Migoto no Shima

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une nouvelle cage [Pv: Au premier Maître]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
C’était reparti pour un tour. Son ancien propriétaire avait décidé que le temps était venu de changer. Encore une fois, retour à la case départ. Elle n’avait pas cherché à comprendre pourquoi acceptant sans mal qu’on choisisse pour elle une nouvelle destinée.

Petit oiseau…

La voix vint chatouiller ses oreilles l’extirpant de son sommeil partiel. Ouvrant doucement les yeux son esprit se remettait doucement des derniers évènements. Les mains se posèrent sur le sol, y prenant appui alors qu’une légèrement grimace apparaissait sur son visage. Hm, c’est sale.

Hey ho ! Le volatile !


Ah tiens la voix était plus douce tout à l’heure. Les prunelles électriques se posèrent aussitôt sur le marchand. Oui, elle y était enfin. Elle se trouvait au marché attendant simplement un nouveau maître.
Comme encore un peu ensommeillé, elle se redressa restant assise sur le sol quand elle sentit une main se refermer sur elle. Sans même qu’elle ne s’y attende elle fut sur ses pieds en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Kaede s’anima enfin. Elle fronça les sourcils se dérobant aussitôt sous sa main. La créature l’observait la respiration plus appuyée choisissant de reculer d’un pas sous le sourire amusé du marchand. A sa grande surprise, elle sentit le mur dans son dos, le bout de ses doigts venant y reposer comme pour confirmer l’impression qu’elle avait.

Arrête de faire la sauvageonne un peu et tiens-toi comme il faut. C’est pas comme ça que je vais réussir à te vendre.

Son corps se détendit à nouveau, oubliant la subite pression qui l’avait envahit un peu plus tôt. Son regard se balada sur la marchandise environnante et finit par se poser sur elle-même. Elle observa sa tenue dans une légère moue. Ce n’était pas franchement malin de s’endormir à même le sol. Il faut bien l’avouer, mais elle ne paraissait pas aussi bizarre que les autres, ce qui la rassura un peu. Ses mains glissèrent sur les pans de sa robe qu’elle épousseta machinalement pour enlever le plus gros de la poussière qui y avait trouvé refuge.
Malgré ce qu’elle pouvait bien penser, la donzelle faisait un peu tâche. Une sorte d’ombre noirâtre en retrait des autres. Son ancien propriétaire avait eu la bonté de lui laisser son habit. Ainsi elle portait une robe sombre, longue, ne laissant pas même voir ses pieds. Aucune fantaisie, le tissu était resté simple, sans même un décolleté. Seul petit écart, ses bras étaient entièrement visibles laissant voir un teint laiteux. Ses cheveux qui laissaient devinés par endroit quelques plumes, n’étaient même pas retenu voilant partiellement son visage.
Ses mains quittèrent les pans de sa robe, les yeux toujours figés sur celle-ci.

Hisae ! Qu’est-ce que j’ai dit !

Elle sursauta baissant un peu plus la tête et ne tarda pas à se raidir tortillant ses doigts. Décidément difficile de lui faire comprendre qu’elle était la bonne conduite à tenir. Il fallut qu’elle entende les pas du marchand pour enfin lever la tête. Le visage dénué de toute expression elle le fixa et détourna le regard aussitôt qu’elle avait croisé le sien.
Sachant pertinent qu’il n’arriverait pas à s’en défaire si elle n’y mettait pas du sien, il ramassa une de ses plumes laissés au sol et vint la glisser derrière son oreille gauche, dégageant son minois par la même occasion sous la raideur du petit oiseau.

Allez sors de là et montre toi un peu.

Et hop une petite tape sur les fesses histoires de joindre le geste à la parole. A la surprise du marchand elle lui adressa un regard des plus venimeux dans un petit crissement aigu et se retrouva auprès des autres esclaves à vendre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum