passa près de lui s'arrêta pour le regarder puis repartir sur l'instance de l'homme. Selon Eishi c'était sans doute parce qu'il aurait été trop attractif pour cette femme. Narcisse n'était qu'un modèle d'humilité et de modestie face au grand Eishi.

Détail intéressant, certains des humanoïdes semi oiseaux étaient capables de voler. Eishi avait toujours eu envie de voler mais n'étant qu'un simple humain, c'était l'âme des gens qu'il faisait s'envoler. Comme il aurait voulu pouvoir briser ces chaines et non pas s'envoler mais simplement marcher loin d'ici. Mais ce serait dur... Alors qu'il pensait à cela, il sentit que l'on s'intéressait à lui. Deux femmes. Non pas tout à fait elles avaient aussi une part animales toutes deux des dérivées d'oiseaux. Blanc et rouge. L'une d'entre elle avait l'air étrange. Elle était plus richement vêtue que l'autre, avait des ailes rouges et surtout d'intrigants yeux jaunes. Il avait entendu l'autre femme aux cheveux blancs le qualifier de beau jeune homme en s'adressant à "Maitresse Tenshi". Ainsi donc était le nom de cette inconnue aux yeux jaunes qui avait de plus un rang supérieur à l'autre femme. Alors qu'il continuait de fixer ses yeux ne sachant exactement pourquoi ils lui paraissaient si étranges, elle lui effleura la joue et soudain il se sentit complètement revigoré, en pleine forme. Mais un frisson lui parcourut l'échine, ce n'était pas normal. Quand elle lui demanda ce qu'il pensait du fait d'être libéré de ces chaines il ne dit pas un mot comme sous le choc de ce qui venait de se passer quelques instants plus tôt avant de se ressaisir.

"Ou... Oui, j'en serais ravi."

Sur le coup c'était tout ce qu'il avait trouvé à dire encore sous le choc du phénomène mystérieux qui venait d'arriver...

4 Re: Eichi esclave?[pv] le Lun 29 Déc - 20:48

Invité


Invité
Tiens tiens, quelqu’un est troubler dans cet endroit, elle peut sentir que le jeune homme en sait trop comment réagir face au fait qu’elle l’aille soigner, elle sait que c’est peu étrange son don, parce qu’a chaque fois qu’elle le veut la personne qu’elle touche se sent bien mieux…

« Même si c’est pour porter d’autre chaine , plus douce mes des liens quand même »

Un sourire un peu plus grand naquit sur le visage de la jeune femme, enfin plus si jeune que cela, elle approchait le siècle quand même… Oui elle avait plus de nonante cinq ans de vie, presque un siècle de vie, de douleur, de joie aussi… Un cris lui échappe quand le vendeur la touche quand elle sent sa main sur son épaules… Le mouvement qu’elle a pour se lever et le gifler est rapide… Et elle sait qu’elle ne a le droit… Personne ne peut la toucher…. Personne pas sans qu’elle ne le veuille…

« Je le prend. Les clefs. »

Sa voie sonne, d’un accent doux presque paisible, pourtant l’ordre ne peut être denier, de plus l’homme la connaît, tous le monde connaît ces ailes rouges et savent qu’elle paye bien, même si elle ne le parais pas comme cela, elle est l’une des plus riche… Pour cela qu’elle sent rapidement les clefs dans sa main, alors qu’elle se penche doucement vers le jeune homme cherchant un instant ces chaîne pour les lui détacher, et poser sa main sur son poigne…

Une poigne légère et pourtant qui l’oblige a ne pas fuir, elle donnait l’impression de pouvoir lui briser le poignet d’un seul mouvement, alors que sur son visage se lisait un doux sourire, ces yeux vide eux n’exprimant rien, tout en la jeune était contraste….


« Esra appelle la voiture, nous allons passer au source thermale… Je ne veut pas d’un humain qui pue le marché. Et préviens les jumeaux de l’endroit ou je suis, qu’il ne s’inquiète pas…»


Doucement elle se relève son kimono blanc soulignant ces formes en douceur, donnant a son apparence une beauté plus grande encore, pourtant elle n’en joue pas… Sans lâcher un seul instant la main du jeune homme.. elle fait signe a l’ainoko qui téléphone de marcher devant… en douceur malgré sa cécité elle guide le jeune homme bas de la scène…


« Pouvez-vous me dire votre nom.. Ho et puis me guidez jusqu’a la voiture… Vous n’avez qu’a suivre Esra.. Si vous avez des questions, j’essayerais d’y répondre au mieux. »


La jeune femme souriait, pourtant au fond d’elle, elle n’aimait pas vraiment être autant entourer de personne, depuis les mois qu’elle a passer au main des humains, elle ne supporte plus le monde, préférant le calme de sa maison ou de l’hôpital… Elle gardait un main sur l’humain, elle ne savait pas trop ce qu’elle allait en faire, mais elle avait craquer, disons qu’il pourrais faire un petit compagnon pour les moment ou elle s’ennuierais… D’après ce qu’elle peut sentir de ces mains il est artiste.. De quoi elle ne sait pas encore mais elle le sauras bientôt…

5 Re: Eichi esclave?[pv] le Lun 29 Déc - 22:34

Invité


Invité
Apparemment, Eichi avait finalement fini par trouver un acquéreur. Bien sûr sa condition n'avait pas beaucoup bougé, mais en revanche ses conditions de vie venaient probablement de s'améliorer. Normalement il ne serait plus enchainé en permanence. Mais il fut horrifié parce que représentait cette pensée. Il avait assimilé cette position d'esclave. Non. C'était inadmissible. Il ne pouvait tout de même pas... et pourtant il y serait contraint. Si ici, tout le monde considérait cet esclavage comme normal alors il ne pourrait pas s'en sortir, à moins qu'une révolution éclate. En attendant il devrait se contenter d'améliorer sa position depuis l'intérieur de ce système. Et puis sa "maitresse" n'était pas vraiment désagréable à regarder si ce n'était ce regard dont il ne comprenait pas le sens.

Puis enfin, elle récupéra les clefs et le libéra mais manifesta symboliquement sa domination en attrapant son poignet, une sorte de message subliminal probablement. Puis soudain il faut outré par ses paroles. Lui, sale? Comment osait-elle? C'était totalement inconvenant et stupide. Il était le summum de plus ou mois tout et l'hygiène était quelque chose qu'il considérait comme important alors lui puant? Jamais! Mais ce ne fut pas le seul détail qui attira son attention. Qui étaient ces jumeaux? Sans doute des proches.

Celle dont il ne connaissait que son nom, Tenshi, se releva, et par la même occasion Eishi aussi. Ensuite elle lui demanda son nom, lui demanda de la guider jusqu'à la voiture, et l'invita à lui poser des question. Guider... Ses yeux... Tout était clair maintenant! Elle était aveugle! Tout s'expliquait, c'était pour ça qu'il n'avait rien compris à son regard, parce qu'elle ne regardait pas, ne voyait.

"Eishi Fujiwara. Et vous? Des questions...? Où suis-je exactement, pourquoi, comment? Comment se fait-il qu'il existe des espèces intelligentes autres qu'humaines, Pourquoi m'avoir acheté moi? Très jolies ailes. Vous n'auriez pas une harpe par hasard? J'oubliais aussi le plus important, qu'attendez vous de moi? Ah et apparemment votre voiture se trouve pas là."

Sur ces mots il commença à avancer lentement. Cette lenteur contrastait beaucoup avec la vitesse de ses paroles. Eishi se contentait simplement de suivre l'autre femme, Esra.

6 Re: Eichi esclave?[pv] le Mar 30 Déc - 20:07

Invité


Invité
Se méfier de tous et de tout parce que le monde était quelque chose de douloureux, quelque chose qui pouvait vous briser d’un coup, sans laisser le temps de se reprendre, la jeune femme avait vécut des expériences dont elle en voulait plus entendre parler, elle avait cru comme beaucoup de monde que le monde changerais et pourtant la seule impression qu’elle a c’est qu’il est encore plus dure qu’avant plus douloureux… Elle avait bien sentit que le jeune homme était vexer quand elle lui avait dit qu’il était sale, bien sur qu’elle ne parlait pas de lui mais simplement de ce qu’elle sentait sur lui, l’odeur puante des marchant d’esclave, des ages ou il était rester assez longtemps, l’odeur du fer sur sa peau… Eichi Fujiwara, joli nom, d’une jolie sonorité…

« Akane tenshi… Akane signifiant fleur rouge. »

Oui se nom c’est sa mère qui lui avait donner, a cause de ces ailes couleur de sang, et parce qu’elle considérais sa fille comme la plus belle de fleur… Pour le reste des question la jeune femme repris doucement son souffle beaucoup de question en une fois, beaucoup de chose a dire, et pas tellement de temps…

« Vous êtes ici sur une îles non loin du japon… Une îles qui s’appelle Migoto no Shima.. Purquoi, il a quelque année a peu prés vingt ans les humains, comme vous on décider après une longue guerre de laisse l’ile au ainokos…. Mais un accords a été conclu entre eux et nous, les japonais nous fournisse des esclave humains, pour ne pas que l’on révèle notre présence au monde… Vous êtes un de ces humains choisit pour servir a un être comme moi. »

La jeune femme reprit un instant son souffle se crispant quand quelqu’un la frôla sans qu’elle ne l’aille entendus, non .. Bon les autres question comment y répondre… Surtout comment expliquer cela, selon leur religion il n’était que la volonter des dieux pourtant dans les fait c’était tout autre…

« Et pourquoi n’y aurais t’il que des humains sur terre… Pourquoi vous.. Sur un coup de tête… Parce que j’en avais envie… Quand a mes ailes, j’ai des gêne d’oiseaux du paradis c’est cela qui fait de moi un ainoko les gens d’animaux mêlée au gêne humaine. »


La jeune femme sourit tranquillement, elle sait qu’elle n’est pas totalement clair.. Mais bon c’est comme cela, elle ne voit pas quoi dire d’autre, il n’en a pas plus a savoir pour l’instant sur ce sujet… Doucement elle bat un instant des ces ailes rouge comme pour écarter la foule qu’elle n’aime pas du tout…

« Oui j’ai une harpe chez moi… D’ailleurs l’une de vos taches sera de me divertir, et aussi me servir de source d’énergie… Le don que j’ai m’épuise, il me faut de l’énergie vital d’autre personne pour me remettre… Pour les autre tache ce son le jumeaux qui vous les indiquerons. »

La jeune femme souris tranquillement, passant sa main dans ces cheveux, enfin il était arriver a la voiture, un soupire de soulagement lui échappe, sans qu’elle ne perde un instant se sourire si doux qui restait sur ces lèvres… La jeune cygne viens murmurer quelque mots a son oreilles, alors qu’elle hochait la tête en douceur… Lui remettant en main un petite boite, que la Tenshi ouvrit en douceur, un collier blanc avec les armoiries rouge qu’elle porte toujours.. Doucement elle le passe au cou de l’homme verrouillant le système pour que jamais il ne puisse l’enlever sans elle…

« Je suis désolée de vous imposer cela mais c’est pour vous protéger… »

7 Re: Eichi esclave?[pv] le Jeu 1 Jan - 21:47

Invité


Invité
Akane Tenshi, tel était le nom de la personne qui possédait désormais Eichi. Possédé comme un vulgaire objet, rien qu'à cette pensée, le jeune humain était écœuré. Il allait lui falloir un moment avant de cesser d'être troublé par cette nouvelle condition. Mais il avait autre chose sur quoi concentrer son attention. Akane Tenshi venait en effet de répondre à sa petite suite de questions. Ces réponses n'étaient pas tout à fait à son gout. Outre le nom de l'île, il apprit que le gouvernement avait perdu une guerre et soutenait plus ou moins ce qui se passait sur cette île. Autre chose, il n'avait été acheté que par caprice, c'était décidément une bien triste journée pour l'égo d'Eichi. Un instant, Eichi se réjouit d'avoir probablement une harpe à portée de main dans les jours qui viendraient. Information suivante ses tâches : servir de divertissement, et de source d'énergie?

"Source d'énergie? Eh! Je ne suis pas un garde-manger!"

C'était bien vrai. Il y avait des limites, se faire aspirer son énergie vitale était bien au delà des limites d'Eichi. Il ne voulait pas. Il y avait bien sûr le pur principe mais aussi quelque chose de plus réel, son bon sens lui indiquait que ce ne serait pas agréable.

"Au fait, qui sont ces jumeaux?"

C'était là une question qu'Eichi se posait depuis quelques minutes déjà, depuis la première fois qu'ils avaient été mentionnés. Tout ce qu'il avait pu deviner était qu'ils devaient être relativement proche d'elle et qu'ils avaient probablement un statut inférieur à celui d'Akane, compte tenu du fait qu'elle leur déléguait des tâches.

Ils avaient désormais fini de marcher et étaient arrivés à la voiture. Étonné parce qu'il se passait, Eichi ne réagit pas vraiment quand sa nouvelle maitresse lui passa un collier autour du cou. C'était une pièce assez complexe avec un système de fermeture étrange qui semblait ne pas pouvoir s'ouvrir. Avant de l'avoir autour du cou, il avait pu remarquer un symbole, des armoiries. L'utilité de cet accessoire semblait logique, purement symbolique. Eichi passa rapidement les doigts sur ce collier qu'il portait autour du cou. Il ne s'ouvrirait pas...

"Je ne suis pas tout à fait sûr que mon cou avait besoin d'être mis en valeur..."

8 Re: Eichi esclave?[pv] le Dim 4 Jan - 15:48

Invité


Invité
Elle savait que le jeune homme n’allait pas avoir facile a s‘habituer a cette situation, simplement parce qu’elle savait que les être pensant comme eux, était des être de liberté, pour eux comme pour elle en fait se retrouver attachée pouvait devenir une horreur, elle le savait.. Elle savait aussi ce que cela faisait de sentir ces chairs se faire torturer, son corps se faire souiller par la brutalité d’une main…. Un frisson qui la parcours sans qu’elle ne montre plus que cela, non il ne faut pas qu’elle y pense.. Sinon elle va faire une bêtise, et une grosse… Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune femme.. Bien sur qu’il n’aurait pas le choix par rapports a ce point, si elle ressentait le besoin de prendre son énergie, il ne pourrais pas faire autrement que de le faire… En fait quand elle y pense, elle est une sorte de vampire, une maudite qui doit s’accrocher au autre pour survivre.. Des fois elle n’a qu’une envie, mourir, décéder, se laisser glisser dans la mort en douceur…

Mais elle savait qu’elle ne pouvait pas mourir, qu’elle ne pouvait pas se laisser aller en douceur dans la mort, elle avait encore de chose a faire, elle devait vivre, pour les autres plus que pour elle même… Les jumeaux… Une bouffée de chaleur l’envahis comme toujours quand elle pense a eux comme a chaque fois, il y a quelque année elle n’aurait jamais crus qu’elle pouvait tenir a se point a quelqu’un, mais c’était un fait…


« Se sont mes majordome, il sont a mon service depuis plus de dix ans… se son des Ainoko libre… Comme moi. »

Un petit rire rauque qui échappe a sa bouche, elle ne sait pas s’il en avait besoin… mais c’était comme cela… Un instant elle réfléchit a ce qu’elle allait dire…

« C’est le signe que tu es sous ma protection… Dans ma propriété tu pourra reconnaître mes esclave a se collier, les libres n’en portant pas… N’essaie pas de l’enlever il y a une protection qui fait que tu serais paralyser et douloureusement… »

Doucement elle fait signe au jeune homme de monter dans la voiture murmurant quelques mots a la femme au ailes blanches, qui s’envole presque tout de suite, alors qu’elle monte a son tours…. Le silence est dans la place elle se sent un peu mieux il n’y a plus la foule…



La suite au sources http://migoto-no-shima.forumsactifs.com/les-sources-f23/un-bain-pv-eichi-t544.htm#5816

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum