Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Premier séjour dans le manoir..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Premier séjour dans le manoir.. le Dim 4 Jan - 19:39

Invité


Invité
==> Marché des esclaves

Elle s'attendait à tout. Se faire sauter dessus brusquement, se prendre une claque sévère ou ne rien provoquer du tout. Mais ce qui se passa la laissa penaude. Sa maitresse s'était brusquement levée du lit, alors qu'elle était persuadé de l'avoir vue frémir.. Ou pas. Il se passa quelques secondes, Hoshi la suivant des yeux tandis qu'elle s'éloignait du lit, qu'elle s'éloignait d'elle. Un peu perdue l'esclave la fixait dans les yeux, son étonnement non dissimulé. Elle la vit secouer la tête ce qui lui fit froncer les sourcils. En tout cas elle ne semblait pas être une personne assoiffée de sang ce qui la soulagea. Toujours sur le matelas elle la suivit des yeux tandis qu'elle lui tournait le dos pour s'enfoncer dans une salle annexe. S'asseyant en tailleur la jeune fille soupira prenant appui sur ses mains. Avait-elle fait erreur? Ou peut-être l'avait-elle déçue? Ce qui, en un sens, était pire. Avec une certaine envie, elle était plus habitué à donner du plaisir qu'à en recevoir, elle la regarda se défaire de son haut écoutant ce qu'elle avait à lui dire. La remarque sur sa tenue l'a surpris. C'était le plus beau et le plus cher vêtement que sa famille lui ait acheté et elle ne l'aimait pas. Les yeux grands ouverts elle ne cachait pas le trouble dont elle était victime. Le poisson n'arrivait pas à suivre l'esprit de sa maitresse, qui avait semblé être troublée par son comportement. Elle finit tout de même par se renfrogner fronçant les sourcils et plissant le nez. Affichant presque une mine boudeuse, hors de question de jeter son kimono.

"Je porterais autre chose en votre présence, Maitresse. Mais je souhaite garder ce vêtement."


Elle lui avait répondu quasiment au tac au tac. Et admirait désormais son corps à demi nu. Elle n'avait pas bougeait mais ses yeux arpentaient doucement les courbes encore voilées de la jeune femme. L'instant fut trop court à son gout. Déjà elle enfilait un autre haut, mais cette fois-ci la fermeture sembla lui poser problème. Elle revint alors et s'assit au bord du lit lui demandant de remonter la fermeture. L'esprit suffisamment déplacé de l'esclave lui donna toutes sortes d'idées plus ou moins perverses. Qu'elle refoula non sans soupirer. Hoshi se fit doucement glisser vers sa maitresse, passant chacune de ses jambe de chaque côté de ses jambes et se serrant à elle. Son bas ventre effleurant légèrement le creux de ses reins. Approche ses lèvres de sa nuque, y soufflant doucement ses joues se rosissant, honteuse des avances qu'elle offre à sa maitresse. Porte avec délicatesse ses doigts à la fermeture, leurs ongles se teintant d'un rouge progressivement de plus en plus foncé. Son autre main se posa doucement sur les hanches de sa détentrice. Hoshi batailla un peu avec la fermeture pour la décoincée puis la remonte doucement répondant aux paroles de la jeune femme.

"Bien Maitresse.. Tout vos désirs, sont des ordres..."

La fin de sa phrase se brisa en un murmure au moment où elle ferma complètement le haut de sa maitresse et prise d'une envie incontrôlable elle déposa un petit baiser sur l'épaule de celle qui la possédait. Ce geste fait elle écarquilla les yeux et rougis intensément se rendant compte de ce qu'elle venait d'entreprendre.

Invité


Invité
Kyra avait donc enfiler son haut mais bien sur elle bloqua sa fermeture. Il faut dire que ce n'était pas la première fois avec ce vêtement. Alors qu'elle le choisissait son esclave avait répondu a son idée de changer de Kimono. Cela la fit sourire, c'était la première fois que quelqu'un d'autre, d'extérieur a la famille Kakon osait lui répondre de cette façon. Apparemment elle tenait a ce kimono très bien elle le garderait mais effectivement il valait mieux pour elle qu'elle ne le porte pas. C'était étrange elle ne se sentait pas mal a l'aise avec elle mais ses idées étaient brouillées par d'autre bien moins acceptable.

Tu sais je ne t'es pas dis de t'en débarrasser mais le porter ici serait une mauvaise idée

Elle se dirigea donc la fermeture bloquer jusqu'à son lit et s'y assit lui demandant son aide. Elle s'attendait simplement a ce qu'elle remonte la fermeture pour qu'elle puisse se lever. Mais ce n'est pas tout a fait comme ca que ca se passa, elle vit d'abords de chaque coté les jambes de la jeune femme l'entourer. Son haut était court alors il laissait le bas de son dos ainsi que ses hanche a l'extérieur mais alors elle sentit son bas ventre se coller a creux de ses reins. Elle qui voulait éviter le contact avec cette esclave c'était loupé elle ferma les yeux sentant son souffle dans son cou, parcourut d'un nouveau frisson. C'était comme si la jeune femme la provoquait ou lui faisait des avances, frissonnant a cet air chaud elle crispa sa main sur son genoux pour se reprendre chassant de son esprit toutes les idées mal placer qui lui venait d'un coup a l'esprit.

La fermeture résista un instant au doigts fins de son esclave. Encore l'espace d'un instant elle les imaginant glisser le long de dos et fut parcouru d'un violent frisson mais il n'était pas du qu'a cette idée mais avait été aussi provoqué par les lèvres qu'elle sentit se poser sur son épaule dénudé. Sur une pulsion qu'elle ne contrôla pas, Kyra se retourna attrapant la jeune femme par les épaules elle la plaqua sur le lit la regardant dans les yeux approchant lentement ses lèvres des siennes mais elle s'arrêta. Se rendant compte de ce qu'elle allait faire elle se redressa et la lâcha pour se rassoir lâchant un soupire.

*Il faut que je me reprenne ou je vais craquer*

-Je vais te choisir un kimono tu en veux un rouge ou une autre couleur ?

Invité


Invité
Elle était en train de lui faire des avances! Elle une simple esclave, pucelle qui plus est! Et qui, quelques minutes auparavant s'imaginait se faisant torturer par cette même femme qu'elle était en train de provoquer. Mais l'envie était irrépressible, sa maitresse lui plaisait. Tellement mystérieuse et inaccessible qu'elle en devenait extrêmement attirante. Pourtant, bien que riche, elle ne semblait pas habituée à ce qu'une esclave l'invite ainsi à un échange plus intime. Ce qui pourtant était le rôle principal d'Hoshi. Preuve en est, juste après qu'elle l'ai embrassé sa maitresse se retourna vivement pour l'attraper par les épaules et venir la plaquer sur le lit. Se positionnant an dessus d'elle. De surprise elle écarquilla les yeux et poussa un soupir de surprise, fixant étonnée ses pupilles rouges tandis qu'elle s'approchait dangereusement de son visage. Un baiser ne la contrariait pas du moment que la suite lui appartienne. Un baiser qu'elle espérait et qui fit frapper son coeur contre ses côtes. Un baiser qui ne vint pas. Elle ne sentit sur ses lèvres que son souffle, comme elle dut sentir le sien. Puis de nouveau elle se détourna d'elle.

Prise de court par ce revirement de situation Hoshi resta un moment allongée sur le lit à fixer le toit. Ses joues colorée la brulant de plus en plus. A la question de sa maitresse elle se redressa doucement, sembla réfléchir mais ne répondit pas. Pas de suite. Elle descendit du lit par le côté opposé où était assise sa détentrice, et elle le contourna doucement tout en défaisant la ceinture de son kimono. Elle vint se camper devant sa maitresse, qu'elle n'osa pas vraiment regarder faisant glisser son kimono de ses épaules. Elle n'était pas encore nue, il lui restait son dessous si gênant. Elle était habituée à ne rien porter sous ses kimonos. A demi-nue donc elle répondit faiblement à la demande de la jeune femme croisant ses bras dans son dos.


"Je préfèrerais un rouge... Je suis prête.. A le passer..."

Disant cela elle sembla hésiter et finalement dans un mouvement timide, les mains tremblantes elle retira le dernier bout de tissu. S'offrant dans la plus simple des parure à sa maitresse. Attendant qu'elle lui tende un kimono pour qu'elle puisse l'enfiler. Avec un élan de courage elle trouva le regard de sa maitresse qu'elle ne réussit plus à lâcher. Un frisson parcouru son échine, son dos et chacun de ses membres faisant pointer doucement l'extrémité de ses seins. Le froid sans doute...

Invité


Invité
A deux doigt... Kyra était a deux doigt de l'embrasser mais c'était stopper. La elle se demandait pourquoi, dans la logique rien ne l'empêchait de profiter de cette esclave, elle n'avait aucune réticence a profiter d'un si jolie corps mais ce ne lui arrivait pas souvent d'éprouver de l'attirance pour une autre femme alors elle préféra reprendre le dessus sur une pulsion qui lui disait de l'embrasser follement en la gardant plaquer sur le lit. Kyra la regarda dans les yeux mais la lâcha elle avait encore un contrôle sur elle même. Alors qu'elle tentait de remettre ses idée en place elle ne sentait pas la jeune femme se lever. Non elle restait couché. Kyra espérait que sa réaction ne l'avait pas choqué ni déranger mais de la façon dont elle l'aguichait elle devait plus être dessus qu'il n'y ai eu aucun baiser entre elle.

Kyra eu un soupir discret attendant une réponse de la par de la jeune femme a propose de la couleur du kimono. La jeune femme avait la tête baissé quand elle vit au devant elle les pieds de son esclave. Elle leva les yeux et la vie faire glisser le kimono le long de ses épaules blanche et surement douces. Son esprit s'embrouillait ou plutôt ne pensait qu'a une chose. Cette esclave avait décider de la provoquer eh bien c'était réussi. Kyra allait se lever quand elle retira le dernier morceau de tissus sur son corps de la voir ainsis elle fut parcouru d'un frisson se levant alors elle la regardait fixement commencant a la scruter de haut en bas elle vint se coller a elle et glissa sa main sur sa joue:

"La pancarte devait dire vrai tu cherches a me provoquer eh bien tu as gagné."

La fin de la phrase de Kyra se fit dans un murmure alors qu'elle approchait ses lèvres des siennes pour finalement l'embrasser doucement d'un long baiser.

Invité


Invité
Elle avait réussit. Simplement réussit à la provoquer, la faire craquer. Pourtant la jeune Kakon semblait encore avoir le contrôle sur elle même. En effet, une fois son esclave mise à nue devant elle, elle se leva d'une façon étonnement calme. S'approche doucement d'Hoshi pour venir se serre à elle. Son corps contre le sien.. Elle en eut un frisson. Les yeux du poisson captèrent un mouvement et elle ferma fortement les yeux. Sentant la gifle faire rougir son visage afin de la réprimander. Pourtant le geste fut douceur. Ce qui lui fit rouvrir timidement les yeux pour qu'ils viennent se planter dans ceux de sa maitresse. Elle était étonnement proche. Très proche. Elle soupira silencieusement, déjà armée de ce désir de se faire embrasser. Brulante envie. La phrase, presque chuchotée par la jeune femme lui fit doucement écarquiller les yeux. Elle réalisait ce qu'elle venait de faire. Oui, elle cherchait à la provoquer, oui elle voulait allumer son désir... Mais pas envers elle! Les lèvres de sa maitresse trouvèrent leurs jumelles. Froides, comme la langue et tout le reste du corps du poisson, étant un animal au sang froid. Étrange mélange de douceur mêlé à la chaleur du ballet de leur langue. Les lèvres et cette dernière de sa maitresse étaient si chaudes, tellement douces. Un délice que ce baiser si tendre. Elle y répondit avec une certainement timidité d'abord. Pour finir par l'embrasser langoureusement, mais avec une douceur palpable.

Encore hésitante elle vint doucement poser ses mains sur les hanches de la jeune femme, après les avoir fait glisser le long de son dos. Tant pis si elle l'excitait de cette manière. Il fallait bien qu'elle perde sa virginité un jour! Et autant que se soit par la main d'une femme qui lui plait et qui plus est avec qui elle allait passer sa vie. Ce serait le cadeau qu'elle lui offrait. Un cadeau secret qu'elle seule connaissait. Sauf si bien sûr sa détentrice le devinait. L'esclave se dit qu'après tout, elle avait commencer si bien à la provoquer autant poursuivre. Alors alors lenteur elle commença à avancer afin de faire reculer celle qui l'embrassait si fougueusement. Elles étaient à deux pas du lit... Quand elle sentit les jambes de Kyra percuter le matelas elle l'obligea à s'assoir. Cela fait et sans attendre sa réaction elle la chevaucha. Sans briser leur doux échange, devenant brûlant malgré la basse température de sa langue. Assise à califourchon sur ses jambes Hoshi se serra à elle, mêlant tendrement ses mains aux cheveux de celle qu'elle provoquait. Elle mit fin à leur baiser, se penchant vers elle. Vers son oreille. Elle n'avait pas eut de réponse à sa première question. Et la reposa d'une voix susurrée qu'elle fit sensuelle à souhait.


"Désirez-vous quelque chose?"


Sa demande renouvelée, ses dents trouvèrent le lobe de son oreille qu'elle se mit à mordiller de façon légèrement sauvage. Faisant exprès de respirer fortement afin que sa maitresse l'entende au creux de son oreille, sente son souffle sur sa nuque... Bizarrement elle la désirait. Plus encore, elle ressentait l'envie qu'elle lui fasse l'amour. Un première pour elle. Et l'envie commençait à se faire savoir sur tout son corps via certains signes bien reconnaissables...

Invité


Invité
Kyra n'était pas du genre a céder a la tentation et pourtant elle sentait en elle une envie de ses saisir de cette esclave pour l'embrasser follement. En jeune femme pleine de bon sens elle tenta tout de même de garder un certain contrôle face au corps dénudé et presque offert devant elle. Mais malgré tout sa retenu elle sentant monter en elle l'envie de glisser ses mains sur sa peau, de poser ses lèvres dans son cou... Non elle n'en ferait rien et resterai calme. Elle céda tout de même en l'embrassant sentant sa langue froide se mêler a la sienne pour une danse sensuelle.

Si elle s'écoutait cela ferait longtemps qu'elle aurait sauté sur cette belle créature mais le minimum de retenue qu'il lui restait face a cette vue sur ce corps la forçait a croire qu'elle n'était peut être pas attiré par elle. Baliverne, puisqu'elle fut bien contente de voir Hoshi prolonger le baiser, timidement pour commencer mais le prolongeant ensuite langoureusement. La jeune esclave réveillait chez notre Kakon des envies et des pulsion qui deviendrait vite incontrôlable si elle prenait le dessus. Son dos fut alors parcourut d'un frisson quand elle y glissa ses mains les posant surs ses hanche, Kyra, elle, se colla d'avantage a elle prolongeant le baiser. Tant absorber par elle, ce n'est qu'une fois assise qu'elle se rendit compte qu'elle laissait son esclave prendre le dessus sur elle. Mais il valait mieux pour le moment que cela soit ainsi pour le moment.

Le baiser se faisait de plus en plus sensuelle et excitant pour Kyra qui se laissait totalement submergé par ses envies. Son esclave a califourchon au dessus d'elle vint alors lui chuchoter cette même phrase a l'oreille et la même pensé qu'il lui était arrivé la première fois lui revint. Kyra amena ses lèvre au cou de son esclave. La sentir soupirer dans son oreilles lui donnait des envie encore plus forte la faisant frémir. Kyra passa ses mains dans son dos et les arrêt au creux de ses reins la serrant contre elle.

"Je veux que tu me dise ce que toi tu veux..."

Kyra appuyait sur le bas de son dos pour bien la coller a elle sa deuxième mains se posa sur sa sa cuisse au niveau de son genoux et remonta lentement caressant sa peau.

Invité


Invité
C'était décidé. Elle lui offrirait ce que jamais personne n'a effleuré d'elle. Toujours à califourchon sur sa maitresse elle s'occupait de son oreille, tentant par de petits moyens efficaces de l'exciter encore. Elle sentit sa main caresser sa cuisse se qui la fit longuement frissonner. Frisson qui traversa ses lèvres en un gémissement lâché au creux de son oreille. Cette réaction laissait supposer qu'elle était très sensible. Ses joues déjà roses se colorèrent vivement de rouges. Mais là elle n'était pas dans sa position préférée. Oui elle aimait provoquer, mais après cela elle savait qu'elle aimait être dominée. Soumise, elle était ainsi. Au lit en tout cas. La question lui fut renvoyée. Elle se redressa, fixant sa maitresse dans les yeux avec un sourire en coin. Le bout de ses petit sein commençait déjà à se dresser. Son corps était si sensible et si réactif. Elle s'approcha alors doucement de ses lèvres et murmura la réponse.

"Je veux que vous me fassiez l'amour. Que vous me dominiez et que vous fassiez ce que vous désirez de mon corps... Tout ce que vous désirez..."

Après ses paroles elle fit s'allonger la jeune Kakon, puis roula pour qu'elles inversent les rôles. Elle, sous la jeune femme. Ses mains retournèrent se perdre dans sa chevelure, tandis qu'elle l'embrasser à nouveau fougueusement. Une de ses jambe se replia afin de caresser à l'aide de son genoux une des jambe de sa maitresse. Elle s'offrait tellement à elle, qu'une personne normale homme ou femme n'aurait put résister. Ce qui troublait la jeune poisson qui n'arrivait pas à cerner sa détentrice. Elle semblait distante... Et pourtant elle avait réussit à la faire craquer. Entre deux baiser elle souffla:

"Je suis à vous..."


Elle jubilait, n'attendant qu'une chose: que sa maitresse prenne les devants. Et au plus vite!

8 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Dim 11 Jan - 17:29

Invité


Invité
Kyra savait qu'elle ne tiendrai pas longtemps, ou plutôt qu'elle était sur le point de craquer. Elle avait beau avoir l'esprit fort tout son corps la voulait, elle n'avait qu'une seule envie c'était de glisser ses mains sur son corps et de satisfaire son plaisir comme celui de son esclave, plaisir presque palpable. Hoshi semblait vraiment sensible et cela donnait encore plus d'envie a la jeune kakon quand elle l'entendit gémir au creux de son oreilles, sentant un frisson la parcourir.

Elle sourit a sa réponse et se laissa allonger puis l'instant d'après se retrouva au dessus de la jeune femme Elle sourit la laissant passer ses mains dans ses cheveux l'embrassant d'un baiser sulfureux. Kyra apporta une main sur sa hanche, sa langue dansant avec la sienne. Elle frissonna a la jambe caressant la sienne. Elle replia un peu sa jambe jusqu'à ce que celle ci touche son intimité. Elle n'arrivait plus vraiment a tenir alors elle quitta ses lèvres pour aller dévorer son cou avec impatiente comme si elle ne tenait plus. Elle amena sa seconde main sur son sein le caressant lentement.

Je... j'ai envie de toi Hoshi...

Elle prononça ses mot entre entre deux soupires en mordillant son cou sa main qui était posé sur sa hanche glissa le long de sa cuisse, descendant jusqu'à son genoux et remontant par l'intérieur de sa cuisse pour s'arrêtant après de son intimité. Est-ce qu'elle avait l'impression de perdre le contrôle.. non ce n'était pas qu'une impression et cela se voyait a la manière sauvage dont elle couvrait de baiser le cou de la jeune femme et pinçait ses téton dresser entre ses doigts.

9 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Mer 14 Jan - 21:34

Invité


Invité
Maintenant qu'elle l'avait chauffé, que sa provocation avait petit à petit fait sauter les verrous du calme de sa maitresse, elle ne pouvait faire marche arrière. Elle ignora la petite pointe d'angoisse qui montait en elle au baiser sulfureux qu'elle partageait avec sa maitresse. Elle qui lui avait paru si calme, semblait tout à coup incontrôlable. Et surtout incontrôlée. Comme si à elle seule elle avait réussi à faire exploser la vague de désir qu'éprouvait la jeune Kakon. Puis leurs lèvres se quittèrent, rouvrant les yeux Hoshi ne vu que le plafond. Le visage de sa maitresse en effet enfouit dans son cou. Le dévorant avidement. La peau de cette partie de son corps était fine afin d'y laisser apparaitre ses branchies. Et donc tout aussi sensible. Ce qui fit gémir de plus belle la jeune poisson. Qui fermait les yeux, les joues rouges de hontes d'ainsi exprimer son plaisir. Elle sentit alors le genou de sa maitresse venir tout contre son intimité nue. Par réflex elle eut un mouvement de recul, presque invisible. Ses cuisses s'étaient un tout petit peu resserrées. Non, ce soir elle perdrait sa virginité. Même si cela serait surement un peu douloureux. Mais il fallait avouer qu'elle ne s'attendait pas à ce que la jeune femme soit aussi... Brusque. Bien que cela ne lui déplaise pas, au contraire. Disons qu'elle appréhendait juste la douleur que sa première fois entrainerait. Elle déglutit difficilement, mais silencieusement. A peine cela fait que les doigts de sa maitresse vinrent effleurer son sein, lui tirant un soupire rauque. Peu de personne l'avait touché, et encore moins ne l'avait caressé. Faisant de ce contact une sensation nouvelle pour la jeune fille. Aux douces paroles de Kyra, l'esclave se cambra doucement, soupirant.

"Alors... Prenez moi..."


Son cou se fit mordiller. C'était exquis comme sensation! Elle aimait vraiment cela, être dominée. Des gémissements commençaient doucement à se faire plus fort, répondant à l'extrême sensibilité du poisson. Qui, sous sa peau froide, bouillait. Elle sentit, ce qui la fit rougir de plus belle, son intimité humidifier d'envie et au passage de la main de sa maitresse elle se mordit la lèvre inférieure gémissant fortement. Elle tremblait même légèrement, tant tout ce qu'elle ressentait était nouveau. La jeune perverse commençait à se préparer à ce que les doigts de la Kakon la prennent brusquement, se concentrant afin de ne pas laisser échapper de cris de douleur. Toute cette bonne volonté fut brisée à l'instant même où son téton déjà dur et dressé se fit sauvagement pincer. Elle cria. Réaction qui devait paraitre excessive. Mais au vue de sa virginité et de sa sensibilité cela était normal. Elle lâcha de petits cris chaque fois que Kyra tiraillait sur son téton, l'excitant de plus en plus. Car oui, même si elle ne connaissait pas ce sentiment elle pouvait tout de même l'affirmait: sa maitresse l'excitait. Quant à ses mains, à elle, elles étaient mêlées à la chevelure de sa maitresse. Et se glissaient parfois caresser sa nuque et son dos. L'esclave perdant doucement la tête, se met à mrmurer des mots pensés mais qu'elle aurait préféré taire.

"Maitresse... Je vous veux tellement... Vous.. Vous m'excitez... Tellement..."

10 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Sam 17 Jan - 17:18

Invité


Invité
Kyra ne pouvait pas expliquer comment elle en était arrivé là. Elle qui est d'habitude si froide et réservé laissait libre a court au moindre parcelle de désir qui l'envahissait de toute part. Kyra léchait et mordillait son cou encourager par les gémissement de sa belle esclave frémissant a chacun de ses gémissements. C'était comme plus fort qu'elle, la jeune esclave avait réveiller une envie qu'elle se devrait de satisfaire. Quand Kyra laissa sa jambe glisser jusqu'à l'intimité de la jeune esclave celle ci resserra un peu les cuisse. Ce qui fi légèrement réagir Kyra. 2trange pour une jeune femme qui venait intentionnellement de la provoquer elle avait des réaction de...pucelle. Kyra n'en était pas sur et ne dis rien continuant de faire jouer sa langue dans le cou de la jeune hybride. Kyra glissa sa main dans son dos quand elle se cambra le caressant jusqu'au creux de ses rein. A ses paroles elle commença a descendre ses baiser a la naissance de sa poitrine glissant sa langue entre ses seins.

La seconde réaction de la jeune femme finit d'éclairer Kyra sur son idée elle cessa de lui pincer le bout de son sein pour le caresser tendrement. Elle se sentit frémir au mot murmurer sentant une chaleur envahir son bas ventre elle amena ses lèvres a son autre ses sein le léchant et suçotant son téton. Elle avait finit de l'exciter. Kyra se délectait de découvrir chacune des partie de son corps sa seconde mais caressant doucement ses hanches, descendant le longe de sa cuisse remontant par l'intérieur de celle ci pour allé effleurer du bout des doigts son intimité. Elle fit jouer ses doigts le long de ses lèvres intimes avant d'aller caresser sa petite perle de désir sa langue caressant son sein lentement. Si Kyra avait raison et elle pensait en être sur la jeune fille aurait a chacune de ses caresses des réaction fort développé alors elle joua d'avantage de ses doigt sur son intimité, voulant lui donner un maximum de plaisir jusqu'à ce qu'elle même en demande plus.

11 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Sam 17 Jan - 17:54

Invité


Invité
Hoshi n'était pas discrète. En effet, ses cris et ses réactions exagérées à de simples caresses coquines en disaient long sur sa virginité. Mais comme sa maitresse ne disait rien, elle se dit qu'elle avait mis ceci sur le compte de sa sensibilité. Elle frémit à la main de Kyra dans son dos, se mordillant la lèvre inférieure. Bien qu'elle n'ai jamais eu d'expériences elle trouvait la jeune femme extrêmement douée. Elle la faisait si bien gémir et soupirer, et crier désormais chaque fois que ses doigts taquinaient son téton. Qui était désormais gonflé et pointait fièrement sur son petit sein. Qui se fit doucement caresser. Et quand enfin la langue de sa maitresse descendit elle se sentit défaillir. Hoshi se cambra de plus belle, une de ses mains quittant la belle Kakon pour serrer les draps de toute ses forces. Et tandis qu'un de ses opus de chaire se faisait doucement caresser, son jumeau devint cible de la langue taquine de la jeune femme. Faisant tressaillir l'esclave. Qui, bien plus fort que précédemment cria. De longs oui s'échappaient de sa gorge et devait surement être entendus de l'autre côté de sa gorge. Elle ne savait même pas pourquoi elle criait ce mot. Elle n'était sure que d'une chose à ce moment là: ce que sa maitresse lui offrait était divin. Au moment fatidique où ses doigts effleurèrent son intimité elle se crispa, devenant aphone quelques secondes et ouvrant les yeux sur le plafond. Ses doigts serrant plus fort encore les draps du lit. L'ainoko se contentait de respirer rapidement, chaque inspiration étant courte et forte comme si elle se retenait de crier. Ce qu'elle ne faisait pas. Mais quand son doigt vint titiller ce que jamais personne n'avait toucher, même pas elle, elle cria. Hurla presque. Son corps cambré retomba dans les draps, ses dents se serrant pour retenir ses cris. Des larmes de plaisir incontrôlé roulant sur ses joues.

Une de ses jambes se replia et elle écarta timidement sa cuisse. Mais même se geste pourtant incitant à aller plus loin, avait été hésitant. Et si sa maitresse était maligne elle aurait surement compris qu'elle était vierge rien qu'en entendant et en voyant les réactions de son esclave à ses caresses. Et le poisson ne se doutait pas que sa maitresse l'avait deviné. Tout son corps cependant appelait la jeune femme à lui offrir du plaisir, ses mamelons dressées, ses joues rouges, ses gémissements et cris, la chaleur dans son bas ventre et surtout le fruit de son plaisir qui coulait plus qu'à la normale. Ce qui n'était guère étonnant pour une première fois, toutes ses sensations l'excitant au plus au point. Entre ses gémissements forts et ses cris elle se mit à murmurer des "Maitresse" sensuels, parfois désireux d'autres fois plus fort. Tout ce qu'elle ressentait lui faisant doucement perdre la tête, la chavirant dans un monde déliceux loin de la conscience d'être dans un lit...

12 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Dim 25 Jan - 19:24

Invité


Invité
Kyra était du genre maligne, mais même quelqu'un qui ne l'était aurait très facilement put deviné que la jeune Hoshi était encore vierge. Chacune de ses réactions démesuré montraient très bien que son corps n'était pas habitué a toute les caresses que Kyra s'appliquait a lui faire sentir son son corps. La kakon s'appliquait donc a faire jouer sa langue sur un des seins de son esclave jouant avec sa pointe bien dure et dressé d'envie alors que son autre téton était assaillit de caresses par la main de la jeune femme qui se délectait su moindre soupire et gémissement de sa belle acquisition.

Mais ne s'arrêtant pas au seules caresses procuré a sa poitrine, Kyra descendit sa seconde main vers son intimité avec laquelle elle fit jouer ses doigts fin, d'abords sur ses lèvres intime humide de plaisir puis sur sa petite perle gonflé. Là même elle ne pouvait cacher le fait qu'elle n'avait pas perdu sa virginité. Son corps bien trop réceptif montrait clairement qu'il n'avait jamais connu de tel caresses, Kyra se ferai un plaisir de l'initier au plaisir de la chair. Quand la kakon la senti écarté timidement les cuisses elle caressa avec plus d'insistance sa belle perle rouge et glissa ses doigt entre ses lèvres intimes en approchant un de son entrée encore inviolée.

Elle savait que sa réaction serait quelque surement l'inquiétude alors elle cessa de titiller son entrée et fit glisser sa langue entre ses seins pour la descendre sur son ventre alors qu'elle faisait rouler entre ses doigts son bouton de plaisir. Sa langue descendit encore jouer sur son nombril et continue de descendre très lentement le long de son ventre jouant sur son bas ventre. Elle se mit alors devant son intimité et y passa lentement un grand coup de langue. elle observa la réaction de la jeune femme avant de faire jouer sa langue sur son intimité ses mains maintenant ses cuisses ouverte:

-Hummm.... Tu es délicieuse et tellement excitante... Dis moi tu n'aurais pas quelque chose a me dire ma jolie ...

13 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Ven 13 Mar - 18:42

Invité


Invité
Elle avait chaud. Ce qui était assez paradoxal pour un animal au sang froid. Mais Hoshi étouffait, ses joues étaient en feu, son coeur s'emballait, sa respiration devenait rauque et son souffle haletant. Chaque caresse que lui prodiguait sa maitresse lui faisait lâcher un gémissement ou un soupir. Jamais elle n'avait connu telle sensation, mais sa maitresse si prenait si bien. Lorsque que les caresses se firent u peu plus audacieuses et s'attaquèrent à son intimité la jeune esclave ne put retenir ses expressions de plaisir. Elle était à la fois génée du comportement de sa maitresse. A ce moment, elle faisait vraiment son âge. A peine majeure, plus une enfant et pas encore une adulte. Tellement naïve, encore innocente et si sensible. Ses mains serraient le draps du lit, dans le vain espoir de calmer le désir qui la brulait. Mais ce n'était que le début. Lorsque sa fleur intouchée fut caressée et son bouton de plaisir titiller elle gémit de plus belle, lâchant même de petits cris. Et le fait de savoir que sa maitresse touchait cette partie de son corps l'emplissait de honte... mais c'était si bon!

La langoureuse descente de Kyra commença alors. Hoshi s'était préparée à surmonter la douleur lorsqu'elle avait sentit les doigts de la Kakon s'approcher dangereusement d'un endroit inviolé... mais cela ne servit à rien car la dite douleur ne vint pas... Elle fut remplacée par une agréable sensation que lui procuraient ses jeux de langues. Se cambrant avec douceur, suivant la descente de sa maitresse. Inconsciemment, la soumise mêla ses mains à la chevelure de celle qui lui faisait un tel effet. Pas pour l'inciter à descendre ni à remonter, juste pour la caresser, l'accompagner. Et là ce fut la choc. Au coup de langue sur son entre cuisse l'esclave se cambra brusquement, et tellement qu'elle se retrouva presque assise avant de retomber mollement. Tout son corps s'était crispé et ses cuisses resserrées... Enfin elle essaya de les resserrer. Car sa maitresse avait prévu sa réaction et soutenait ses jambes bien écartées à l'aide de ses mains. La contraction de ses bras amena aussi le visage de l'ainoko plus proche encore de son intimité, sans qu'elle ne l'ai voulu. Mais à la reprise de ses délices elle ne regretta pas son geste. Tout était merveilleux! Mais pour de simples léchouilles elle réagissait beaucoup. Passant du gémissement au cri, se tortillant, se cambrant, mordillant sa lèvre inférieur, et serrant ses doigts sur les cheveux de Kyra. Évidemment le fait que sa maitresse soit en contact direct avec le fruit de son plaisir faisait naitre en elle une gêne sans pareil, vite compensée par le plaisir qu'elle en tirait...


"Haaan! Maitresse! Je.. Non, je n'ai rien à vous..."
Un crit vite suivit d'un râle la coupa. Elle reprit gémissant."Siiii! Je.. Hmmm, je suis encore vierge! Mais.. C'est tellement.. tellement bon!"

14 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Dim 22 Mar - 18:29

Invité


Invité
Kyra continuait de procurer a la jeune ainoko le plaisir qu’elle semblait apprécier grandement. Se délectant de chacun de ses gémissements et soupir, Kyra attendit sagement la réponse a sa question. Commençant par une réponse qu’elle ne trouvait pas satisfaisante, Kyra fit jouer sa langue bien plus ardemment sur la perle de la belle Hoshi, obtenant enfin l’aveu qu’elle attendait. Un sourire amusé se fit voir sur son visage aux paroles de celle-ci. Elle la regarda quelque instant avant d’amener a nouveau sa langue sur son intimité y laissant de grand coup de langue et la faisant glisser entre ses lèvres intimes. Kyra pour sa première fois voulait l’exciter et la faire languir. Elle lui prendrait sa virginité dans tout les cas mais cela ne serait que pur satisfaction si elle le lui demandait. Plus elle serait excité moins elle souffrirait. Mais apparemment si elle attendait trop la jeune esclave craquerait bien vite.

Bien trop joueuse, Kyra amena un doigt a l’entrée de son intimité et fit entrer doucement le bout de son doigt. Pas encore c’étais trop tôt pour la dépuceler alors elle fit simplement bouger le bout de son doigt en elle en faisant des mouvements circulaire. Chaque gémissement de la belle faisait frémir d’envie la Kakon qui léchait et mordillait sa perle gonflé par le plaisir. Kyra fit courir sa main libre sur son ventre la faisant remonter et glissant sur elle et vint saisir son sein doucement le massant et pinçant fermement sa pointe durcit. Kyra ne pouvait le cacher elle avait vraiment envie d’elle et se sentait de plus en plus excité mais pour le moment il fallait d’abord s’occuper d’elle. Alors faisant abstraction de ses téton durcit et de son string mouillé elle décida de faire quelque va et vient sans allé trop loin en elle voulant vraiment la faire languir :

-Hmmm je me ferai un vrai plaisir de faire découvrir le plaisir de la chair… Ton corps est…Tu es si…excitante…

Kyra se sentait s’émoustillé a chaque gémissant de la belle esclave se dandinant doucement sous une telle envie. Hoshi avait réveillé chez Kyra un désir difficilement contrôlable et qui semblait fort impatient d’être assouvit. Les mouvements de ses doigts se faisait de plus en plus rapide mais restait toujours a la limite pas encore prête a lui prendre sa virginité.

15 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Sam 4 Avr - 14:27

Invité


Invité
La honte s'était envolée. Où? Dieu seul le sait. Mais à la place un désir conquérant s'était installé. Jamais encore elle n'avait ressentit cela. Bien sur, il lui était arrivé de mouiller ou de se caresser en secret sans pourtant n'insérer de doigt en elle. Et sans jamais être à ce point désireuse. Ses mains toujours mêlées à sa chevelure elle caresser sa tête, y emmêlait ses doigts. Instinctivement, elle replia en douceur ses jambes vers elle et les écarta de plus belle. S'offrant totalement. Après tout, elle venait d'avouer à sa maitresse sa virginité alors autant qu'elle la lui prenne. A chaque coup de langue de Kyra elle poussait un long gémissement, et lorsqu'elle se fit plus curieuse et s'insinua entre ses petites lèvres intimes l'esclave se crispa à nouveau et cria. Sans le vouloir Hoshi s'imaginait le visage de sa maitresse entre ses cuisses, ses joues brillante du fruit de son plaisir, ses lèvres rosées, sa langue coquine... S'excitant elle même à cette vision qu'elle ne pouvait s'empêcher d'avoir. Enfin, elle sentit un doigt entrer en elle doucement... Mais à peine. Ne lui déchirant toujours pas son voile de vierge. Etant cependant tellement sensible que la soumise eut l'impression qu'il était déjà bien loin en elle et en cria de plus belle. Se tortillant sous les doux mouvements de sa maitresse elle les accentuait inconsciemment. Parcouru de spasmes, son corps tout entier se crispa, dans un même ensemble tout ses muscles se contractèrent, sa vulve palpita doucement et son entre cuisse fut inondée du fruit de son plaisir. Hoshi ressentit un plaisir intense qu'elle ne comprit pas. L'esclave venait d'attendre sa première jouissance. Pas encore au niveau de l'orgasme mais déjà tellement délicieuse. Pourtant, au lieu de la rassasier elle l'excita de plus belle. Déjà partie pour jouir une seconde fois. Plus puissamment sûrement, et peut-être atteindre l'orgasme qui sait.

Les mouvements de son doigt se firent plus aventureux dans sa petite fleur, mordant sa lèvre elle essayait de se contenir. Mais son esprit et son corps brisèrent les dernières barrière de gêne.


"Ooooh! Maitresse... Pi.. Pitié.. Prenez moi!"


Sentant son téton pincé, Hoshi dirigea une de ses mains vers celle de sa maitresse afin de l'accompagner dans ses caresses. Avant ensuite de se redresser un peu, jouant de ses abdos, pour attirer les doigts de Kyra entre ses lèvres. Timidement elle y donna de petits coups de langue, lapant sans le savoir son propre fruit. Puis elle en glissa un dans sa bouche le suçant avec tendresse et le mordillant. Étouffant ainsi toutes ses expressions. Oui, l'esclave cherchait à exciter innocemment sa maitresse mais aussi à ne pas rester que passive... Elle ignorait portant que la belle Kakon était déjà au comble du désir pour elle. Ne sachant pas cela elle était quand même déterminée à lui rendre la pareille une fois qu'elle serait dépucelée et qu'elle aurait jouit une seconde fois...

16 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Ven 17 Avr - 14:09

Invité


Invité
Kyra frémissait au doux chant de plaisir que son esclave lui offrait. Il était difficile de faire plus excitant qu'une jeune femme en pleine extase. Se délectant de son fruit de plaisir elle laissait sa langue joueuse se balader sur son intimité jouant avec insistance sur sa perle. Son doigt a la limité de sa virginité, s'agitait de plus en plus, Kyra sentit alors couler abondament sur sa main se nectar qu'elle s'empressa de savourer. Kyra savait que bientôt elle atteindrait l'orgasme tant attendu ce qui voulait dire qu'elle était au paroxisme de son plaisir. Il était enfin temps de faire connaitre a cette belle hybride les joie de la non-virginité. Kyra entendait alors ce qu'elle voulait entendre... Hoshi semblait fort impatiente de connaitre l'orgasme et suppliait Kyra de la prendre.

La Kakon n'allait pas se faire prier elle retira son doigt doucement, et léchant avidement son bouton rouge de plaisir puis le prenant entre ses dents délicatement elle commença à le mordiller pour le procure rle plus de plaisir possible de façon a ce qu'elle ne sente presque pas les deux doigts se faufilant dans son entre brusquement, déchirant d'un coup se rempart de plaisir et lui prenant par conséquant sa virginité. Kyra ne s'arrêta pas la continuant d'harceler sa perle elle commenca assez rapidement deus va et vient avec ses deux doigts en elle, allant maintenant explorer son entre en profondeur, de façon a lui montrer maintenant de qu'elle ressentirait.

Kyra activait peu a peu le rythme de ses doigts espérant tout de même qu'elle n'a pas trop souffert et lui procurant le plus de sentation pour combler au cas ou. Elle fut tout de même surprise de sentir son doigt entre ses lèvres, mais tout emoustiller par son enthousiasme elle accéléra encore ses doigts, sachant qu'elle ne pourrait contenir ses gémissements très longtemps.

17 Re: Premier séjour dans le manoir.. le Ven 17 Avr - 15:02

Invité


Invité
Tenant toujours tendrement le poignet de sa maitresse, la jeune fille continuait son petit jeu sur son doigt. Le suçotant avec amour, le retirant de ses lèvres pour lui offrir de petits coups de langue ou le mordiller avec tendresse. Continuant de gémir son plaisir. En sentant le bout de doigt de sa maitresse se retirer d'elle, l'esclave fut déçue et soupira de mécontentement. Mais, à la langue qui s'activa sur son bourgeon gonflé, puis aux dents qui le capturèrent la faisant crier, elle comprit. Elle allait la perdre sa virginité. Elle n'eut cependant ni le temps, ni l'esprit de s'y préparer. Le plaisir était trop fort, trop puissant pour qu'elle n'arrive à aligner deux pensées cohérentes. Tout son bassin était parcouru de spasmes, et une agréable chaleur se faisait sentir un peu plus bas. Se tortillant d'avantage elle avança ses lèvres pour à nouveau se saisir de son doigt... Mais elle sentit une brusque et soudaine intrusion en elle. Elle se cambra en criant, se laissant vivement retomber sur le matelas. Restant cambrée, sans que son dos ne touche les draps. Elle serrait les dents désormais, pour se retenir. La douleur avait bien était présente, mais vive, spontanée et déjà remplacée par une vague d'un plaisir nouveau. Plus que lui prendre sa virginité, Kyra semblait viser un autre but. En effet, la Kakon continuait de profonds va et viens dans son entre cuisse inviolée jusqu'alors.

Les cris n'étaient plus. Laissant place à des râles de plaisirs rauques et saccadés, au rythme de sa respiration. Elle avait terriblement chaud, et chaque mouvement lui provoquait de doux tremblements. Ses bras s'étendait autours de son visage, ses mains serrant le tissus du lit. Ses jambes étant repliées elle souleva inconsciemment son bassin et se sentait étrangement proche d'une délivrance. Hoshi mouvait son bassin avec lenteur, créant un doux contraste avec la vitesse des doigts en elle et lui provocant d'autant plus de plaisir. Puis sans prévenir, son corps entier se crispa, seules ses rapides et successives inspirations se firent entendre. Un brasier était en train de consumer sa fleur intime, son sang frappait dans son petit bouton, à ses tempes. Tout ses muscles déjà contractés, le devinrent d'avantage. Puis elle recracha tout cet air dans ses poumons en un puissant gémissement qu'elle ne put retenir. Son fruit s'écoula en abondance, et elle retomba mollement sur le lit en un soupire. Tout son corps semblait ne plus vouloir lui obéir, ses membres lui semblaient lourds. Son premier orgasme. Elle ne le savait pas, mais elle retrouverait la forme d'ici quelques seconde, le temps qu'elle savoure cette jouissance divine. Sa peau, déjà très sensible, l'était de plus belle. Un frisson lui dressa l'échine, tant de chaleur sous une peau si froide. Elle resta, à demi-consciente, un sourire aux lèvres, allongée sur le lit, lâchant encore de petits gémissements de bien être.

Enfin, elle dirigea son regard vers sa maitresse. Elle aurait aimé l'embrasser, mais elle se sentait trop aisée et incroyablement bien ainsi pour se redresser. La suppliant de ses yeux gris, elle l'invita à la rejoindre. Pour conclure leurs ébats en un baiser fougueux. Elle se promit, quand elle réussirait à soulever ses bras sans qu'elle ne les trouve pesant, de lui faire connaitre le même bonheur. La lueur de ses yeux avait changé. Pour une douce brillance d'amour...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum