Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Shopping nocturne (PV Anzai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Shopping nocturne (PV Anzai) le Lun 6 Avr - 13:46

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
L’idée d’Anzai lui semblait toujours aussi farfelue, le clonage, c’était un peu gros.

Je vois pas personnellement l’intérêt de cloner un neko de 10 ans à moins de vouloir faire craquer une armée de ménagère avec son air mignon.

Non, il y avait autre chose, mais quoi, c’était bien là toute la question…
Quand il déposa un petit baiser sur sa main, il la vit rougir, ce qui était très visible sur sa peau blanche et qui la rendait terriblement mignonne. Comme quoi avec elle, il suffisait de briser la glace pour découvrir derrière la chasseuse mortellement efficace une jeune femme douce et agréable. Pour Anzai aussi, cela devait faire une différence, elle n’avait jamais du avoir de maître comme Ranmaru, respectueux, gentil, prévenant et galant.

Et bien dans ce cas allons-y.

Anzai prit sa cape pour la protéger des derniers rayons de soleil de la journée et suivit Ranmaru jusqu’à la voiture qui les attendait devant l’entrée de la demeure. Ran invita une nouvelle fois la jeune chiroptère à monter puis la suivit, s’installant sur la banquette en face d’elle. Le voyage fut court et rapide jusqu’au centre commercial, Ran en profita pour parler un peu à sa nouvelle collaboratrice.

Maintenant que j’y pense, nous n’avons même pas mangé. Si ta part animal a besoin de sang, ta part humaine doit quand même te permettre de savourer de la nourriture plus standard. Tu aimes quoi ? On pourra aller dîner après si tu veux.

Ils arrivèrent ensuite à l’entré de ce qui était le cœur commercial de l’île, des rues se croisant, remplis de magasins en tout genre. Avec les activités de certaines Ainokos et spécifiquement ceux qui vivaient la nuit, les commerçant organisaient assez souvent ces grandes nocturnes, les rues commerçantes étant alors illuminés par de nombreux éclairages plus ou moins doux, ce qui donnait un air de fête au quartier. Ranmaru sortit de la voiture et tendit la main en un geste galant à la jeune chauve-souris. Pendant qu’elle regardait ce qu’elle avait devant elle, le neko se plaça derrière elle et déposa ses mains sur ses épaules avant de lui parler à l’oreille.

Nous y sommes, va où tu veux je te suis, ce soir, c’est rien que pour toi et oublie la note, fais-toi juste plaisir.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mar 7 Avr - 13:45

Invité


Invité
Ranmaru n'était toujours pas convaincu par la théorie d'Anzaï. Celle ci n'insista pas, mais elle se mit en tête de fouiller cette piste plus tard.

Car pour le moment, Anzaï n'avait rien d'autre en tête que la future séance shopping à venir.
Le voyage jusqu'au centre ville passa rapidement, et pendant ce temps, Ran demanda à la chiroptère si elle voulait manger. Celle-ci esquissa un sourire charmant :


"- Hum...En fait, la nourriture n'a aucun effet sur moi, elle ne me nourrit pas, c'est comme si je n'en prenait pas...Pour ça, j'ai perdu l'habitude de manger...Mais pourquoi pas, ça me ferait sans doute plaisir de m'installer à une table avec vous !"

Ils arrivèrent devant le centre ville. Anzaï sortit de la voiture à la suite du neko qui lui tendis la main avec galanterie.
Face à la nocturne, toutes les lumières de la ville formaient comme un feu d'artifice. Les étales prenaient toutes la place dans les rues qui s'entrecroisaient, formant un labyrinthe. Vêtements, gadgets, nourritures, buildings, il y avait tout...


Spoiler:


Tokyo at Night


Ranmaru posa ses mains sur les épaules d'Anzaï qu'elle devait se faire plaisir, et oublier la note. C'était faisable, finalement. La note allait être vite oublié face à toutes ces tentations. Enfin, Anzaï s'était promis de na pas abuser de la carte bleue du chaton.

Elle commença à avancer, Ran à sa suite. Elle regarda quelques vitrines, sans vraiment s'attarder. Soudain, une pancarte lumineuse attira son attention.


Spoiler:


By Anzaï


CD OLD...Ce nom lui disait vaguement quelque chose...Le souvenir lui revint rapidement en mémoire. C'était là que son père avait vendus ses vieux CDs de rock un peu avant sa mort. Anzaï s'y precipita, et y entra. La boutique, contrairement à la pancarte, était sombre et poussiéreuse. A croire que l'annonce lumineuse avait été mise là pour faire croire à un nouveau magasin.
Derrière le comptoir, une petite ainoko du moineau regardait les deux potentiel clients. Elle les salua, puis s'éclipsa dans l'arrière boutique. Un vieux serpent en sortit, ses yeux verts luisants n'inspirant pas confiance. Il plissa les yeux, puis dit d'une voix aigu :


"- Mademoisssselle Sssssakki ? Venez par là..."

Anzaï s'approcha du comptoir, curieuse de savoir comment le vieux serpent connaissait son nom.


"- Votre père m'avait confié sssscela..."

Il sortit trois CDs poussiéreux et les posa sur le comptoir.

"- Voilà...Je vous les vend pour 30..."

Anzaï regarda les trois souvenirs : AC/DC, Metallica, Deff Lepard...Que du vieux, que du bon. Elle jeta un coup d'œil interrogateur à Ranmaru derriere elle, qui lui en rendit rassurant.

"- Je prend."

Elle prit les CDs, et laissa Ran payer. Une fois cela finit, ils sortirent.

"- Merci beaucoup Ranmaru. Si vous le souhaitez, si vous avez faim, ont peut aller s'installer maintenant !"

Une étincelle brillait dans son regard sanglant, et un charmant sourire illuminait son visage...

3 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mar 7 Avr - 16:51

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Le Neko suivit la jeune femme à travers le quartier illuminé. Elle regarda plusieurs enseigne et à la grande surprise de Ran qui pensait la voir se précipiter aux fringues, elle préféra entrer dans un magasin de vieux CD. L’enseigne bien kitch n’était guère engageante et vu de l’intérieur… c’était pire. Un vrai nid à poussière. Derrière le comptoir, une petite Ainoko oiseau qui s’éclipsa bien vite, le gros chat avait du faire peur au petit moineau… ou pas. Car de l’arrière boutique surgit un vieux serpent à l’allure pas très engageante. Celui semblait connaître Anzaï et lui déballa trois vieux CD ayant appartenue au père de la jeune chiroptère. Cette dernière se retourna en lui lançant un regard presque suppliant auquel il répondit d’un grand sourire. Bien sûr qu’elle pouvait les prendre, il lui avait promis de lui faire plaisir et puis, les souvenirs de la famille sont très importants. La jeune fille prit les CD et Ran sortit sa carte. Apparemment le magasin était quand même assez moderne pour connaître le talon à carte bleu. Une fois ceci fait, ils quittèrent le magasin, Anzaï semblait aux anges.

De rien, si ca te fait plaisir, c’est l’essentiel, je t’ai dit de ne pas te soucier de ça, je suis content que tu es retrouvé des souvenirs précieux.

Anzai lui souriait avec gentillesse et même son regard de rubis semblait animé d’une petite flamme. Ce soir, elle pourrait oublier la tueuse froide et être simplement une jeune femme. Elle lui proposa ensuite d’aller manger un morceau, c’est vrai que le jeune homme commençait à avoir un sérieux petit creux.

Et bien pourquoi pas. Je connais un bon petit resto spécialisé viande dans le coin. Mais après faudra quand même que l’on aille refaire ta garde-robe, je te rappelle que tu n’as plus rien à te mettre.

Le Neko guida la jeune femme dans une rue à côté. On aurait pu croire qu’un riche héritier comme lui irait dans un resto de luxe mais Ran préférait les petits établissements familiaux. Tout aussi bon voir plus, plus intimes et moins coincés… Là il s’agissait d’un resto reconnue pour sa spécialité dans la viande, Ran était un félin, il aimait ça, avec le poisson et le lait, mais pas ensemble. Et puis un bon bout de viande cuite saignante devrait satisfaire sa compagne, du moins pensait-il. Ils rentrèrent, l’une des serveuse les amena dans un coin, une table dans une petite alcôve le long du mur avec d’agréable banquettes en cuir. De quoi manger tranquille et confortablement. Elle leur laissa la carte du menue et se retira.

La cuisine est super bonne ici, j’espère que malgré tout, tu peux toujours sentir les goûts, tu as une morphologie humaine après tout. Choisis ce que tu veux.

Lui venait assez souvent donc il connaissait le menue par cœur et n’avait même pas besoin de regarder. Il laissait donc tranquillement le temps à Anzai de faire son choix.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mer 8 Avr - 10:48

Invité


Invité
Ils se dirigèrent vers un resto que Ranmaru connaissait. Il insista pour qu'après, Anzaï s'achète des vêtements. Celle-ci lui souria gentiment.
Le restaurant dans lequel il allaient était spécialisé dans la viande. C'était parfait, ça remplacerait le sang. Ils arrivèrent dans un petit établissement, et une serveuse les emmena dans un coin un peu isolé. Un table rectangulaire en bois était bordé par des banquette en cuir. Peu d'ainokos bovins devaient fréquenter ce restaurant, donc le patron pouvait se permettre d'utiliser le cuir, sans doute. Une délicate musique typiquement japonaise avait pour but de mettre à l'aise les clients dès qu'ils furent installé. C'était efficace, puisqu'Anzaï se sentit bien tout de suite. Elle s'était installé en face de son maitre, et elle s'amusait à le jauger, une fois de plus.
La serveuse leur apporta la carte, et disposa.


La cuisine est super bonne ici, j’espère que malgré tout, tu peux toujours sentir les goûts, tu as une morphologie humaine après tout. Choisis ce que tu veux.


Anzaï commença à regarder la carte...Steak de bœuf sur son lit de champignons sauce à l'ancienne...ça ira. Elle reposa la carte, et remarqua que Ran n'avait pas touché à la sienne.

"- Vous devez être un habitué pour ne pas même jeter un coup d'œil au menu..."


Elle lui fit un sourire. C'était marrant de voir ce riche héritier trainer dans un restaurant comme celui-là, et pas dans un autre plus luxueux.
La serveuse revint, et repris les cartes.


"- Vous avez choisit mademoiselle ?"

"- Oui, je vais prendre un Steak de bœuf sur son lit de champignons sauce à l'ancienne...Sans sauce et très saignant s'il vous plais..."

Elle nota.

"- Et vous monsieur ?"

Elle regarda Ranmaru, attendant qu'il passa sa commande. Pendant ce temps, Anzaï détailla un peu le restaurant, aussi que ses clients. Elle s'amusa à observer un gros singe s'empiffrant de porc aux noix de cajou. Les poils prenait son visage jusqu'à ses joues, recouvrant ses bras nus, aussi que ses pieds. Une queue de son se balançait de droite à gauche avec satisfaction. La chaise grinçante ne sembla pas le préoccuper, ce qui était d'autant plus amusant.
Vint le tour d'une femme à l'age assez avancé. Elle était de l'ainoko du lézard, à en juger par les écailles qui recouvrait son crane à la place de ses cheveux. Elle était laide, et ses gênes animaux ressortait un peu trop. Elle était accompagné de son maitre, un ainoko du corbeau, lui aussi, à l'age avancé. Anzaï songea tout de suite à un Kakon, mais au vus de la façon dont il s'adressait à son esclave, c'est à dire avec compassion et douceur, elle abandonna cette idée. Un sourire presque béat illuminait son visage, le vieux corbeau semblait avoir une affinité avec la lézarde, malgré le visage fermé et froid de cette dernière.

La serveuse s'en alla, après avoir pris la commande de Ranmaru. Anzaï reporta son regard curieux sur lui.


"- C'est étrange comme la population est variée ici..." Dit elle pour elle même, ou pour Ranmaru...

5 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mer 8 Avr - 13:02

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Anzai lui fit remarquer qu’il n’avait pas besoin de regarder la carte et Ran lui répondit d’un sourire amical.

Oui je viens souvent. J’aime bien cet endroit, c’est calme, intime et la cuisine est super bonne.

La serveuse revint rapidement et prit leur commande. Ran, parfaitement galant laissa la jeune femme choisir la première puis répondit à son tour.

Je prendrais la même chose, avec la sauce. Ho ! Et puis une petite bouteille de vin rouge je vous prie.

Bien monsieur.


La serveuse disparut et Ran tourna le regard vers sa vis-à-vis.

Ils ont aussi une excellente cave ici, rien ne vaut un bon rouge pour aller avec de la viande rouge.

La jeune lui fit une remarque un peu étrange. Disant que la population était assez variée, Ran lui fit son sourire habituel.

C’est un peu normal dans le fond. Sur cette île vivent des êtres hybrides d’humains et d’animaux. Chacun d’entre nous est différent selon notre patrimoine génétique et la façon dont laquelle il est plus ou moins exprimée. Le côté animal lié au caractère humain donne à chaque fois des êtres aux caractères uniques. Rajoutes par-dessus les pouvoir spéciaux que beaucoup développe, et tu as au final un sacré mélange des genres. Cette île est très intéressante en fait, il faudrait seulement qu’elle soit un peu plus juste…

Référence au système d’esclavage qui rendait la vie sur l’île parfaitement désagréable pour beaucoup, la grosse ombre au tableau. Enfin inutile de débattre là-dessus pour le moment, d’autant plus que la serveuse leur a mena leurs plats, deux belles assiettes de viande qui avaient l’air plus qu’appétissante. Elle sortit ensuite la bouteille de vin, une bonne année en plus et l’ouvrit avant de leur en verser dans leurs verres. Le Neko prit le sien et le leva en invitant la jeune femme à trinquer.

Et bien, au plaisir de travailler avec toi dorénavant.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mer 8 Avr - 17:43

Invité


Invité
Le Meiroo passa sa commande, il prit le même plat qu'Anzaï, avec la sauce. Il commanda une petite bouteille de vin rouge. La chiroptère souria à son commentaire à propos du vin, sans oser lui dire qu'elle ne buvait pas d'alcool, car son organisme ne supportait pas.
Il partit dans explication sur la variété de la population, suite à la remarque d'Anzaï. Celle-ci l'écouta, et l'approuva; Elle trouvait elle aussi que ce système d'esclavage était plus qu'injuste, mais que de toute façon, on ne pouvait rien y faire. Pas pour le moment en tout cas...Enfin, pour les humains, certains courageux avait entreprit de sauver les leur, comme ce Soren de Scylla, ou d'autre encore...Mais pour les Ainokos asservit, il n'y avait rien...A croire qu'il était satisfait de leur situation, ce qui, quelque part, devait être le cas...Enfin, pas pour Anzaï, qui, bien que tombé sur un maitre respectueux, souhaiterais retrouver, ou plutôt trouver, ses droits, et ce, officiellement...Mais les esclaves pouvaient-ils être affranchit ? Ailleurs oui, ici non...

La serveuse arriva avec les plat et le vin. Une odeur alléchante s'échappait des deux assiettes que la serveuse déposa sur la table. Ranmaru servit les deux verres en vin, et trinqua. Anzaï leva son verre elle aussi, mais ne le but pas.


"- Et à la future retrouvaille du petit Yuë et des autres !"


Elle porta tout de même son verre à ses lèvres, et n'y trempa que le bout. Elle le reposa ensuite, l'air de rien.


"- Hum...Je me demandais...Tout à l'heure, vous disiez que vous pouviez devenir un fauve lorsque vous étiez en colère...Vous disiez ça sérieusement , Vous pouvez vraiment vous transformer en félin ?"

En effet, ceci avait intrigué l'ainoko, qui avait gardé l'information en tête. Après tout, ce n'était pas courant de pousser à un tel point ses gênes animaux. Et puis, si l'occasion se présentait, elle était curieuse de voir cela de ses propres yeux...Histoire de tester l'animal...

Anzaï prit ses couvert, puis, d'un ton jovial, lança :

"- Itadakimasu !" (Bon appétit)

Elle commença à couper sa viande, savourant son gout comme jamais. Ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas sentit autre chose que l'arôme des globules rouges, qu'elle ne pu s'empêcher de sourire jusqu'au oreilles.

7 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mer 8 Avr - 18:08

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
La jeune femme trinqua avec lui pour retrouver bientôt les disparus dont le petit chaton.

Je le souhaite de tout mon cœur…

Ranmaru prit une petite gorgée de vin et vit qu’Anzai n’en but pas du tout même après.

Tu n’aimes pas le vin Anzai ? Ce n’est pas grave, tu aurais dû me le dire, je peux te commander une autre boisson si tu veux.

Lui avait-il dit avec son habituelle grand sourire, toujours aux petits soin qu’il était. Les deux jeunes gens s’attaquèrent ensuite à leurs plats et Anzai semblait l’appréciait plus que fortement à la vue du grand sourire gourmand qui ornait son visage de plus belle. Ran lui-même savourait sa viande, le chef était toujours aussi doué. La jeune femme lui posa ensuite une question. Une question intéressante, Ran y répondit d’abord par un sourire… mais un autre sourire, un peu plus mystérieux…

Voilà une question intéressante ma chère Anzai. J’y répondrais simplement : oui, je peux me transformer pour devenir un fauve, c’est mon pouvoir. En me concentrant sur ma part animal, je peux transformer mon corps comme par magie et devenir une créature qui amplifie ma force.

Ran était déjà un bon combattant à la base, entrainé dès son plus jeune âge aux arts-martiaux, sa forme féline le rendait plus redoutable encore. Sous cette forme, il associait la puissance et l’instinct animal des félins à son intelligence et sa réflexion humaine, la machine de guerre quasi-parfaite en somme.

J’ai découvert ce pouvoir à l’adolescence, particularité génétique ou don d’Arano, je ne sais pas mais il m’a fallu des année d’entraînement pour le rendre aussi efficace qu’aujourd’hui.

Il se garda pour le moment de mentionner les limites que présentait son pouvoir, non pas qu’il ne lui faisait pas confiance, au contraire, mais Ran n’était pas le genre à étaler ses faiblesses facilement non plus.

Yuya et Kallen l’ont déjà vu, si tu le souhaites, je te le montrerais à toi aussi, je ne le cris pas sur les toits mais ce n’est pas spécifiquement un secret non plus.

Ran reprit sa mine habituelle essayant de garder une atmosphère détendue.

C’est fou ce que l’on peut faire quand on apprend à utiliser l’animal en soi. Si ca se trouve, avec de l’entraînement, tu serais comme capable d’utiliser l’écholocation, comme une vraie chauve-souris.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Mer 8 Avr - 20:37

Invité


Invité
Les doutes d'Anzaï étaient effectivement fondés. Le jeune félin pouvait bien prendre une forme bestiale, et il s'en servait comme arme qui plus est. Incroyable. Elle le regardait d'un autre œil tout en mâchant sa viande. Elle en oublia la précédente question de Ran sur la boisson, ce n'était pas très important en fait...
La chiroptère songea que le Meiroo pourrait faire un adversaire interessant pour elle, aimant les combats. Car malgré sa joie de vivre, le félin n'était pas un faiblard, du moins, il n'en avait pas l'air. Elle se mit en tête de le tester, pour vérifier s'ils étaient sur un pied d'égalité. Elle hésita à lui en parler tout de suite, puis, elle osa finalement.


"- Hum...Vous savez vous battre donc...Si...Si vous êtes d'accord, vous pourriez...peut être...Hum...Me montrer cela ! Dans un combat amical je veux dire ! Je suis née la dedans moi aussi donc je pense que ça serait amusant de nous tester mutuellement...Non ?"


Elle esquissa un sourire en coin, montrant un crocs par la même occasion. Ce qu'elle ignorait, c'etait que Ranmaru ne se transformait pas en un simple chat tout mignon et tout bleu ! Elle ne savait pas qu'il avait la taille d'un gros tigre, crocs et griffes y comprit. Alors s'il acceptait le petit duel, Anzaï risquait d'avoir quelques surprises...


Yuya et Kallen l’ont déjà vu, si tu le souhaites, je te le montrerais à toi aussi, je ne le cris pas sur les toits mais ce n’est pas spécifiquement un secret non plus.


Gardant son sourire en coin, elle s'approcha de Ranmaru, et lui souffla :


"- Je ne demande que cela..."


Puis, il proposa à Anzaï de tenter de faire de même avec ses gênes.

"- Hum, je n'ai pas vraiment besoin de l'écholocation, puisque je vois la nuit comme en plein jour...Ce n'est pas vraiment une caractéristique du vampire commun d'ailleurs, mais je pense que c'est un adaptation de mes gênes à mon corps humain. Sinon j'aimerais bien savoir comment vous vous y êtes pris pour parvenir à vous transformer entièrement en animal, car j'avoue que si je parvenait à prendre une forme semblable, ça me serait bien utile....Surtout avec la mission qui nous attend..."

C'était vrai, elle commandait déjà aux chauves-souris, mais son rêve était de voler avec elles. Leur contrôle ne serait que plus facile, et pareil pour l'espionnage...Et puis, qui n'a jamais rêvé de voler en compagnie des oiseaux ? Certes, ce ne sont pas des oiseaux, mais bon, on va pas chipoter hein ?

Les deux humaines risquaient d'être bien encadrer ! Entre un gros chat, et un vampire commun, elles avaient intérêt à se tenir tranquille...Mais Anzaï n'avait pas non plus intérêt à leur faire du mal, ou même à leur faire peur, sous peine de se prendre un gros minet sur le coin de la figure...La chauve-souris n'avait pas de mauvaises intentions envers les deux esclaves de toute façon, mais il suffisait qu'elles soit un peu peste pour que ça parte...Non, décidément, elle se faisait de fausses idées avant même de rencontrer les deux jeune femmes...A croire qu'elle voulait vraiment les bouffer ! Cette idée la fit rire, car de tous les sang présent sur l'ile, celui des humains était de loin le meilleur. Dracula et Nosferatu ne sont peut-être pas de simples fictions...


Twisted Evil

9 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Jeu 9 Avr - 12:45

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Suite à son explication, Anzai sembla le regarder avec un air différent, limite une petite fille qui découvre le nouveau jouet qu’elle veut à Noël… Elle demanda, hésitante, à s’entraîner avec lui, lui offrant un joli petit sourire… avec des crocs… rappelant qu’elle s’approchait plus de la femme fatale que de la gentille jeune fille innocente. Ran garda son sourire amical.

Et bien, je n’aime pas me battre sans raison et je n’ai pas besoin de te tester pour savoir que tu es forte mais… Si ca peut te faire plaisir, ce sera volontiers, tant que ca reste calme et que ça ne devient pas une habitude… Mais sinon pourquoi pas, je suis sûr que l’on a beaucoup à apprendre l’un de l’autre.

Il pouvait bien lui accorder, ça ne ferait pas de mal d’affronter un autre type d’adversaire et puis ce serait une bonne préparation face à ce qui pouvait l’attendre avec cette histoire d’enlèvements. Elle s’approcha de lui, gardant son sourire de coin et une voix basse. Se rendait-elle compte qu’elle était diablement sexy quand elle faisait ça ?

Tu vas rire mais depuis peu, je m’en sers aussi pour jouer les peluches, Yuya adore me câliner sous cette forme, je lui rappelle son chat qu’elle me dit.

En plus gros et plus bleu. Il se mit à rire à sa remarque, que les gens étaient étranges parfois…

En effet, normalement les chauves-souris n’ont pas une super vue et se base sur leur écholocation pour s’orienter. Et je te l’ai dit, je ne sais pas moi-même comment j’ai eu ce pouvoir, c’est peut-être un don qui m’est propre. Le seul conseil que je puisse te donner c’est d’apprendre à connaitre et comprendre l’animal au fond de toi.

C’est malheureusement tout ce qu’il pouvait lui dire, son pouvoir était pour lui tellement instinctif qu’il n’en comprenait pas très bien le fonctionnement. Pendant qu’ils parlaient, ils avaient finis leur assiette et Ran se remit à sourire innocemment.

Bon, tu veux un dessert maintenant Anzai ?

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Jeu 9 Avr - 17:48

Invité


Invité
Anzaï souria innocemment, mais gardant un regard pétillant.

"- Ça ne sera pas une habitude, juste pour une fois..."

Ran se servait de son pouvoir pour attendrir les petites humaines. Intéressant. Anzaï n'avait par contre toujours pas réalisé qu'il ne se changeait pas en chat normal, mais qu'il avait la taille d'un tigre.
Elle songea que cela pourrait être amusant de caresser un chat bleu...

Ran expliqua qu'il ignorait d'où lui venait son pouvoir, et il conseillait à Anzaï de mieux connaitre l'animal en elle. Cela pourrait lui demander quelques heures de méditation...Mais pourquoi pas...

Il lui proposa un dessert, mais elle refusa d'un signe de tête.


"- Non merci, mais ne vous privez pas pour moi surtout !"

Elle lui souria gentiment. Elle ne voulait pas qu'il restreigne son alimentation juste parce que celle de la chiroptère l'était...Non, d'ailleurs, peut-être était-il un grand gourmand, donc un dessert serait pour lui le bienvenue.
La chauve-souris se leva, se rappelant qu'elle avait quelque chose à faire. Elle s'excusa brièvement :


"- Je reviens, je vais faire un tour pendant que vous finissez...Je n'en ai pas pour longtemps..."


Elle sortit du restaurant, et fila dans une ruelle isolé, non loin. Inutile d'expliquer à Ranmaru ce qu'elle allait faire, il risquerait de trouver qu'Anzaï s'implique trop dans son travail.

Elle posa ses doigts sur ses tempes, et ferma les yeux, comme si elle rentrait en transe...Quelques minutes plus tard, lorsqu'elle rouvrit les yeux, trois chauves-souris aux regards couleur rubis fonçaient à vive allure sur l'ainoko. Celle-ci resta tranquille, les regardant arriver. Les trois chiroptères se pendirent au toit du batiment, et Anzaï jaugea chacune d'elle avec insistance, comme si elle leur parlait par télépathie. Après cela, les trois créatures nocturnes s'envolèrent dans trois directions différentes, laissant leur maitresse retourner au restaurant.

Anzaï revint donc quelques minutes après être partit. Elle reprit son sourire en coin, et reprit place en face du neko bleu.


"- Désolé pour l'attente..."


Elle lui fit un clin d'œil mystérieux...

11 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Jeu 9 Avr - 18:30

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
A sa grande surprise, Anzai ne voulut rien manger de plus et s’esquiva mystérieusement, laissant le neko quelque peu… perplexe… Il pensait la voir déjà saliver d’avance à l’idée d’entamer une agréable douceur sucrée mais il fallait croire que le goût naturelle pour l’hémoglobine la rendait vraiment différente des autres filles. Il profita des quelques minutes d’absence de l’Ainoko pour payer l’addition et accessoirement offrir la bouteille de vin, à peine entamée, au personnel. A force de réfléchir, Ranmaru finit par tiquer, elle avait parlé d’envoyer des chauves-souris espionner à divers endroits, elle devait être aller le faire, probablement. Anzai était gentille mais elle laissait un peu trop son boulot prendre le dessus. Elle revint ensuite quelques minutes après, son petit sourire et un petit clin d’œil pour la peine. Le neko soupira, pour la forme et se leva en invitant la jeune femme à faire de même. Ran vint la taquiner en appuyant son doigt avec légèreté sur la joue de la vampire.

Anzai, je sais que tu prend ton travaille à cœur mais on avait dit pas boulot ce soir. Et puis j’aime pas qu’on me fasses des cachoteries.

Il lui avait dit ça avec un faux air de reproche, ce qui faisait que ça n’en était pas vraiment, juste une invitation à se détendre un peu. Il pria ensuite la jeune fille de le suivre hors du restaurant.

Bon, on a bien mangé mais maintenant il grand temps d’aller t’acheter des vêtements. Car je te rappelle ma gentille petite vampire que tu n’as toujours rien à te mettre.

Lui avait-il dit avec un grand sourire amusée, à ce rythme-là elle allait se retrouver à se promener nue ou avec les vêtements des deux jeune humaines trop petits pour elle. Décidément, ni l’une ni l’autre n’était acceptable.

Vas aux boutiques de ton choix et fais-toi plaisir.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Jeu 9 Avr - 19:09

Invité


Invité
Anzaï ne répondit rien au faux reproche de Ranmaru. Elle préféra laisser passer. De toute façon, on ne changeait pas un Meiroo comme ça, en claquant des doigts...Pareil pour un Sakki, elle ne parviendrait peut-être pas tout de suite à se détendre sur commande.

Ran insista pour qu'elle aille choisir ses vêtements. Elle ne se fit pas prier, et elle commença à regarder les vitrines illuminés. Cependant, rien n'attirait son regard rubis...Rien ? Ou presque...Une petite boutique mal éclairé exposant quelques accessoires lui fit accélérer le pas. Elle entra, et examina d'un peu plus près le contenu de la boutique. Le gérant était lui aussi un ainoko de la chauve-souris, a part qu'il n'était pas un vampire commun...De plus, il avait de longue oreilles de chiroptère, et ses dents étaient beaucoup plus proéminente que celle d'Anzaï...Ce qui ne l'empêcha pas de sourire...

Un magnifique T-shirt à l'effigie de Nosferatu trônait sur un mannequin féminin. Anzaï craqua. Elle s'empara du T-shirt, et fila vers les cabines d'essayage. Le miroir à l'intérieur lui épargna le défilé, et après avoir constaté que le vêtement lui allait bien, elle se rhabilla, et posa le T-shirt sur le comptoir. Elle regarda ensuite les pantalon. Un treillis noir lui convenait tout à fait, et elle le posa à coté du T-shirt. Elle avait une tenue pratique et à ses gouts. Elle rajouta des mitaines en résille, ainsi qu'un ensemble de sous-vêtements noir à dentelles gothique...Elle s'arrangea pour que les sous-vêtements passe inaperçu aux yeux de Ranmaru, et elle s'empressa de mettre le tout dans un sac lorsque le félin paya.

En sortant, elle regarda Ran :


"- Ça vous va comme vêtements ? Je veux dire...C'est pas too much ?"

De toute façon c'etait trop tard.
Un autre magasin du même type attira la jeune chiroptère...Mais cette fois-ci, le commerce était plus peuplé, et spécialisé dans les article du film L'Etrange Noël De Mr Jack .


"- Hey !! J'adore ce film !"

Anzaï se precipita dans le magasin. Elle repéra un T-shirt, et un pantalon. Elle les essaya, et les posa sur le comptoir. Après cela elle laissa Ran payer, et ils sortirent.
Une fois dehors, et regarda ses sacs avec plaisir.


"- Merci Ranmaru ! Je ne vous remercierais jamais assez..."

Elle se hissa sur la pointe des pieds, et lui offrit un doux baisé sur la joue, ainsi qu'un clin d'œil, et un sourire en coin...La totale quoi...

13 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Ven 10 Avr - 13:28

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran laissa à la jeune femme le plaisir déambuler et de choisir ses boutiques. Il se doutait bien qu’elle n’avait pas des goûts de luxe et elle commença sa visite par une petite boutique, un seul élément avait suffit à l’attirer : un tee-shirt promotionnelle pour Nosferatu, comme quoi, des fois, faut pas chercher à comprendre… Elle alla essayer le tee-shirt puis elle prit un pantalon treillis et divers autres accessoires dont des sous-vêtements en dentelles noirs qui ne passèrent pas si inaperçue aux bons yeux de Ran qui se fit une joie de donner sa dose de sang au vampire, comprenez, au vendeur…

Si ca te fait plaisir alors ca me va. Je l’ai dit, tu peux prendre ce que tu veux.

Et voilà qu’elle était déjà repartie vers un magasin assez similaire, comme quoi il y av ait des magasins assez bizarrement… spécialisé. Même peine, même tarif, Anzai se servit méthodiquement dans le magasin, prenant un plaisir évident à pratiquer le petit jeu du shopping. Ran paya de nouveau pour elle et ils quittèrent le magasin sous les remerciements de la jeune femme.

Mais non, si tu contente, ca me fait plai…

Il fut interrompu lorsque la jeune chiroptère se dressa sur ses pieds pour venir lui faire un petit bisou sur la joue avec un clin d’œil et un grand sourire, bref assez pour le faire rougir. C’est fou comment une fille aussi redoutable pouvait sembler aussi terriblement mignonne quand elle le voulait. Une fois retrouvé une couleur normal, le Neko lui prit ses sacs des mains et lui fit un grand sourire.

Si tu veux continuer, t’acheter d’autres vêtements ou d’autres choses dont tu aurais besoin, n’hésites surtout pas.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Ven 10 Avr - 14:23

Invité


Invité
Le rouge monta aux joues de Ranmaru, ce qui arracha un sourire amusé à Anzaï. Il lui proposa de continuer le shopping, mais elle pensait en avoir assez pour se vêtir.

"- Hum...Non, c'est bon pour moi..."

Il lui prit ses sacs, et elle les lâcha à contre cœur, imaginant mal le maitre porter les sacs de l'esclave.


"- Vous avez envie d'aller quelque part ailleurs ?"

La chiroptère songeait à un endroit où terminer la soirée en continuant le jeu de la détente...Un lieu où il était possible de s'amuser aussi...de danser aussi, pourquoi pas... Wink
Mais elle ne dit rien, préférant laisser Ran décider. Elle réfléchit un moment à sa métamorphose de tueuse froide en agréable jeune femme. Il ne lui avait fallut que d'un peu d'attention et de tendresse pour se transformer de la sorte. C'était plutôt inhabituel, et inattendu. Et puis Ran était quelqu'un de relativement agréable, pas contraignant, calme, enfin, l'homme parfait quoi...

En plus, les hommes sont souvent impossible à trainer jusqu'à un magasin...Non vraiment, Ran était une perle rare. Tout les maitre devrait être comme ça, le monde serait plus beau, et ils n'y aurait plus d'esclavage...Ça serait trop beau, et ce n'est malheureusement pas possible...
Si les esclaves pouvaient regagner leur liberté par un moyen ou un autre, ça serait aussi bien...Mais jamais le gouvernement n'autoriserait une chose pareille...

Anzaï secoua sa tête, se reprochant de trop se focaliser sur le futur, et de ne pas assez profiter du présent. Elle devait s'estimer heureuse d'être tombé sur un maitre comme Ran. Malgré tout, elle se demandait s'il existait un moyen de libérer les esclaves...Elle avait envie de poser la question au Meiroo, mais elle se retint, ne voulant pas gâcher l'humeur festive qui s'était installé entre eux deux.

Elle esquissa un sourire, oubliant momentanément toutes ces questions, et ouvrant ses yeux sur la rue qui s'offrait à elle...

15 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Ven 10 Avr - 16:43

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ran la regarda bien en face pour s’assurer qu’elle ne disait pas ça pour lui faire plaisir.

Tu es sûr ? Bon. Mais quand tu auras envie de revenir, tu n’auras qu’à me le dire.

Ran invita Anzai à le suivre jusqu’à la voiture où il donna toute les affaires de sa compagne a u chauffeur qui les garderait bien tranquillement jusqu’à leur retour. Ran perçu dans la question de son esclave comme une demande à continuer de s’amuser un peu.

Et bien puisque nous somme là ma belle chiroptère, pourquoi ne pas profiter de ce que nous offre la nuit ?

Il lui avait dit cela en effleurant légèrement sa joue du dos de sa main, lui aussi savait se faire séducteur quand il le voulait, même s’il n’y avait aucun sous-entendus dans sa phrase.

Je connais une petite boîte tranquille, ca te dit d’aller y jeter un œil ?

Ran emmena la jeune femme avec lui jusqu’à une rue un peu plus calme, pas une de ces rues sombres et malfamés, non juste une rue perpendiculaire à la rue principale, moins animée mais bien éclairée. Une enseigne sympathique et discrète annonçait « le nid de plume ». Drôle de nom s’il en est pour un bar/club de nuit, il venait juste du fait que le patron était un Ainoko du faucon et que le bar était son petit nid à lui. Enfin, c’est surtout qu’il n’avait aucun goût pour les noms. C’était un endroit très spécial, on n’y rentrait pas comme ça mais il ne s’agissait pas d’un lieu select’ non plus. Ce n’est pas l’argent, le nom, le renom ou le pouvoir qui ouvraient les portes. Non le seul critère était d’être apprécié du patron. Ran avait eu l’occasion de lui rendre service alors il l’aimait bien. En plus comme c’était un brave type, les gens qui rentraient là-dedans étaient tous très cool. Et puis le grand Ainoko gorille qui servait de videur dissuadait les enquiquineurs d’entrer, lui aussi un brave type d’ailleurs. Ran l’apostropha avec un grand sourire.

Hé ! Salut mon grand, comment va ?


Bonsoir Ranmaru, cela fait plaisir de vous voir. Cette charmante jeune femme est avec vous ?

Tout à fait.


Il leur ouvrit la porte et les invita à entrer.

Bienvenue au Nid de plume. Passez une bonne soirée.

Tous deux entrèrent alors que la porte se refermait derrière eux. L’intérieur était simple mais bien agencé, un côté bar tout ce qu’il y a de plus cool et un côté boîte de nuit moins éclairés avec piste et banquettes tranquilles. Le DJ semblait bien connaître son boulot, c’était un humain, l’esclave du patron mais bon, il traitait son esclave aussi bien que Ran le faisait, c’était plus son employé permanant qu’autre chose. Le patron était un type, grand et large, d’apparence d’une trentaine d’année au visage souriant dont les caractéristiques de Faucon ressortaient par les deux grandes ailes qu’il avait sur le dos. Ran s’était d’ailleurs toujours demandé comment ce type pouvait tenir le bar sans faire de dégâts, car c’était là qu’il était la plupart du temps. Ran s’y dirigea et le salua d’un grand sourire.

Hé ! Salut Tybe !

Salut Ran ! Y’a longtemps que je ne t’avais pas vu. Et qui la jolie beauté que tu ramènes avec toi ?

Voici Anzai, disons… qu’elle travaille avec moi maintenant.

Je vois. Aller ce soir, oubliez tout ça et détendez-vous. Qu’est-ce que je te sers ?

Tu poses encore la question ?

Un grand lait frais… Et pour mademoiselle ?

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Sam 11 Avr - 14:56

Invité


Invité
Ranmaru comprit le sous-entendu d'Anzaï, et proposa de profiter de la nuit. Il effleura avec douceur la joue pale de la chiroptère, qui esquissa un sourire en bredouillant un petit "merci".
Le chauffeur les emmena vers une boites assez tranquilles, d'après les dires de Ran. Ça allait changer des coins sales et malsains qu'avait eut l'habitude de fréquenter Anzaï lorsqu'elle servait les Kakon.
Ils arrivèrent rapidement devant un batiment portant le nom de "Le Nid de Plume". Plutôt original pour une boite...Ça faisait un peu crèche pour enfants...le lieu devait vraiment être très soft.
Ranmaru salua chaudement le videur, un ainoko du gorilles, en lui assurant qu'Anzaï etait avec lui.
Ils entrèrent dans la boite, et Anzaï découvrit avec joie un lieu vraiment harmonieux. L'éclairage était parfait, le tout était très bien agencé, et le DJ maniait les platine à merveille. La musique était assez agréable, ni agressif, ni molle, mais entrainante...Les banquettes étaient en cuir synthétique, et accompagné de tables basses. Ils n'y avait pas beaucoup de monde, sans doute à cause de l'heure qui n'était pas très avancé. Derrière le bar un homme, non, un ainoko du faucon imposant servait. Anzaï comprit le rapport avec le nom de la boite. Ranmaru salua le faucon avec la même sympathie qu'avec le videur. Il présenta Anzaï, et demanda un grand verre de lait. Ceci fit sourire la chiroptère. Le patron demanda ce qu'elle voulait, et celle ci s'approcha de l'oreille du faucon, en lui chuchotant quelques mots. Celui ci souria avec assurance :


"- Vous n'etes pas le premier vampire à venir ici mademoiselle...Je vous apporte ça..."


Anzaï souria, satisfaite. Le faucon revint quelques minutes après avec deux verres, l'un dont le contenue était blanc, et l'autre dont il était rouge. Ran prit son verre, et Anzaï fit de même. Elle sirota à la paille, d'un air négligeant, après avoir remercié le patron.

"- C'est sympa comme boite, ça change de ce que j'ai vu jusqu'ici..."

Qu'est-ce qui n'avait pas changé de ce qu'elle avait vu jusqu'ici ? En effet, la vie d'Anzaï avait littéralement basculé, et du bon coté, qui plus est. Elle n'avait jamais fréquenté de boite de nuit pour danser, mais plutôt pour surveiller son précédent maitre, et pour lui servir de garde du corps. De plus, les Kakon ont un gout prononcé pour le malsain et le macabre...Pas qu'Anzaï craigne le macabre, mais il y avait des limites...Là, c'etait sain, ont était presque sur que la drogue ne circulait pas trop dans le coin. Le patron semblait être un homme bien, comme Ranmaru, et le DJ n'avait en aucun cas l'air soumis, malgré sa nature d'humain. Juan entreprit son habituel jeu d'observation, jaugeant les personnes autours...

Le premier cas était un ainoko de cheval, ou plutôt, de la jument...elle fleurait avec un...étalon...
Anzaï ne s'attarda pas sur le couple. Son regard rubis se posa sur une grande ainoko , immense en fait. Elle était un ainoko de la girafe (étonnant non ?), et elle avait hérité du long cou de l'animal...Anzaï étouffa un rire, songeant que ça ne devait pas être facile tout les jours pour elle de rentrer chez soi.

Anzaï regarda ensuite la piste, à moitié vide...mais aussi à moitié pleine...Les gens dansait sans se soucier du reste, sans pour autant se bousculer comme des sauvage. La chiroptère avait du mal à croire que tout se passait si bien ici...

17 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Sam 11 Avr - 16:19

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Ranmaru vit la jeune femme demander sa boisson à l’oreille du patron, ce qui, vu leur différence de carrure, força se dernier à se baisser et Anzaï à se dresser sur la pointes des pieds, une image amusantes. Tibe revint quelques minutes après avec le grand verre de lait de Ran et un verre pour la chiroptère dont il devina le contenue. C’était étrange en un sens, les ainoko hématophages n’étaient pas nombreux mais rares étaient les vraiment dangereux, ce qui expliquait que Tibe en recevait parfois et donc qu’il avait du sang frais en stock. Mais que l’on se rassure, cela restait un bar de boîte et en générale, c’est l’alcool qui descendait d’autant plus que le faucon était un barman de talent capable de préparer de super boissons. Ran sirota un peu de lait avant de répondre à la jeune femme.

C’est un peu spécial, pour rentrer faut connaitre le patron, c’est un brave type très sociable donc je te laisse imaginer la clientèle que l’on trouve ici. Mais même si ce n’est pas les boîtes déjantés, ici c’est pas non plus fréquenté par des gentil nenfant qui rentre à minuit, y’a que des fêtards ici !

Vraiment, si la boîte idéal existait, ce serait celle-là. A condition bien sûr d’aimer les boites qui ne sont pas pleines à craquer en permanence. Mais déjà d’autres arrivaient et Ran fit un grand sourire à Anzai. Il l’amena vers une banquettes calmes où ils posèrent leurs verres pour montrer que la place était maintenant prise puis il l’entraîna vers la piste.

Voyons voir comment tu te défends ici^^

Le Neko, en parfait fêtard, et donc en parfait usager des boîtes, se débrouillait très bien sur une piste et était bien curieux de voir si la jeune vampire savait danser elle aussi.

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Sam 11 Avr - 19:10

Invité


Invité
Anzaï écouta l'explication de Ran. La boite était assez sélective, si le patron n'appréciait pas quelqu'un, il ne pouvait pas entrer. Remarque, c'etait assez sécurisant. Mais bien entendu, une boite reste une boite, comme le disait si bien le neko, "c’est pas non plus fréquenté par des gentil nenfant qui rentre à minuit, y’a que des fêtards ici"...Du moment que ce ne sont que des fetards remarque...

Ran et Anzaï installèrent leur verre sur une table basse, réservant leur banquette. Puis, le Meiroo invita la chiroptère à danser, la mettant presque au défit.
Anzaï lui offrit un sourire malicieux, ainsi qu'un regard perçant. Elle commença à se mouvoir au rythme de la musique, bougeant sont corps avec harmonie.


"- Je ne suis qu'une esclave, peut être, mais ne me croyez pas ignorante des loisirs nocturnes...Vous seriez étonné de voir tout ce que je sais faire..."


Sur ses derniers mots quelques peu ambigu, elle se rapprocha de Ranmaru, dansant tout près de lui. Ses bras bougeaient comme de l'eau de mer, comme des vagues, et son buste ondulait, suivit de ses jambes. On aurait put la confondre avec une ainoko serpent, tellement elle bougeait avec souplesse et agilité. Elle ferma un instant les yeux, se concentrant sur le son de la musique, usant de son ouïe pour mieux ressentire les vibrations produite par les baffs. Son regard sanglant ressurgit, accompagné de ce sourire malicieux. Elle ondula de plus belle, se rapprochant de Ranmaru, approchant son visage du sien, sans le toucher, mais en le défiant...


"- Cela vous satisfait ? Ranmaru..." Lui souffla t-elle à l'oreille

Elle lui fit un clin d'œil, et continua de danser, tout en synchronisant avec les mouvement de Ran...

19 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Dim 12 Avr - 8:14

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Anzai était une bonne danseuse, ses mouvements étaient à la fois agiles, gracieux et sensuel, lui conférant une sorte de charisme qui faisait ressortir tout son charme naturelle. Elle savait se faire provocatrice avec son petit sourire malicieux et ses paroles légèrement ambigüe, Ran aimait bien ce petit jeu entre eux et y répondit.

Et bien, je ne demande qu’à le découvrir ma petite Anzai…

Elle dans sait près de lui, avec toute son agilité, finalement elle avait du hériter de l’ouïe des chauves-souris car sa capacité à se synchroniser avec les bass était excellente. Le chat ne resta pas en reste, possédant les gênes d’un animal lui aussi très agile, il bougeait aussi bien qu’elle, profitant de la musique et de cette soirée agréable, la seule chose qu’il regrettait était l’absence de ses deux autres esclaves car malgré tout, ça le gênait un peu de s’amuser alors qu’elles bossaient au manoir. Anzai se fit encore plus défiante, elle rapprochait son visage du sien, sans le toucher comme pour le faire languir de quelque chose… Cela tira au Neko un sourire mystérieux, elle était vraiment de très agréable cette jeune femme. Il avait bien envie lui aussi de l’embêter un peu en la taquinant.

Hum… oui, c’est pas mal…

C’était faux, elle dansait divinement bien, elle aussi avait son petit côté festif mais il avait bien envie de la titiller un peu de son côté histoire de lui rendre la pareil. Il dans ait de plus belle, approchant son corps le plus possible mais sans la toucher, jouant le jeu de la gentille provocation.

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Lun 13 Avr - 16:51

Invité


Invité
Ranmaru semblait apprécier la nouvelle attitude d'Anzaï. Elle aussi appréciait d'enfin s'amuser sans penser à autre chose que de se faire plaisir.

"- Vraiment ? Hum...Eh bien il vous faudra vous armer de patience..."

Elle s'approcha encore de lui. Leur corps se frôlait, et tous leurs gestes étaient calculés. Les deux s'amusaient à provoquer l'autre, à le faire languir.
La musique redoubla d'intensité, Anzaï suivit le mouvement, se surpassant, et défiant Ran. Elle remarqua la souplesse féline du neko, et elle esquissa un sourire. Lui aussi, se débrouillait vraiment bien.


"- Pas mal ? C'est tout ?"


D'un mouvement vif, et se retrouva derriere Ran. Ses mains se plaquèrent sur son dos. Elle se synchronisa, imitant les moindres mouvement du félin. Bientôt, la piste se vida, et le couple se retrouva entouré des autres fêtards qui les observaient scrupuleusement, comme s'ils voulaient prendre des leçons.

"- Hum, Ranmaru, je crois que la foule nous regarde, alors autant montrer le meilleur de nous même..."


Elle se replaça devant Ran, et continua sa danse avec rapidité et souplesse...

21 Re: Shopping nocturne (PV Anzai) le Lun 13 Avr - 18:14

Ranmaru Meiroo

avatar
Ainoko Libre
Ainoko Libre
Le jeu de la provocation continuait de plus en plus mais devenait également plus amusant. Bien sûr, le Neko n’y voyait rien de mal, ils s’amusaient bien tous les deux et il savait que niveau provocation sans sous-entendus, Anzai lui rendait parfaitement bien. C’est pour ça aussi qu’il l’appréciait, elle n’était pas embêtante une fois détendue, une compagnie agréable et quelqu’un qui pouvait être aussi fêtarde que lui.

M’en fiche, je suis pas pressé…

Bien évidemment, les provocations étaient vides, Ran ne lui faisait pas de séduction, il ne l’avait prise avec lui pour ça. Non ils se faisaient de la provocation pour le plaisir de la provocation elle-même, un jeu pour eux. D’ailleurs, la dernière de Ran frappa droit au but car Anzai se décida à contre-attaquer. D’un geste vif, elle se plaça derrière lui et posa ses mains sur son dos pour se synchroniser encore plus à ses mouvements. Pour le Neko, c’était une sorte de mini-victoire, aussi idiot que cela puisse paraître, c’est elle la première qui avait franchit le cap des frôlements pour passer au contact physique direct, signe qu’il l’avait poussé dans ses retranchements. Vraiment, ces deux là avaient un jeu bien étrange. Très vite, le reste de la boîte cessa de danser pour improviser un large cercle autour d’eux.

Et bien pourquoi pas… Maintenant on ne se retient plus.

Alors qu’elle passait devant lui, il plaça une main sur sa hanche, l’entraînant de plus belle dans ses mouvements. La jeune chiroptère suivait sans problème, exécutant avec Ran une dance alliant agilité, sensualité, grâce et puissance sur une musique toujours plus rythmé. Cela dura plusieurs minutes qui par l’effet de la fête semblaient durer bien plus jusqu’à ce que la musique s’estompe doucement. Ran se rendit compte qu’il était en sueur et que du point de vue d’Anzai, ce n’était guère mieux. Il l’invita alors à le suivre jusqu’à leur banquettes où ils s’écroulèrent presque.

Et bien ma petite Anzai, tu m’avais caché que tu étais une aussi bonne danseuse.

Lui avait-il dit en avalant une gorgée de lait bien frais qui lui fit le plus grand bien.

As-tu encore d’autres talents cachés qu’il me serait intéressant de connaitre ?

Il avait demandé avec un grand sourire, malgré ce que sa phrase pouvait éventuellement sous-entendre, le Neko était simplement curieux de mieux connaitre la jeune femme.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum